Tahiti Infos

​Le dealer d'ice balancé par son client


Tahiti, le 19 décembre 2023 - Un homme de 23 ans, poursuivi pour s'être livré à du trafic d'ice et de paka, a été condamné lundi par le tribunal correctionnel à deux ans de prison dont six mois avec sursis assortis du maintien en détention. 
 
Le tribunal correctionnel a jugé lundi un homme de 23 ans qui était poursuivi pour avoir, entre janvier et octobre, vendu de l'ice et du paka à hauteur d'environ cinq transactions par jour. Son oncle, chez lequel il vivait, était également jugé pour avoir vendu du paka et avoir livré de l'ice pour le compte de son neveu. L'affaire avait démarré en octobre lorsqu'un individu, placé en garde à vue pour des violences commises sur sa mère, avait dénoncé le jeune dealer en expliquant que c'est ce dernier qui l'avait fait tomber dans l'ice en lui faisant goûter ses premières doses gratuitement. 
 
Dans le cadre de l'enquête ouverte suite à ces déclarations, les gendarmes avaient effectivement pu constater qu'il y avait de nombreuses visites au domicile du jeune homme et de son oncle. Lors de la perquisition dans la maison, les militaires avaient saisi 57 pieds de paka. Dans la chambre “cadenassée” du neveu, ils avaient notamment mis la main sur six grammes d'ice conditionnés en sachets prêts à la revente ainsi que sur la somme de 220 000 francs en numéraire. Placés en garde à vue, les deux prévenus s'étaient tout d'abord renvoyé la balle, mais lors de l'audience qui s'est déroulée lundi, ils ont finalement reconnu les faits dans leur intégralité. 
 
Raisons “alimentaires”
 
Premier à s'exprimer, l'oncle a reconnu qu'il trafiquait du paka et qu'il avait parfois procédé à des livraisons d'ice pour le compte de son neveu, ce qui lui permettait d'acheter de la nourriture. “C'était alimentaire, c'était juste pour être bien au quotidien. Mais je n'ai rien d'autre, les gendarmes ont vérifié et je ne possède aucun bien matériel.” Interrogé à son tour, le plus jeune et le plus lourdement impliqué des deux prévenus a confirmé les dires de son oncle en expliquant lui aussi qu'il s'était livré au trafic pour des raisons alimentaires. 
 
Rappelant que les deux hommes étaient jugés en état de récidive légale, le procureur de la République a assuré lors de ses réquisitions qu'il ressortait tout de même que ces trafics d'ice et de paka mis en place par les prévenus avaient généré plus de “150 clients” par mois. Le représentant du ministère public a ensuite requis deux ans de prison “dont une partie avec sursis probatoire” à l'encontre des deux mis en cause. Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné le neveu à deux ans de prison dont six mois avec sursis et l'oncle à deux ans de prison dont un avec sursis. Il a ordonné leur maintien en détention. 
 

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 19 Décembre 2023 à 08:04 | Lu 11454 fois