Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​L’Etat réinvité au capital d’Air Tahiti Nui



Tahiti, le 7 avril 2021 - Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a confirmé mercredi le principe d’un nouveau soutien financier de l’État à Air Tahiti Nui. Mais pour le gouvernement Fritch, une entrée au capital de cette société d’économie mixte est nécessaire pour rétablir les fonds propres de la compagnie aérienne.
 
Le principe d’un soutien financier à Air Tahiti Nui par le Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) a été confirmé mercredi par le ministre de l’Économie en réponse à une interpellation du sénateur Rohfritsch, lors de la séance des questions au gouvernement. Il s’agit de répondre au besoin le “plus immédiat, celui de la trésorerie de l’entreprise”, a expliqué le président Fritch mercredi en conférence de presse. “Aujourd’hui, ATN tient parce que nous avions une trésorerie saine. Mais elle sera épuisée à la fin de l’année 2021. Et là, il y a urgence”. En question, le soutien que pourrait apporter par ce biais l’État à la compagnie aérienne pour les années 2022 à 2024. Une aide qui ne se fera pas “sans casse”, a cependant prévenu Édouard Fritch : “Contrairement à ce qu’a fait la Polynésie l’année dernière en mettant 2 milliards, l’État mettra de l’argent mais il faudra des efforts en face. L’État répondra –je suis optimiste, parce que Macron est un ami– mais ce ne sera pas sans condition. Et je trouve que c’est normal.”

Mais comme l’ont aussi exposé de concert Édouard Fritch et son ministre de l’Économie, Yvonnick Raffin, cet accompagnement ne sera pas suffisant. Le principe de l'ouverture du capital d'ATN à des investisseurs extérieurs, notamment étatiques, a déjà été évoqué à plusieurs reprises en 2020. Le sujet est remis sur la table : “Il faut recapitaliser ATN et nous ne pouvons pas le faire tout seul.” Déjà à la tête de 85% du capital de la société d’économie mixte Air Tahiti Nui, la Polynésie française possède le maximum de participations autorisé par la loi. “Le sujet aujourd’hui est de trouver d’autres partenaires. Et ceux-là ne sauraient être autres, selon nous, que l’État au travers de la CDC, la BPI… C’est un appel au secours que nous avons lancé. Cela nous permettra de rétablir les fonds propres de la compagnie (…).”

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 7 Avril 2021 à 19:43 | Lu 2124 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus