Tahiti Infos

​L’acétate de vitamine E bannie des vapoteuses en Polynésie


Tahiti, le 15 septembre 2021 - Le conseil des ministres a adopté mercredi l'interdiction permanente de mise sur le marché des produits de vapotage et de recharge de cigarettes électroniques contenant de l’acétate de vitamine E.
 
Les rapports de la Food & Drug Administration aux Etats-Unis ont établi que l’acétate de vitamine E utilisée dans les cigarettes électroniques ou de vapotage a causé plus de 2000 cas de pneumopathies. Ces pneumopathies, à l’origine d’une quarantaine de décès, incitent donc à retirer certains dispositifs du marché. En vertu du principe de précaution, l’arrêté du Conseil des ministres du 13 février 2020 avait suspendu temporairement, pour un an, la vente de cigarettes électroniques contenant de l’acétate de vitamine E pour des raisons de santé et de sécurité évidentes au vu des problèmes constatés aux Etats-Unis. Afin de protéger les consommateurs de ce danger grave relatif à l’acétate de vitamine E, l’interdiction permanente de la mise sur le marché des produits de vapotage et de recharge de cigarettes électroniques contenant de l’acétate de vitamine E a donc été adoptée en Conseil des ministres.

Jeudi, certains professionnels du secteur en Polynésie française se sont manifestés pour lever un doute et préciser qu'évidemment ce type de substance n'a jamais été commercialisé au fenua. Les liquides contenus dans les cigarettes électroniques et vapoteuses font l'objet de contrôles stricts et sont commercialisés dans les limites de la légalité.
 

Rédigé par Conseil des ministres le Mercredi 15 Septembre 2021 à 16:42 | Lu 1677 fois