Tahiti Infos

​Gare à la leptospirose après les fortes pluies


Tahiti, le 19 janvier 2022 – Après les fortes pluies qui ont sévi ces derniers jours, la Direction de la Santé rappelle mardi dans un communiqué que les intempéries et leurs conséquences sur la salubrité des habitats sont très favorables à "la transmission d'agents infectieux".

Alors qu'une partie de la Polynésie se trouve encore sous vigilance jaune, la Direction de la Santé a diffusé un communiqué mardi visant à rappeler la conduite à tenir face aux risques sanitaires liés aux fortes pluies et aux inondations en appelant "toutes les familles et les personnes à une forte vigilance".

La Direction de la Santé explique notamment que la leptospirose, une grave maladie causée par des bactéries qui pénètrent à travers la peau, est le "risque infectieux le plus fréquent" en période de fortes pluies. Après une incubation moyenne de dix jours, cette maladie débute comme une forte grippe et doit faire l'objet d'une consultation médicale rapide. Si le traitement n'a pas débuté assez tôt, des complications peuvent apparaître et le décès peut survenir dans 5 à 10% des cas. Il s'agit pourtant d'une maladie qui se soigne efficacement dès les premiers signes si l'on a consulté un médecin dès les premiers signes.

Enfin, la Direction de la santé rappelle que les fortes pluies "favorisent également le risque de propagation des germes fécaux à partir de fosses septiques défectueuses" et qu'il faut donc s'assurer que l'eau que l'on boit est propre à la consommation.

Recommandations à suivre :

 
  • Ne marchez pas pieds nus dans la boue et dans les eaux susceptibles d'être souillées
  • Ne vous baignez pas à la rivière ou à la mer.
  • Lavez-vous les mains fréquemment.
  • Désinfectez rapidement toute blessure au niveau de la peau.
  • Assurez-vous que l'eau que vous consommez est potable.
  • Cuisez bien les aliments avant de les consommer.
  • Recherchez et éliminez les gîtes larvaires au moins une fois par semaine.
  • En cas de fièvres brutales, de douleurs musculaires ou articulaires, n'attendez pas pour consulter un médecin.
  • Redoublez de vigilance pour les personnes fragiles : personnes âgées, bébés et enfants, femmes enceintes, malades chroniques.

Rédigé par Garance Colbert le Mercredi 19 Janvier 2022 à 10:14 | Lu 1465 fois