Tahiti Infos

​ La Polynésie doit “rester sur ses gardes”


Tahiti, le 4 février 2024 - Repérés depuis près d’une semaine, deux phénomènes météorologiques étaient attendus ce dimanche en fin de journée sur la Polynésie française. Le matin, une conférence de presse au haut-commissariat se voulait rassurante et excluait la formation de cyclone. 


Depuis mercredi dernier, Météo-France observait deux phénomènes météo en provenance de l’ouest et qui se dirigeaient sur les îles de la Société. Alors que 72 heures plus tôt, les informations étaient encore aléatoires, ce dimanche, un point presse, 12 heures avant l’arrivée de ces phénomènes, se voulait plutôt rassurant. 

Rassurant, certes, mais la prudence reste de mise. Le premier phénomène météo ne s’est finalement pas transformé en dépression tropicale. Ce dernier devait toucher le Fenua ce dimanche. Dès l’après-midi, les premières pluies et de forts vents touchaient d’ailleurs les îles Sous-le-Vent. Les îles du Vent se préparaient à leur tour, dimanche, à être confrontées à cette météo exécrable. “Dès dimanche soir, le temps sera très dégradé avec des vents forts, de fortes précipitations et une mer agitée dans les archipels de la Société et des Tuamotu”, expliquait une communication du haut-commissariat.   

En absence de données inquiétantes, le haut-commissariat n’a donc pas suspendu les cours dans les écoles. De même, les liaisons maritimes ou aériennes ne sont pas suspendues. Hier, Air Tahiti informait cependant ses clients que d’éventuels retards ou perturbations pourraient survenir en fonction de la météo dans les différentes îles concernées.   

Cette zone de très mauvais temps devrait s’installer sur la région pour les prochaines 48 heures. “Cette zone de temps très dégradé apportera beaucoup de pluie et de vent”, expliquait dimanche matin le haut-commissaire, Éric Spitz. “Toutes les îles de la Société seront concernées dès dimanche soir pour 48 heures.”  

​TD06F sous surveillance

Dans les marinas, il était conseillé depuis vendredi de renforcer ses amarres. Idem dans les foyers où les autorités invitaient le public à nettoyer les gouttières, à ranger les jardins et à faire quelques travaux d’étanchéité.   

En mer, le haut-commissaire déconseille aussi d’aller se baigner et conseille de suspendre les activités nautiques. Dans les foyers, les consignes restent les mêmes. Conserver des lampes de poche en cas de coupures de courant. Prévoir de l’eau, des denrées non périssables, vérifier les fenêtres.

“L’évolution aujourd’hui semble positive”, commentait-il dimanche matin. “Mais il faut rester sur ses gardes. Les cours auront lieu correctement, mais il est demandé aux écoles de suspendre les activités maritimes et limiter les activités en extérieur d’une façon générale.” 

En parallèle, la dépression tropicale TD06F continue sa route, mais Météo-France anticipe un ralentissement de cette dépression avec un changement de trajectoire orienté vers le sud-est entre les îles Sous-le-Vent et les Australes.   

Philippe Frayssinet, directeur de Météo-France en Polynésie, expliquait ce dimanche que cette dépression pourrait concerner les îles de la Société, “mais plus tard que ce que l’on avait prévu. Le scenario le plus probable, c’est qu’elle se forme en tant que dépression tropicale modérée et qu’elle reste dépression tropicale modérée ce mercredi”

La pré-alerte cyclonique était passée ce dimanche matin au stade orange pour les îles de Mopelia, Scilly et Bellinghausen. 

Selon Météo-France, cette dépression tropicale, faible pour le moment, peut encore évoluer en dépression tropicale modérée, voire forte. Cependant, elle poursuivra sa trajectoire vers les Australes, qui seront impactés mercredi. De fait, le haut-commissaire a placé l’archipel en “mise en garde cyclonique”.   

Météo-France publiera un bulletin de surveillance toutes les six heures sur les deux phénomènes météo en observation. Ces deux phénomènes garantissent aux îles de la Société de la pluie et des vents forts au moins jusque jeudi.

Rédigé par Bertrand PREVOST le Dimanche 4 Février 2024 à 15:34 | Lu 6752 fois