Tahiti Infos

​Flosse candidat en sursis aux législatives


Tahiti, le 28 novembre 2021 – L'ancien président et leader du Tahoera'a-Amuitahira'a Gaston Flosse a annoncé à Tahiti Infos qu'il entendait présenter sa candidature aux élections législatives de juin 2022 dans la première circonscription. Le Vieux Lion sait néanmoins qu'il est menacé par une condamnation à cinq ans d'inéligibilité qui peut tomber définitivement dans les semaines à venir dans l'affaire de la citerne d'Erima.
 
C'est un coup politique autant qu'une annonce de candidature. L'ancien président du Pays et leader du Tahoera'a huiraatira et du Amuitahira'a o te nuna'a maohi, Gaston Flosse, a annoncé dimanche à Tahiti Infos qu'il se portait lui-même candidat pour les prochaines élections législatives de juin 2022.
 
Le Tahoera'a réunit lundi son conseil politique avec à l'ordre du jour la désignation des candidats du parti orange pour la députation. Dans chacune des trois circonscriptions, un seul candidat sera proposé par le leader du parti, confirme lui-même Gaston Flosse. Dans la troisième circonscription (Faa'a, Punaauia et les îles Sous-le-vent), c'est l'ancien ministre de l'Education, élu de Papeete et passé du Tavini au Amuitahira'a en créant entre temps son propre parti Tau Hotu Rau, Tauhiti Nena, qui sera candidat pour la troisième fois de sa carrière aux législatives. Pour la deuxième circonscription (Mahina, Hitia'a o te Ra, Taiarapu Est et Ouest, Teva i Uta, Papara, Paea et Australes), c'est le maire délégué de Vairao, Jonathan Tarihaa, qui est proposé. Et enfin dans la première circonscription (Papeete, Pirae, Arue, Moorea, Tuamotu et Marquises), c'est donc Gaston Flosse lui-même qui annonce sa candidature.
 
Selon l'organisation interne du parti, le conseil politique du Tahoera'a doit valider lundi soir ces candidatures qui seront ensuite soumises à un congrès prévu en janvier prochain.
 
Petit détail…
 
Reste un problème de taille pour Gaston Flosse. Le 10 décembre 2020, le leader du Tahoera'a a été condamné à une peine de cinq ans d'inéligibilité en appel dans l'affaire de la citerne d'Erima. Condamnation prononcée avec "exécution provisoire" de la décision, contrairement à ce que nous indiquions initialement. Une condamnation qui empêche donc d'ores et déjà au leader du Tahoera'a de se présenter, sauf à ce que son pourvoi en cassation vienne annuler la décision. Un pourvoi qui ne doit pas tarder à être examiné par la juridiction parisienne, vus les délais habituels de la Cour de cassation.

Ce qui signifie que dans le cas d'un rejet de son pourvoi et d'une confirmation de sa condamnation, Gaston Flosse ne pourra pas être candidat mais pourra rejouer la carte de "l'acharnement" de l'Etat… Alors qu'à l'inverse, si son pourvoi permet une cassation de la condamnation et un retour de l'affaire de la citerne d'Erima en appel, il pourra se présenter pour la première fois depuis 2013 à une échéance électorale. A 90 ans, le Vieux Lion a donc visiblement encore très envie de jouer quelques cartes.
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Dimanche 28 Novembre 2021 à 20:47 | Lu 2735 fois