Tahiti Infos

​Des vacances sous le signe de l'animation


Rurutu, le 17 décembre 2020 - Depuis lundi dernier, et pendant trois semaines, un centre de loisirs sans hébergement s’est ouvert à Rurutu, sous l’égide de Chisaka May, et son équipe d’animateurs et animatrices. Un moyen d'occuper les enfants en cette période de disette festive.
 
Cette année si particulière touche à sa fin et les restrictions dues à la crise sanitaire sont toujours d'actualité. Cette période de fêtes se dirigeait tout droit vers un manque d'animations alors même que les enfants sont en vacances. Une situation contre laquelle Chisaka May a tenu à se battre en maintenant la colonie prévue de longue date. Après un vrai parcours du combattant, toutes les autorisations nécessaires ont pu être recueillies malgré l'opposition de certains qui craignaient l'apparition d'un cluster. Heureusement, l'île ne compte que quelques cas de covid-19, et des centres similaires sont autorisés à Tahiti.
 
L'organisatrice avoue que "ça aura était bien dommage de pénaliser les enfants de Rurutu. Malgré la Covid, il faut qu'ils continuent de vivre et de s’épanouir. Nous allons nous assurer que les gestes barrières soient bien respectés, et que le centre se déroule en toute sécurité". Elle a aussi dû recruter des animateurs diplômés de Tahiti, ne trouvant pas assez de personnes qualifiées localement. C'est donc aussi une démarche de formation en faveur des jeunes animateurs de l'île, qui peuvent gagner en expérience ainsi qu'en qualification en participant à la colonie. Par la suite, elle espère vivement pouvoir créer une équipe qualifiée sur l’île, pour proposer ce genre de prestations plus régulièrement. Le dernier centre de vacances du genre organisé à Rurutu remonte à plus de cinq ans.
 
Une quarantaine d’enfants de l'île sont inscrits, et ils profitent pleinement des activités ludiques proposées. Un maximum d'entre eux est en plein air, pour leur permettre de découvrir leur propre île, de se dépenser physiquement et de renouer avec la nature. Le thème de la colonie tourne autour de l’environnement, avec des ateliers d’art végétal et de recyclage, des randonnées en montagne, le ramassage de déchets, des quiz et jeux Fort Boyard, et enfin le tour de l’île et la visite des grottes ; le programme est chargé. Les enfants prépareront également une fête pour le 2 janvier, ouverte aux parents ou pas, selon les directives. Les enfants apprécient clairement les activités en groupe. "La colonie, c’est top ! dit Amaiterai, 7 ans, je m’ennuie à la maison pendant les vacances. J’ai déjà eu beaucoup de nouveaux amis !".

Rédigé par Elin Claridge le Jeudi 17 Décembre 2020 à 15:50 | Lu 377 fois