Tahiti Infos

​Législatives 2022 – Charles Atger : “Accélérer sur le fait nucléaire”


Tahiti, le 1er juin 2022 – Candidat aux élections législatives sur la deuxième circonscription, découvrez le portrait et le programme de Charles Atger.
 
Le candidat
 
Charles Atger est né à Afaahiti. À 64 ans, il est veuf, père de cinq enfants et grand-père de sept petits-enfants. Il fait toute sa scolarité à Taravao puis au Lycée de Taaone. À l'âge de 37 ans, il part en métropole préparer une maîtrise en théologie. Il en profite pour s'inscrire au Conservatoire de Genève, option chants lyriques, et obtient son diplôme sans trop de difficultés en 1995. À son retour au fenua, il s'inscrit à l'Université pour un DEA et obtient également son diplôme de fin d'études au Conservatoire artistique, toujours en chants lyriques. Dans le même temps, Charles Atger enseigne le reo et la théologie dans une école privée. En 2007, il est nommé directeur de cabinet du ministre des Petites et moyennes entreprises et de l'Industrie sous le gouvernement Temaru et sera également chargé de mission du président de l'assemblée, Oscar Temaru, en 2010. Charles Atger a également été décoré de l'ordre national du mérite en décembre 2015 par le haut-commissaire Lionel Beffre.
 
C'est lors des territoriales de 2013 que Charles Atger se présente pour la première fois à une élection avec Te Ara Ti'a de l'homme d'affaires Franck Falleta (4 000 voix, 3,1%). Il rejoint ensuite, pour un bref délai, l'ancien président du Pays, et président actuel du Amuitahira'a, Gaston Flosse. Aujourd'hui au Te Nati-Rassemblement national, il affirme avoir été “séduit par le programme de Marine Le Pen”. Interprète, traducteur et expert en langues polynésiennes au tribunal depuis 2015, Charles Atger dit avoir côtoyé “la misère sociale et les violences intra-familiales dans notre Pays. Cela se règle au tribunal et cela me fait mal au cœur”. Le candidat du Te Nati ne mâche pas ses mots concernant notamment le cannabis. “Malheureusement, il est utilisé comme moyen pour s'acheter de l'ice qui est un fléau au fenua et qui détruit notre peuple. Il y a plusieurs dossiers où ce sont des familles entières qui comparaissent. On saisit tous les biens voitures, terrains, bateaux, absolument tout.”
 
Son programme 
 
Charles Atger a en tête quelques dossiers prioritaires notamment liés à l'indemnisation des victimes du nucléaire. “La population polynésienne souffre dans sa chair alors que, grâce à la Polynésie, la France est une des grandes puissances mondiales avec son arme nucléaire et son indépendance énergétique.” Il regrette que les procédures d'indemnisations soient aussi longues. “J'ai rencontré une personne la semaine dernière, cela fait quatre ans qu'il attend et n'a toujours pas de nouvelle de son dossier”. Autre dossier cher à Charles Atger sur cette même thématique, le remboursement des dépenses engagées par la Caisse de prévoyance sociale pour la prise en charge des maladies radio-induites. “Marine Le Pen avait proposé pendant son programme présidentiel de rembourser la CPS à hauteur de 90 milliards de Fcfp. L'État nous doit cet argent.”
 
Il défend également la création d'une université de la mer au fenua, avec à la clé la création d'emplois avec la mise en place de fermes aquacoles, à l'instar de la Norvège qui exporte ses produits dans le monde entier, explique-t-il. “Chez nous, on n'est même pas capable d'avoir un ume dans une assiette. On a 5 millions de kilomètres carrés d'océan et ils sont mal exploités”, affirme le candidat de la deuxième circonscription.
 
Où siégera-t-il ?

“Évidemment, je vais siéger dans le groupe du Rassemblement national de Marine Le Pen, car elle seule a un programme bien défini pour la Polynésie.”
 



Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mercredi 1 Juin 2022 à 20:53 | Lu 732 fois