Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​La rétrocession des aérodromes reportée



Tahiti, le 4 juin 2020 – Alors que la convention entre l'Etat et le Pays pour la rétrocession des trois aérodromes de Bora Bora, Rangiroa et Raiatea devait être approuvée en mars dernier, l’épidémie et les contraintes juridiques et administratives ont retardé son adoption par l'Assemblée, sa signature et son entrée en vigueur désormais prévue au 1er octobre prochain. 
 
En novembre 2018, le Pays demandait la cession de l'aéroport de Tahiti-Faa'a ainsi que ceux de Bora Bora, Rangiroa et Raiatea. Si la cession du premier n'est pas encore d'actualité, le transfert de trois autres a fait l'objet d'une concertation et d'un accord rapide sur cette rétrocession. En septembre dernier, l'assemblée de Polynésie approuvait le principe de ce transfert de compétence de l'Etat à la Polynésie au 1er avril 2020 mais les modalités pratiques et financière restaient à définir dans une convention. La crise sanitaire ayant perturbée le calendrier, la date du 1er avril était impossible à tenir. Dans un avis sur le projet de décret sur la rétrocession, le conseil des ministres indiquait "qu'outre la délibération portant sur le projet de convention de transfert des aérodromes en cours d’examen à l’assemblée de la Polynésie française, (…) il est nécessaire d’inscrire au prochain collectif budgétaire à l’APF une demande d’autorisation de programme et des crédits de paiement". D'après les termes du projet de convention, désormais reportée au 1er octobre 2020, l'Etat s'engage à verser une "compensation financière annuelle" de 163 millions de Fcfp par an (1,2 million d'euros) à la Polynésie pour faire fonctionner les aérodromes rétrocédés et à accorder une dotation spécifique de plus de 950 millions de Fcfp (8 millions d'euros) pour financer la réfection des pistes de Rangiroa et Raiatea. L'Etat reste toujours compétent pour les services de navigation aérienne, de police et sécurité et de météorologie.

Rédigé par Sébastien Petit le Jeudi 4 Juin 2020 à 17:59 | Lu 1246 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Juin 2021 - 20:36 Le Terevau Piti baptisé

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus