Tahiti Infos

​A Hao, les permis de construire toujours valables


Tahiti, le 17 octobre 2021 – Autorisés au maximum jusqu'en septembre 2021, les trois permis de construire pour le projet de la ferme aquacole de Hao sont bien valables aujourd'hui. Et pour cause, de source proche du dossier, les travaux pour la base vie de chantier et pour la base d'exploitation de la ferme aquacole ont démarré juste avant la visite d'Emmanuel Macron.
 
La question restait en suspens depuis la publication du rapport d'observation définitive de la chambre territoriale des comptes sur le projet aquacole de Hao le 27 septembre dernier dans nos colonnes. Quel avenir pour les trois permis de construire accordés en 2016 pour les travaux de terrassement, de la base vie du chantier et de la base d'exploitation de la ferme aquacole ? Trois permis de construire qui n'étaient légalement valables "que" jusqu'en juillet et septembre 2021. Or si les travaux de terrassement ont bien commencé depuis 2018, restait la question des deux autres permis de construire menacés de caducité… Et ni l'interview de Wang Cheng, ni les déclarations du vice-président Tearii Alpha à l'assemblée n'avaient pu permettre de répondre à cette question jusqu'ici.
 
L'information nous est pourtant parvenue ce week-end d'un proche du dossier. Les deux permis de construire pour la base vie de chantier et la base d'exploitation de la ferme sont toujours valables tout simplement parce que, dans la plus grande discrétion, ces travaux ont bel et bien commencé tout récemment. "Les premiers travaux pour ces deux permis ont débuté juste avant la visite du Président Emmanuel Macron", confie une source proche du dossier, qui explique que la direction de la construction et de l'aménagement devra encore vérifier l'état d'avancement de ces travaux en 2022 pour valider la régularité de ces permis de construire. "Il faut avouer qu'il y a eu un petit moment de flottement depuis les déclarations d'Emmanuel Macron", poursuit ce proche du dossier pour expliquer les manque d'informations officielles ces derniers mois, "mais depuis les déclarations du vice-président Tearii Alpha, on peut considérer qu'il y a maintenant une garantie du Pays pour que le projet se poursuive".
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 17 Octobre 2021 à 19:08 | Lu 1715 fois