Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Fritch : « Je n’ai pas cédé à la pression de la Brasserie »



Tahiti, le 18 avril 2020 – Le président Edouard Fritch est revenu vendredi sur la décision du gouvernement de rouvrir partiellement la vente d’alcool à compter de ce lundi 20 avril, après quatre semaines d’interdiction. « Je n’ai pas cédé à la pression de la Brasserie », a affirmé le président du Pays.
 
Interdite depuis le 23 mars en Polynésie française, la vente d’alcool « à emporter » va être partiellement ré-autorisée à compter de ce lundi 20 avril. Le président Edouard Fritch est revenu vendredi lors de son allocution commune avec le haut-commissaire sur cette décision révélée par Radio 1 quelques jours plus tôt. Une décision prise quelques jours seulement après l’annonce par la Brasserie de Tahiti de l’arrêt de toute sa production de bières, boissons gazeuses et jus de fruits en raison de ses difficultés économiques depuis le début du confinement et ladite interdiction. « Non, je n’ai pas cédé à la pression de la Brasserie », a réagi Edouard Fritch, interrogé sur le sujet. « S’il avait fallu céder aux pressions de la Brasserie, c’était il y a quinze jours. Comme vous savez, il y a eu des menaces sur le personnel, puisque ce personnel pouvait être mis au chômage. »
 
Le président du Pays a justifié sa décision par les « comportements inappropriés constatés dans certains quartiers urbains » dans les premiers jours du confinement. « Avec le haut-commissaire, nous avons voulu ramener le calme dans le Pays. Nous nous sommes rendus compte dès le premier week-end que c’était un élément perturbateur et qu’il fallait dans un premier temps l’éliminer complètement. » Edouard Fritch a ensuite insisté sur le caractère « exceptionnelle » de la mesure. « Nous sommes le seul pays de France et de Navarre à l’avoir fait. Mais je suis heureux que la population l’ait bien accepté. Nous estimons que maintenant, au bout de trois semaines de confinement, il est peut être temps de lâcher un petit peu de pression. »
 
Rappelons que seule les boissons alcoolisées titrant à moins de 14° -principalement la bière et le vin- seront ré-autorisée à la vente à compter de lundi, dans des conditions assez spécifiques. Les alcools forts resteront interdits à la vente pendant la durée du confinement prévu pour l’heure jusqu’au 29 avril prochain. A partir de ce lundi, les commerces pourront vendre de l’alcool du lundi au jeudi, de 8 à 16 heures, et dans un volume limité à 10 litres de bières et 5 litres de vin par commande et par client. La vente restera interdite les week-end et jours fériés. A Tahiti et Moorea, ces boissons ne pourront être vendues qu’après commande, en livraison ou par des « drive » organisés en dehors des commerces. Dans les autres îles en revanches, l’alcool pourra être acheté dans les mêmes conditions directement à l’intérieur des magasins.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Samedi 18 Avril 2020 à 02:27 | Lu 8493 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 2 Août 2020 - 18:34 Le groupe Major Lazer à Tahiti le 29 août

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus