Tahiti Infos

​Des dégâts matériels importants après l'incendie de Hamuta


Tahiti, le 19 août 2022 – Un grand hangar abritant notamment une menuiserie et un garage stockant certains produits chimiques a brûlé dans la nuit de jeudi à vendredi dans un important incendie, quartier Hamuta à Pirae. Une enquête est en cours pour déterminer l'origine du sinistre qui n'a pas fait de victime, mais provoqué de gros dégâts matériels.
 
Un violent incendie a ravagé un grand hangar abritant plusieurs entreprises dans la nuit de jeudi à vendredi dans le quartier Walker, à Hamuta à Pirae. Difficile, selon les premiers éléments de l'enquête, d'établir avec précision l'origine et le moment du départ de feu. Selon les pompiers, celui-ci aurait pris entre 18 et 20 heures au niveau de deux locaux : un entrepôt notamment d'un produit chimique de revêtement protecteur en plastique "Line X" et une menuiserie. En raison de la dangerosité potentielle des fumées dégagées par la combustion du produit chimique, la zone de l'incendie a été évacuée et un périmètre de sécurité a été constitué jeudi soir.
 
Les pompiers de Pirae, Papeete et Arue sont intervenus une bonne partie de la nuit jusqu'à 4 heures du matin. Heureusement, aucun blessé n'est à déplorer, mais de lourds dégâts matériels ont été constatés. Vendredi en matinée, l'incendie était éteint mais des fumées s'échappaient encore de certaines zones complètement ravagées du hangar et une odeur forte se dégageait sur place. Plusieurs soldats du feu intervenaient encore à 8 heures du matin pour tenter de repérer des foyers potentiels au moyen d'une caméra thermique.
 

​Hypothèses

Si une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l'incendie, sur place plusieurs hypothèses étaient évoquées dès jeudi soir. Selon les autorités municipales, un travailleur était encore sur place pour réaliser des soudures vers 20 heures. Mais selon des riverains, plusieurs témoins auraient davantage senti une odeur de fumée se dégager du stockage de produits chimiques dès 18 heures en fin de journée. Plusieurs explosions ont également été entendues, mais après le départ de l'incendie.
 
Dans le quartier, vendredi matin, l'ambiance était particulièrement morose. Plusieurs employés se retrouvent sans travail. Les professionnels installés dans les locaux et le propriétaire se désolaient d'avoir "tout perdu" au cours de cette triste nuit.
 





Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Vendredi 19 Août 2022 à 09:58 | Lu 4256 fois