TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Waterman – Xtrem Water Warrior : Une première édition réussie


Samedi matin, la section waterman du club de natation olympique de Pirae, menée par Clayton Ellis, a organisé une compétition pluridisciplinaire autour du stand up paddle, de la natation et du paddle board. Cette matinée sportive s’est déroulée à la Pointe Vénus, à Mahina, et elle a réuni plus de 150 participants par équipes de trois. Une première réussie pour l’Olp présidé par Arthur Agnieray.



Une matinée de compétition réussie
Une matinée de compétition réussie
L’olympique de Pirae, l’OLP, est un des trois grands clubs de natation de Polynésie avec le Cercle des Nageurs de Polynésie et Imua natation. Son président, Arthur Agnieray, nous l’a confié, « après 14 ans, il ne veulent plus juste nager, ils veulent autre chose ». Il a ainsi répondu à l’attente des jeunes de son club en organisant une matinée sportive autour du stand up paddle, du paddle board, de la natation en eau libre, avec en prime quelques épreuves de type « parcours du combattant ».
 
Cette compétition est une première, elle « surfe » sur la vague du succès du Waterman Tahiti Tour (WTT) mais se veut plus accessible, avec des parcours moins longs et plus ludiques. De nombreuses stars de la discipline waterman étaient malgré tout présentes : Niuhiti Buillard ou Lorenzo Bennett, les champions de SUP, Teva Poulain issu du top 3 du WTT ou encore Keahi Agnieray, lui aussi dans le top 3 du WTT et qui n’est autre que le fils de 15 ans du président de l’OLP.
 
Les courses étaient proposées par équipe. La première épreuve était une course de paddle board sur 1000 m, cette discipline liée au sauvetage où il faut ramer à plat ventre ou à genoux sur une planche effilée, la 2e épreuve était une course de natation sur 700 m et enfin la troisième était une course de stand up paddle sur 1000 m. Les trois épreuves étaient suivies d’un parcours « Xtrem », une course d’obstacles mer/terre sur 200 m.
 
Les catégories proposées étaient diverses, de la catégorie « entreprise », à la catégorie « jeunes », « mixte » ou encore « open », il y en avait pour tout le monde. Arthur Agnieray a pu compter sur les bénévoles de la section waterman de l’Olp pour mener à bien l’organisation de l’événement, une première dans son genre qui ne devrait pas être une dernière. C’est Clayton Ellis, de l’OLP, qui a fortement contribué au développement de cette section waterman. Symon Bounce

Arthur Agnieray, président de l'OLP
Arthur Agnieray, président de l'OLP
Arthur Agnieray, au micro de Tahiti Infos :
 
Quel est le bilan de cette première édition ?
 
« Il est très positif, avec l’inscription d’une cinquantaine d’équipes de trois personnes, soit 150 athlètes. J’ai eu quelques remontées de concurrents, ils ont dit que ‘c’était super’. Ils ont bien aimé le parcours du combattant « warrior ». On était sceptiques hier soir en raison de la pluie mais finalement ce matin le soleil était là, la mer calme, on a pu tout installer à temps et on a pu démarrer à l’heure, et pas de méduses ! »
 
Qu’est ce qui vous a poussé à faire un événement dans la mouvance du WTT ?
 
« C’est vrai qu’on est un club de natation, qui existe déjà depuis 2005, cela fait deux ans qu’on a une équipe qui travaille sur le waterman. On a créé cette section « Waterman OLP » en début de saison, qui est composée d’une vingtaine d’athlètes. On a voulu mettre en place quelque chose pour cette section, les fonds récoltés serviront à cette section. Certains nagent depuis 5-6 ans voire plus, on a voulu leur montrer ce que c’est de nager dans un autre élément. On a des leaders qui ont pu tirer ces jeunes, je les remercie, comme Clayton Ellis qui est un des plus anciens. C’est avec lui que le travail s’est fait, les jeunes aiment souffrir, ils aiment ce qui est nouveau. »
 
Quelles sont les différences avec le WTT ?
 
« Le WTT, il faut vraiment des gens qui s’entrainent, ce sont des épreuves plus longues et plus dures, parfois même sur deux jours. Nos épreuves peuvent être faites par tous publics. Ils viennent s’amuser entre amis, alors on retrouve effectivement de la natation, du prone et du paddle avec un parcours du combattant. C’était pour les participants une journée ‘fun’ »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« Merci aux participants, l’ensemble des partenaires, Vini, la Cps, la Banque de Tahiti, Aito Sport, et tous ceux qui ont œuvré à la mise en place de l’événement, Clayton et Maire Ellis, Pascal Chenon et Pascale Tetiarahi et tous les autres bénévoles. Les résultats complets seront publiés sur la page facebook OLP Natation dès que possible. »
 


Le parcours du combattant a eu du succès
Le parcours du combattant a eu du succès

Rédigé par SB le Dimanche 19 Juin 2016 à 09:18 | Lu 1087 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki