Tahiti Infos

​Le Heiva Taure’a en spectacle à Bora Bora


Bora Bora, le 4 juillet 2021 - Hier soir a eu lieu la représentation du Heiva Taure’a 2021 des élèves de Bora Bora. Sous le grand chapiteau de Vaitape, les danseuses et danseurs de Keron, responsable de la formation, ont dansé devant la population de la Perle du Pacifique. Quelques semaines plus tôt, à Tahiti, ces collégiennes et collégiens remportaient le titre de meilleur spectacle de Heiva Taure’a.
 
Après avoir passé une semaine à Tahiti, le lundi 15 mars 2021, les collégiennes et collégiens de Bora Bora soulevaient le graal du meilleur spectacle de Heiva Taure’a. Keron Hauata, professeur de technologie au lycée polyvalent Ihi-Tea No Vavau de Bora Bora et responsable du projet Heiva, a donné beaucoup de son temps cette année pour que ses protégés remportent le trophée.

Les 48 élèves concernés ont mis du cœur à l’ouvrage et se sont donnés sans compter tout au long de l’année scolaire. Heipoe, 15 ans, est la danseuse solo de la troupe. Elle avoue que « la motivation a permis de faire du bon travail ». Elle rajoute : « ce voyage à Tahiti nous a permis de mieux nous connaître, de nous rapprocher et donc d’être plus complices » Warren, le danseur solo, est un habitué de ce genre de rendez-vous puisqu’il occupait un poste important dans le groupe l’an dernier. Quant à Ben, il est le chef d’orchestre et l’un des batteurs de la formation musicale. Élève de 3ème6 cette année, il est entouré d’une douzaine de musiciens et de chanteuses, toutes et tous volontaires.

​Une organisation millimétrée pour un double spectacle

Keron explique que sans un soutien sans faille d’un grand nombre de personnes il n’y serait pas arrivé. Il est le frère de Keven, chorégraphe à Bora Bora qui a pris part à l’élaboration de la partie artistique. Keven n’a manqué aucune répétition et a fidèlement accompagné son frère au lycée, à raison de 2 heures par semaine en début d’année, une fréquence qui a augmenté petit à petit lorsque le grand jour approchait. Keron indique que l’appui du FSE (foyer socio-éducatif), dirigé par Tetohu Manarii, a été indispensable pour mener à bien ce projet.

Marquée par des pauses de remises de prix pour les nouveaux bacheliers, la soirée a été un véritable succès. Organisée en deux parties, elle a progressivement et efficacement charmé le large public ainsi que le tāvana Gaston Tong Sang. Quelques danses traditionnelles en première partie ont laissé la place, après une courte pause pour se restaurer, au spectacle tant attendu par les spectateurs. Le thème choisi cette année était Bobcat, nom de l’opération menée par les Américains pendant la Seconde Guerre mondiale sur la Perle du Pacifique. Une opération qui a permis aux Américains de se ravitailler dans le Pacifique sud entre 1942 et 1946. Cette seconde partie du spectacle a débuté par une lecture du thème par quelques élèves, secondés par des vidéos d’époque. Le public averti pouvait désormais saisir le lien avec les danses et les costumes à venir.

Heipoe entrait en scène, rapidement suivie des danseuses puis des danseurs avec, à leur tête, Warren. Les danses s’enchainaient et les percussions raisonnaient de plus en plus fort. Les danseuses et les danseurs se mêlaient alors comme l’ont vraisemblablement fait les Américains avec la population polynésienne pendant la guerre. Le dénouement était sans équivoque pour l’assistance puisque Heipoe finissait le spectacle avec un ventre bien rond, devant Warren habillé en soldat américain.

Rédigé par Nij le Dimanche 4 Juillet 2021 à 10:58 | Lu 428 fois