Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​La CPME demande une exonération sur les patentes à Edouard Fritch



Tahiti, le 15 décembre 2020 – Dans un courrier daté du 14 décembre et rendu public mardi, le président de la CPME, Christophe Plée, demande au président du Pays, Edouard Fritch, une exonération de la contribution sur la patente pour l'année 2021.
 
La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a diffusé mardi le courrier adressé la veille par son président, Christophe Plée, au président du Pays Edouard Fritch. Dans cette missive, Christophe Plée attire l'attention du président sur les "épreuves que traversent actuellement nos entreprises et notamment les plus petites qui sont aussi les plus fragiles". Evoquant des pertes de chiffre d'affaires de 40 à 70%, il explique avoir été saisi par "beaucoup de petites structures" qui "estiment que leur activité ne pourra redémarrer dans les six premiers mois de l'année 2021".
 
"Dans ce cadre, ces structures les plus fragiles devront continuer à payer leur loyer (baux commerciaux) et leurs charges fixes alors même que le revenu de leur activité ne couvre pas ses frais", poursuit le président de la CPME qui demande un effort du Pays sur la contribution à la patente des petites entreprises et auto-entrepreneurs. "Comme vous le savez la patente est une contribution principalement à destination des communes et de la chambre de commerce et nous vous sollicitons donc pour intervenir auprès des maires de Polynésie française pour qu’ils sauvent les entreprises en difficulté de leur commune en les exonérant partiellement ou totalement de cette contribution pour l’année 2021 en fonction de leur activité et en faire de même concernant la chambre de commerce qui contribue de façon remarquable à soutenir nos entreprises dans la tempête que nous traversons."
 
Christophe Plée conclut en espérant qu'Edouard Fritch sera "sensible à cette demande" et en souhaitant qu'elle soit "étudiée dans l'intérêt économique de la Polynésie française".


Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 15 Décembre 2020 à 16:33 | Lu 1712 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Janvier 2021 - 16:31 Importations, ça bouchonne

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus