Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Le déconfinement se dessine



Tahiti, le 16 avril 2020 - Pour la première fois depuis le début de la crise du coronavirus en Polynésie française, les discours évoluent cette semaine vers la perspective d’une reprise progressive de l’activité dans le public et le privée au fenua. Le déconfinement des îles doit être annoncé vendredi, comme la reprise de l’école dans les archipels exempts de coronavirus.
 
Alors que la métropole et la Nouvelle-Calédonie ont déjà lâché le mot “déconfinement”, la Polynésie en arrive elle aussi à ce stade sémantique. Depuis cette semaine, le discours est clairement au redémarrage progressif de l’activité au fenua. Avec un compteur des cas de coronavirus bloqué à 55 depuis lundi et la nécessité de plus en plus pressante pour les entreprises et les patentés de reprendre du service, public et privé s’organisent pour relancer une activité “dans le strict respect de la protection des salariés, des professionnels et des clients”, pour reprendre les mots du haut-commissaire jeudi dernier. Dès cette semaine, le conseil des ministres a adopté des mesures de “reprise progressive” dans l’administration avec distribution de masques et mesures barrières renforcées pour tous les agents. Les plus gros secteurs de l’économie sont également invités à reprendre le chemin des chantiers, BTP en tête.
 
Déconfinement des îles annoncé vendredi
 
Dès ce vendredi, l’Etat et le Pays doivent annoncer le déconfinement des îles à compter du lundi 20 avril. Même la reprise de l’école dans les archipels exempts de cas de coronavirus est programmée en parallèle de cette décision. La réouverture des établissements scolaires des archipels est prévue progressivement la première semaine, pour que tous les élèves puissent finalement être présents à compter du 27 avril. Seule condition, aucun élève interne ne sera rapatrié et l’ouverture des internats n’est pas à l’ordre du jour. Pour l’heure, seuls Tahiti et Moorea, où se trouvent l’ensemble des cas confirmés de coronavirus, devront attendre la fin de la période de confinement actuelle, jusqu’au 29 avril, avant toute évolution de leurs situations. La campagne massive de dépistage initiée par le Pays doit justement permettre de dresser un bilan plus précis de la présence du Covid-19 sur les deux îles du Vent.
 
Les municipales programmées
 
L’assemblée de la Polynésie française se réunit également aujourd’hui pour la première séance de sa session administrative. Et si l’ordre du jour ne prévoit que des mesures de crises, la plupart d’entre elles ont trait à l’organisation de la sortie du confinement. Parmi les textes présentés aux élus, l’ordonnance fixant la date du second tour des élections municipales au plus tard le 7 juin prochain en Polynésie française. Mais l’assemblée se penchera également sur les modalités d’avoirs sur les voyages et séjours touristiques pour les huit prochains mois, les conditions de la suspension des contrats de prestations pour les crèches, garderie ou salles de sport notamment, les reports d’un an du bénéfice des aides aux ménages et aux entreprises, l’assouplissement des délais sur les marchés publics jusqu’en juillet…
 
Si toutes ces mesures sont encore sujettes à évolution en fonction de la situation sanitaire du fenua et si l’impact de la crise sur l’économie du Pays est loin d’être ne serait-ce qu’esquissée, l’après confinement semble enfin se dessiner au fenua.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Vendredi 17 Avril 2020 à 00:13 | Lu 7813 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Juillet 2020 - 22:32 Flosse prône l'indépendance, Temaru n'y croit pas

Mercredi 1 Juillet 2020 - 21:30 Philip Schyle dénonce une "tricherie"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus