Tahiti Infos

​Le déficit de dirigeantes pointé dans la région Pacifique


Tahiti, le 18 octobre 2021 - La faible représentation de femmes au pouvoir a été constatée dans la région, lors de la quatrième réunion des femmes dirigeantes du Pacifique à laquelle a participé Isabelle Sachet, jeudi dernier.
 
Seul un faible pourcentage des dirigeants politiques de la région sont des femmes. Un taux inférieur à la moyenne mondiale, ont constaté jeudi dernier lors d’une réunion en visioconférence les ministres et représentantes gouvernementales de 18 pays de la région Pacifique, à l’occasion de la Réunion des femmes dirigeantes du Pacifique. Dans pratiquement tous les pays, moins de 30 % des postes ministériels sont en effet occupés par des femmes.

Une réunion à laquelle a participé la ministre en charge de la condition féminine, Isabelle Sachet. Les dernières recherches menées par la Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP), et ONU Femmes, ont en effet montré que la représentation des femmes dans les parlements nationaux de la région Pacifique, était inférieure à la moyenne mondiale.

Organisée par l’Australie et Samoa, la réunion a impliqué des politiciennes chevronnées de la région, notamment la ministre des Affaires étrangères du gouvernement australien, Marise Payne, des activistes pour les droits des femmes ainsi que les principales organisations engagées dans le renforcement de la place des femmes au sein de l’Océanie.

Le prochain rendez-vous des femmes dirigeantes du Pacifique est programmé en février 2022, pour délibérer et concevoir des stratégies autour de la place des femmes dans la société.

Rédigé par Avec communiqué le Lundi 18 Octobre 2021 à 19:13 | Lu 682 fois