Tahiti Infos

​Le MMA sacre ses premiers champions de Polynésie


Tahiti, le 31 juillet 2022 - La salle Fautaua du complexe Napoléon Spitz à Pirae a accueilli vendredi et samedi les premiers championnats de Polynésie de l’histoire du MMA local. Le spectacle a été au rendez-vous et a démontré que la discipline a beaucoup progressé au fenua en quelques années.

Discipline encore jeune sur le territoire puisqu’elle n’a été officiellement reconnue qu’en 2019 au sein des sports locaux après quelques années de pratique plus ou moins confidentielle, le Mixed martial arts a désormais droit de cité par le biais de sa Fédération polynésienne de lutte, MMA, BJJ et disciplines associées (FPLAJDA) présidée par Hiro Lemaire. Celui-ci avait décroché en 2020 la première médaille d’or tahitienne délivrée par la Fédération internationale de MMA lors des Oceania. Suite logique du développement de la FPLAJDA, celle-ci a organisé ce week-end les premiers championnats de Polynésie de son histoire.
 
La discipline comptant désormais un nombre de licenciés conséquent au sein de sa quarantaine de clubs, des phases qualificatives avaient été organisées en amont pour déterminer les participants à la phase finale des Championnats. On avait donc au rendez-vous vendredi et samedi avec l’élite du MMA local, juniors et seniors, dans les différentes catégories de poids. La soirée des demi-finales vendredi, qui s’est déroulée en présence d’un public étoffé dans les gradins de la salle Fautaua, a donné le ton d’un championnat qui a proposé des combats spectaculaires dans l’ensemble.
 

​Une première soirée expéditive

 
Dix combats programmés vendredi soir dans le cadre des Championnats de Polynésie et la soirée n'a pas trainé, six des dix combats étant conclus avant la limite (trois rounds de cinq minutes). Maël Suberbie-Cousy et Matanui Poroi sont restés moins d’un round dans la cage en s’imposant par TKO (arrêt de l’arbitre) en juniors. Teiki Nauta et Loïc Tautu en ont fait de même en seniors, Tapuarii Gooding réalisant la même performance mais dans le deuxième round, Raimana Tunoa s’imposant lui aussi au 1er round mais par soumission (abandon de l’adversaire). Torea Jubely, Ranitea Kainuku, Parauarii Putu et Amoroa Atiu se sont quant à eux qualifiés pour la finale par décision dans leur catégorie respective.
 
Le public a vibré et s’est fait entendre au fil des combats. Plus de pression encore pour les combattants le lendemain, soirée de remise des titres avec onze combats au programme. Notons en effet que Moea Bressol, la seule féminine inscrite au championnat, Tokerani Pouira, Shawxn Lihaut, Heiarii Teauroa et Julien Schlouch ont été sacrés champions de Polynésie d’office faute d’adversaires dans leur catégorie de poids. Déjà expéditif la veille, Maël Superbie-Cousy a remis ça en finale en s’imposant par soumission de Keanu Sangue en -61,2 kg juniors. Toujours chez les juniors, Kaimana Terorotua l'a emporté, lui, par TKO au 1er round contre Nohotua Flores en -77,1 kg, Temateoa Taerea (-65,8 kg), Ariimana Lehartel (-70,3 kg) et Peva Teauroa (-93 kg) décrochant le titre de champions de Polynésie par décision.
 

​"De futurs champions océaniens et pourquoi pas du monde"


Les résultats

  • Demi-finales vendredi
Juniors
- 61,2 kg : Mael Superbie-Cousy (Islander MMA) bat Keanu Sangue (Tahitian Top Team) TKO 1er round
- 65,8 kg : Matanui Poroi (Red Kings MMA) bat Vaihau Amaru (MMA Moorea) KO 1er round
Seniors
- 83,9 kg : Torea Jubely (Islander MMA) bat Tamatea Mairoto (Red Kings MMA) Décision
- 83,9 kg : Tapuarii Gooding (Moorea MMA) bat Kamalei Helme (Te Aro MMA) TKO 2e round
- 93 kg : Ranitea Kainuku (Huahine Xtrem) bat Tutearii Teheipuarii (Moorea MMA) Décision
- 93 kg : Raimana Tunoa (Seasiders BJJ) bat Terii Nuifau (Islander MMA) Soumission 1er round
- 120,2 kg : Parauarii Putu (Moorea MMA) bat Enoha Tauraatu (A Sphere MMA) Décision
- 120,2 kg : Teiki Nauta (Islander MMA) bat Wilhem Niuaiti (Atiu Boxing) TKO 1er round
+ 120,2 kg : Loïc Tautu (Seasiders BJJ) bat Tuki Reid (Tahitian Top Team) TKO 1er round
+ 120,2 kg : Amoroa Atiu (Atiu Boxing) bat Maui Teriinoho (Rai Moorea MMA) Décision 
 
  • Finales samedi
Juniors
- 61,2 kg : Mael Superbie-Cousy (Islander MMA) bat Teahinui Toomaru (Moorea MMA) Soumission 1er round
- 65,8 kg : Temateoa Taerea (Islander MMA bat Matanui Poroi (Red Kings MMA) Décision
- 70,3 kg : Ariimana Lehartel (IslanderMMA) bat Dushan Samuela (Moorea MMA) Décision
- 77,1 kg : Kaimana Terorotua (Te Aro MMA) bat Nohotua Flores (Huahine Xtrem) TKO 1er round
- 93 kg : Peva Teauroa (Red Kings MMA) bat José Teiva (A Sphere MMA) Décision 
Seniors
- 65,8 kg : Steven Varney (Islander MMA) bat Taramu Tinirau (Huahine Xtrem) Décision
- 83,9 kg : Torea Jubely (Islander MMA) bat Tapuarii Gooding (Moorea MMA) Décision
- 93 kg : Ranitea Kainuku (Huahine Xtrem) bat Raimana Tunoa (Seasiders BJJ) Décision
- 120,2 kg : Teiki Nauta (Islander MMA) bat Parauarii Putu (Moorea MMA)  Soumission 1er round
+ 120,2 kg : Loïc Tautu (Seasiders BJJ) bat Amoroa Atiu (Atiu Boxing) par forfait
 
Légendes
1)
Torea Jubely (à droite et ici en demi-finale) a décroché le titre seniors en -83,9 kg en livrant un superbe combat en finale.
2)
Teiki Nauta (à gauche) a remporté sa demi-finale et sa finale au 1er round en -120,2 kg.
3)
Tapuarii Gooding est ici en difficulté en demi-finale des -83,9 kg mais c’est bien lui qui disputera la finale de la catégorie.
4)
Ranitea Kainuku (au centre) est l’un des lauréats du premier Championnat de Polynésie de MMA.
5)
La boxe est l’une des composantes du MMA avec la lutte et Jiu-Jitsu brésilien (ici la demi-finale entre Raimana Tunoa et Terii Nuifau en -93 kg).

Rédigé par Patrice Bastian le Dimanche 31 Juillet 2022 à 21:06 | Lu 1660 fois