Tahiti Infos

​Le procès de Stéphane Chin Loy renvoyé


​Le procès de Stéphane Chin Loy renvoyé
Tahiti, le 23 avril 2024 - Le procès pour favoritisme de l'ancien président de la Chambre de commerce, d'industrie, des services et des métiers, Stéphane Chin Loy, a été renvoyé, mardi par le tribunal correctionnel, au 18 février 2025. 
 
Alors qu'il devait être jugé mardi par le tribunal correctionnel pour favoritisme, l'ancien président de la Chambre de commerce, d'industrie, des services et des métiers (CCISM), Stéphane Chin Loy, a demandé le renvoi de son procès en raison de problèmes personnels. L'affaire a donc été renvoyée au 18 février 2025. 
 
Rappelons que dans ce dossier, Stéphane Chin Loy est soupçonné d'avoir signé ou fait signer des contrats avec plusieurs prestataires sans avoir eu recours à une mise en concurrence. De plus, il n'aurait pas soumis ces contrats – supérieurs à trois millions de francs – à la commission des marchés, ce qui est pourtant prévu par la loi. Lors de l'enquête préliminaire menée par les agents de la Direction territoriale de la police nationale, il avait notamment été établi que Stéphane Chin Loy avait passé un contrat de logistique avec une entreprise d'événementiel en vue de l'organisation du salon Made in Fenua pour un montant de 6,7 millions de francs.
 
Les faits de favoritisme sont passibles de deux ans de prison et d'une amende maximale de 24 millions de francs. 
 
 
 

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 23 Avril 2024 à 16:05 | Lu 1378 fois