Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Au moins huit cas de variants au fenua



Tahiti, le 15 février 2021 – Au moins huit cas de variants du Covid-19 ont été confirmés lundi en Polynésie française, tous détectés chez des arrivants ou des cas contacts soumis à un isolement strict et à des enquêtes sanitaires poussées.
 
Le nombre de cas de variants du Covid-19 identifiés en Polynésie française progresse doucement mais sûrement, depuis la découverte du tout premier variant britannique importé au fenua la semaine dernière. Lundi, huit cas de variants étaient confirmés par les autorités sanitaires du Pays et des séquençages étaient en cours pour d'autres prélèvements suspects. Néanmoins, tous ces cas de variants ont été détectés soit chez des cas contacts de patients déjà identifiés comme porteurs du variant, soit chez des personnes arrivées en Polynésie française avant la mise en place de la mesure de quatorzaine obligatoire et identifiés grâce à leur auto-test. La totalité des personnes contaminées ont donc pu être placées à l'isolement, comme leurs cas contacts, pour être testés et tracés. Et pour l'heure aucun cas autochtone de variant -ni importé, ni contact- n'a été découvert au fenua.
 
A Rangiroa, où la mairie a communiqué dimanche sur la découverte d'un cas de variant chez un gérant de pension de famille rentré sur l'atoll avant d'avoir effectué son auto-test, l'ensemble des cas contacts ont été placés à l'isolement et testés négatifs dimanche. "Ces derniers resteront malgré tout sous surveillance, et seront de nouveau soumis à un test PCR dans 7 jours", indique la cellule de crise de la commune de Rangiroa dans un communiqué diffusé lundi. "Ils ne pourront sortir d'isolement qu'après un résultat PCR négatif".
 
Les autorités sur leurs gardes
 
Les autorités sanitaires du Pays restent cependant sur leurs gardes, craignant surtout que des personnes arrivées avant l'entrée en vigueur de l'obligation de quatorzaine –mardi 9 février dernier– ne respectent pas scrupuleusement d'isolement strict. Une appréhension qui devrait être levée avec l'obligation de quatorzaine et le test PCR imposé à l'issue de la période d'isolement. Si les études ne sont pas encore toutes unanimes sur les caractéristiques du variant britannique, il ressort globalement que cette mutation du virus Covid-19 est plus contagieuse que la souche originelle.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 16 Février 2021 à 15:31 | Lu 9516 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus