Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Le ministre parle Covid et nucléaire avec les églises



Tahiti, le 10 mai 2021 – Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a rencontré les représentants des confessions religieuses lundi matin à la résidence du haut-commissariat pour évoquer le Covid-19 et la crise économique et sociale qui en a résulté, ainsi que le sujet des essais nucléaires menés au fenua.
 
En visite officielle de huit jours au fenua, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a rencontré lundi matin les représentants des confessions religieuses en Polynésie française à la résidence du haut-commissariat. Une étape souhaitée par le ministre, dans un territoire où la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat de 1905 ne s'applique pas. "J'ai pris cette habitude dans chaque territoire d'outre-mer de passer un moment avec les différentes représentations des cultes", a expliqué Sébastien Lecornu. "Parce que ça me semble important sur beaucoup de sujets de la vie quotidienne de nos concitoyens qui croient et sur l'organisation des cultes en tant que tels, notamment en cette période."
 
Une rencontre assez large durant laquelle le ministre a tout de même rencontré l'archevêque de Papeete, Jean-Pierre Cottenceau, le représentant de l'église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, Benjamin Sinjoux, la représentante du président de la communauté du Christ-Autahi no te Mesia, Lucia Piehi, le président de la mission adventiste, Roger Tetuanui, le président des assemblées de dieu, Eugène Lemaire, et dans un second temps le président de l'église protestante Maohi, François Pihaatae.
 
Covid et nucléaire
 
Les échanges ont porté sur trois sujets : le Covid-19, l'impact économique et social de la crise sanitaire et enfin le sujet des essais nucléaires. "J'ai reporté mes messages sur la vaccination", a expliqué Sébastien Lecornu. "Ils m'ont redit à quel point ils voulaient être facilitants et aidants." Message confirmé par l'archevêque Cottanceau qui devait lui-même recevoir sa deuxième vaccination Pfizer quelques minutes après cette entrevue, lundi midi.
 
Sur le nucléaire, le ministre affirme qu'il a voulu "revenir sur l'impact humain de ces essais". Un sujet qu'il compte aborder "avec beaucoup de calme avec un engagement de vérité", répétant à l'envie qu'il fallait se montrer "sérieux" sur ce dossier. Sébastien Lecornu s'est rendu dimanche à Moruroa. Un préalable à la table ronde prévue lundi après-midi à la présidence sur le sujet des conséquences des essais nucléaires. D'ores et déjà, le ministre a évacué la possibilité que la table ronde prévue à Paris sur le nucléaire soit organisée en Polynésie française. Le reste des sujets intéressant la question nucléaire sera abordée lundi après-midi à la présidence avec les représentants locaux des associations.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 10 Mai 2021 à 14:45 | Lu 1361 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Juin 2021 - 18:40 Les communes encore trop subventionnées

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus