Tahiti Infos

​Les distributeurs de billets HS jusqu’au… 26 décembre à Ua Pou


Ua Pou, le 30 décembre 2023 - Après le distributeur automatique de billets de Fare Rata, c’est celui de la Socrédo qui a rendu l’âme en fin de semaine dernière, laissant les habitants de Ua Pou et les visiteurs sans DAB fonctionnel.
 

À Ua Pou, retirer de l’argent liquide est subitement devenu compliqué en fin de semaine dernière lorsque le dernier distributeur automatique de billets (DAB) encore fonctionnel – celui de l’agence de la banque Socrédo – est tombé en panne. L’autre, qui offre habituellement une alternative, celui de Fare Rata, a montré de réels signes de fatigue depuis quelques semaines, avant de rendre l’âme. Le DAB de Fare Rata a déjà subi deux interventions depuis le mois de septembre, chaque réparation étant suivie d’une nouvelle panne peu après.
 
Reste aux usagers nécessiteux d’argent en espèces la solution de se déplacer en agence, les jours ouvrables. Sauf que pour un retrait au guichet à Fare Rata, Marara Paiement prélève une commission de 250 francs par opération. Quant à la Socredo, le retrait est gratuit pour les particuliers tant que le gestionnaire de compte est à l’agence de Ua Pou. 
En revanche, pour les commerces ou les associations, l’opération coûte 700 francs par retrait. Tels sont les tarifs pour qui veut des espèces en attendant qu’une maintenance technique remette les deux appareils en service. Et c’est là, l’autre problème.

Visiteurs en recrudescence

À cause du Festival des arts des îles Marquises, il n’y a plus aucune place de disponible dans les avions pour le technicien jusqu’au 26 décembre. Tout le monde est donc renvoyé à cette vertu qu’est la patience jusqu’au surlendemain de Noël. En attendant, l’économie de subsistance de l’île est quelque peu mise à mal, pour tous les vendeurs ambulants de fruits et légumes, petits plats, firi firi et autres couronnes de fleurs ainsi que pour les petits artisans.
 
Le problème est d’autant plus criant qu’il y a actuellement de nombreux visiteurs et de voiliers qui convergent vers l’archipel pour le festival. La baie de Hakahau compte un nombre inhabituel de voiliers actuellement. Et tout ce petit monde est contraint de retirer de l’argent à grands frais au guichet de Fare Rata ou de la banque Socrédo… Deux établissements au demeurant fermés le week-end.
 
Concernant les commerces, la majorité sont équipés d’une machine à carte mais subissent actuellement des déconvenues dues à la mauvaise connexion internet. Les achats par carte sont uniquement acceptés à partir de 2000 francs, et ce, sans exception dans tous les commerces de l’île. 
 
Et, cerise sur le gâteau, le seul magasin où l’on peut faire le plein de carburant pour les véhicules… n’a pas de machine à carte. Alors il faut s’adapter.

Rédigé par Eve Delahaut le Lundi 4 Décembre 2023 à 15:43 | Lu 3414 fois