Tahiti Infos

​Au CHPF, priorité aux internes Polynésiens


Tahiti, le 16 décembre 2021 – Les autorités de l'État et du Pays ont signé mercredi, avec le professeur Dubus du CHU de Bordeaux, une convention relative au rattachement de la Polynésie française à l'université de Bordeaux. Cette convention prévoit que les étudiants Polynésiens en médecine à Bordeaux seront prioritaires s'ils souhaitent effectuer leur internat au fenua, sous réserve de places disponibles.
 
Alors que près d'une centaine d'étudiants Polynésiens en médecine s'inscrivent chaque année au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bordeaux, le haut-commissaire, Dominique Sorain, le président Édouard Fritch et le professeur Pierre Dubus exerçant dans ce même CHU ont signé, mercredi à la présidence, une convention relative au rattachement de la Polynésie française à l'université de Bordeaux.
 
La présidence précise jeudi dans un communiqué qu'il s'agit en fait d'un "avenant" à la convention signée en 2018 qui permet d'affecter les étudiants en médecine provenant de Polynésie. Cet avenant va désormais permettre d'ajouter un nouveau critère dans l'examen des dossiers : "Celui qui permet d'établir un lien direct avec le territoire Polynésien." Ainsi, "il est désormais convenu que tous les médecins polynésiens" qui étudient à Bordeaux seront "prioritaires" –sous réserve de places disponibles– s'ils souhaitent rentrer en Polynésie pour y effectuer leur internat. 

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 16 Décembre 2021 à 18:42 | Lu 2831 fois