Tahiti Infos

​La jeunesse footballistique de Moorea relève le défi technique


MOOREA, le 13 février 2022 - La demi-finale du “Défi Technique McDo-U11 /U13” a eu lieu hier à Tahiti et à Moorea. Au programme des épreuves, des tests techniques de jongles ainsi que de conduite de balle, en slalom ou en mouvement. Une cinquantaine d’enfants de l’île sœur, filles et garçons, sont venus tenter leur chance au stade de Afareaitu en espérant être sélectionnés pour la finale qui aura lieu le 12 mars prochain.
 
La demi-finale du “Défi Technique McDo-U11 /U13” de la saison 2021/2022, organisée par la Fédération tahitienne de football, a eu lieu hier à Tahiti et à Moorea. Ils étaient une cinquantaine de filles et de garçons de l’île sœur, issus des différents clubs de football, à venir participer à ce challenge sur le terrain de football de l’AS Tohiea à Afareaitu. Les adolescents devaient démontrer leurs qualités footballistiques dans plusieurs ateliers tel que la jonglerie (pied droite, pied gauche et tête), la conduite de balle, la jonglerie en mouvement sur 20 mètres ou encore la conduite de balle en slalom. “L’objectif de ce défi est d’évaluer les aptitudes techniques des joueurs et des joueuses individuellement. Cela nous permet d’avoir une base de données, d’avoir un état technique des enfants afin de savoir si nous devons réévaluer ou améliorer notre programme”, explique Vincent Simon, éducateur de football de la FTF. Il ajoute que “cela permet aussi aux clubs, aux éducateurs notamment, de faire une évaluation des capacités techniques de leurs joueurs et de leurs joueuses, puis d’améliorer le travail des enfants”.
Pour cette année, ce défi technique a été ouvert à tous les clubs de Tahiti et de Moorea afin de pouvoir toucher le maximum d’enfants et d’avoir une grosse base de données. Interrogé pour savoir s’il a détecté quelques joueurs à fort potentiel à l’issue de ateliers à Moorea, Vincent Simon a répondu “qu’à cet âge, nous ne pouvons pas encore dire s’ils sont capables de percer dans le foot puisqu’ils sont encore en plein apprentissage des aptitudes techniques, tactiques et physiques. Je les encourage à se donner les moyens pour y arriver. C’est grâce à leur travail qu’ils pourront percer”.
 
La priorité des éducateurs de l’île sœur était de participer afin que leurs enfants s’améliorent. “C’est la première fois que nos enfants participent à ces tests. On s’est aperçu qu’il faut bien s’entraîner avant de participer à ce défi technique. Ce n’était pas évident pour nos enfants, mais on pense que, quelles que soient les expériences qu’ils ont, cela aide toujours à développer leur curiosité et leur technique. Les enfants s’aperçoivent à travers ces tests techniques que le football, ce n’est pas que courir après le ballon. Qu’ils réussissent ou pas, je pense que les enfants vont prendre plus de temps pour se préparer au prochain défi technique”, a déclaré un représentant de l’AS Tiare Tahiti.
Le décompte des notes est en voie d’être effectué pour que les 35 meilleurs jeunes de chaque catégorie soient sélectionnés pour participer à la finale qui aura lieu le samedi 12 mars au centre technique de la FTF. 

Rédigé par Toatane Rurua le Dimanche 13 Février 2022 à 12:04 | Lu 422 fois