Tahiti Infos

​L'OPH en mission de contrôles et de projet à Hao


Hao, le 13 août 2021 - Du 09 au 13 août, cinq représentants de l'Office Polynésien de l'Habitat se sont déplacés sur l'île pour remplir plusieurs missions, notamment celle du projet de lotissement Tekuruga.
 
Les premières missions de l'OPH ont tout d'abord été de contrôler les récentes onze constructions de fare OPH en ce qui concerne les travaux, les assurances, l'utilisation du logement ou l'identité du locataire.
Récemment, des bons en matériaux, aussi appelés bons d'aide à l'amélioration de l'habitat (AAHI), ont été accordés à quelques foyers de l'atoll lors de la récente visite du 24 avril dernier d'une délégation du pays. La mission des agents concernant les AAHI était de contrôler et de veiller à la bonne utilisation de ces aides par les demandeurs. Le dispositif AAHI est très intéressant dans les îles éloignées, il permet à des foyers modestes de pouvoir bénéficier d'une aide en matériaux de construction, soumise à conditions, pouvant aller jusqu'à 800 000 Fcfp.

​Le lotissement Tekuruga très attendu


L'autre point important de cette mission concernait le projet de lotissement Tekuruga où l'OPH envisage de réaliser 20 lots allant de 803 m2 à 1119 m2, comprenant aussi un accès commun à la plage et deux espaces verts de 3000 m2, le tout sur une superficie totale de 26492 m2. Ce projet, destiné à la location-vente, permettra aux bénéficiaires de parcelles de prétendre à une aide financière au logement en habitat dispersé en vue d'y construire un fare OPH. Ce projet, situé sur une parcelle domaniale à 2 km du village et à environ 3 km de l'aéroport et proposé conjointement par le pays, devrait voir les premiers travaux en février 2022 pour une durée d'un an. Sur ce site, quelques travaux d'implantation, de canalisation et d'assainissement ont déjà été réalisés en 2019.
 
Une réunion publique, dirigée par Mme Christiane Boosie-Teniaro, directrice de l'habitat groupé et de la proximité, s'est déroulée en début de semaine (avant les restrictions sanitaires). Il y a été exclusivement question de ce projet afin de l'expliquer en détails à la population de Haoroagai : les conditions d'accès à un lot, les obligations contractuelles et financières, ou encore la constitution et l'instruction d'un dossier. La population, très intéressée et très réceptive aux explications de Mme Boosie-Teniaro, a conscience que ce projet peut régler quelques situations de promiscuité ou d'indivision.
 
Les prix des parcelles proposées varient en fonction des superficies qui vont de 165 600 Fcfp à 218 400 Fcfp. Sur les 20 lots il y a 8 F3, 6 F4 et 6 F5, dont les loyers oscillent entre 2 760 Fcfp à 3740 Fcfp par mois.
Les agents de l'OPH ont tenu également une permanence dans une salle communale afin de répondre aux attentes de la population concernant l'habitat et pour enregistrer de nouvelles demandes.

Rédigé par Teraumihi Tane le Vendredi 13 Août 2021 à 16:55 | Lu 1561 fois