Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Viti réclame sa licence mobile



Mario Nouveau (président et actionnaire majoritaire de Viti), Raymond Colombier (directeur commercial) et Bernard Foray (directeur général).
Mario Nouveau (président et actionnaire majoritaire de Viti), Raymond Colombier (directeur commercial) et Bernard Foray (directeur général).
PAPEETE, le 13 mars 2017 - Le petit opérateur internet Viti a demandé une licence mobile il y a un an. Il veut proposer des forfaits mobiles utilisant son réseau 4G. Mais son dossier a pris six mois de retard, assez de temps pour que tous les autres opérateurs lancent leur réseau de nouvelle génération… Viti dénonce des "décisions politique visant à favoriser certains acteurs".

L'annonce fracassante de Vodafone jeudi dernier – le lancement de son réseau 4G sur l'agglomération urbaine d'ici novembre – continue de faire des vagues. Le président de l'OPT a révélé en urgence que Vini allait lancer son propre réseau 4G cette semaine… Ce qui a fini par faire réagir Viti.

Le petit opérateur rappelle qu'il a déployé son propre réseau 4G LTE en 2015, utilisé pour ses clients internet fixe. Bernard Foray, directeur général de Viti depuis 2011, explique que "en février 2015 nous avons lancé le réseau 4G pour fournir internet à nos clients. Depuis, nous avons séduit 14 000 clients. Nous constatons aussi que nous avons fait baisser les prix de l'internet de 30% depuis que nous avons introduit cette technologie ! Au bout d'un an, nous avons considéré que c'était positif, et on s'est dit que nous n'allions pas nous contenter de ça, qu'il fallait aller vers le mobile. Donc en mars 2016, il y a un an, nous avons déposé notre demande de licence d'opérateur mobile." Selon l'opérateur, ce dossier était complet au niveau technique, commercial et financier. Il n'aurait reçu aucune réserve… Et pourtant rien ne s'est passé.

>>> "Nous transportons des tonnes d'internet sur notre réseau 4G, transporter de la voix ce n'est rien. 15 heures d'appel en très haute qualité sonore représentent 300 mégaoctets…" Raymond Colombier, directeur commercial de Viti.

"Le code des postes définit clairement les conditions d'obtention de la licence, ça devrait être automatique. Mais jusqu'à décembre 2016 nous n'avons reçu aucunes questions, réactions… pourtant on les relançait. À force de pression a vu le gouvernement en décembre dernier, ils nous ont posé quatre questions dans la journée, et depuis rien. Donc ça fait plus d'un an que le dossier complet est déposé, il n'y a aucune raison de ça traîne. Donc là, stop ! On est obligé de le faire savoir" s'énerve le directeur.

L'opérateur est plutôt direct sur les raisons de ce retard. Sa conviction est qu'il s'agit d'une manœuvre destinée à protéger "un autre opérateur", l'OPT pour pas le nommer, de la concurrence : "la question, c'est pourquoi nous faire attendre aussi longtemps, sans aucun calendrier précis ? Y aurait-il une volonté de permettre à un autre opérateur d'avoir le temps de se préparer et de lancer tranquillement la 4G en premier ? Parce que chez nous, dès que l'autorisation arrive, tout est prêt. Certaines choses nous surprennent. En 2015 Smart Tahiti Network a eu sa licence internet en moins de six mois, même s'ils n'ont pas lancé commercialement. Notre dossier est complet et n'a pas reçu de réserves, donc normalement ils doivent répondre positivement à notre demande… Sauf si c'est une décision politique qui tend à favoriser certains acteurs."

30 EMPLOIS ET 2 MILLIARDS D'INVESTISSEMENTS

Si jamais Viti obtient sa licence, ça n'aura pas un impact profond sur le marché. On sait déjà que les offres d'abonnements mobiles de Viti seront réservées aux téléphones compatibles 4G. Globalement, tous les smartphones récents et les modèles haut de gamme un peu âgés sont éligibles.

De plus, le réseau de Viti est encore réduit. Il couvre les grosses densités de population à Tahiti, mais est loin d'atteindre l'ubiquité de ses deux concurrents, Vodafone et Vini. Le petit opérateur a pourtant déjà investi un milliard de francs dans son nouveau réseau, pour migrer ses installations Wimax au nouveau standard. Il compte investir encore un milliard de plus pour augmenter la couverture de son réseau 4G, en particulier pour au moins couvrir toute la route de ceinture. Viti pourra tout de même compléter sa couverture via le roaming de l'OPT. Un abonné Viti pourra donc appeler de toute la Polynésie, même s'il n'aura sa connexion 4G que dans les zones côtières de Tahiti. Ce sont 30 emplois sur 5 ans qui seront créés par Viti pour accompagner cette transformation, soit un doublement des effectifs de l'opérateur.

Malgré tout, Viti se considère déjà comme un opérateur mobile : "tout est prêt, nous avons le réseau et le cœur de réseau, tout ce qu'il faut maintenant c'est ajouter une baie télécom. Nous avons un contrat avec le fournisseur, nous attendons juste la licence. Quand la commande sera partie, il faudra trois mois pour que le matériel arrive et trois autre mois pour les installations et les tests. Donc chaque mois de retard est un temps précieux qui est perdu" nous assure Mario Nouveau, président et actionnaire principal de Viti.

Autre point de tension entre Viti et l'OPT/le gouvernement : le petit opérateur, qui a lancé un réseau Internet des objets (IoT) en 2016, a été "désinvité" du Tahiti Digital Festival se déroulant cette semaine, où il devait présenter ses solutions IoT et les premiers objets connectés l'utilisant. "Ca fait tout de même beaucoup d'éléments concomitants qui montrent qu'il y a une volonté de nous ralentir" conclut le directeur.


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 13 Mars 2017 à 14:38 | Lu 5551 fois







1.Posté par puipui le 13/03/2017 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut protéger les gros salaire de l'OPT

2.Posté par vanille le 13/03/2017 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors président vous n'avez rien à dire sur la concurrence ?

3.Posté par Bam le 14/03/2017 07:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C evident ! Vous l aurez pas dans 6 mois mais 3 mois après notre lancement. Désolé pour vous, vous pouvez gratter, gueuler, entamer des procédures, c comme ça en Polynésie.

4.Posté par TARTONPION le 14/03/2017 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont raison de le faire savoir, espérons que ça avance plus vite maintenant !

5.Posté par Hae le 14/03/2017 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toujours la même chose, le pays protège toujours les grands monopolistes comme EDT et Vini au détriment des plus petites sociétés qui pourtant amènent la concurrence.
Vini nous a toujours pris pour des vaches à lait, ensuite vodafone a voulu s'implanter, vini et le gouvernement a essayer de tuer le projet dans l'oeuf, ça n'a pas marché ! Ils leur ont ensuite mis des bâtons dans les roues et tout d'un coup, comme par MAGIE, les prix de VINI ont chuté d'UN COUP ! Incroyable ! Et même histoire pour mana lorsque viti est arrivé il y a quelques années ! Faut arrêter de nous prendre pour des idiots...

6.Posté par Martin PEASE le 14/03/2017 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Licence mobile 4G hahaha. Bon courage. Commençons par qq'chose un peu plus simple et essayons déjà de responsabiliser qq'un à l'OPT pour les milliers de colis postale perdu dans leurs système. Personnellement je suis à une vingtaine, le collègue pareil et l'autre ami est à beaucoup plus que ça. Hallucinant!!!!

7.Posté par TAATA POOR le 14/03/2017 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pareil que post6 ..Martin je ne compte plus le nombre de colis "perdus" entre FAA'A (centre de tri) et ma commune....

8.Posté par Bernard HENRY le 14/03/2017 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pourquoi j'ai choisi VODAFONE et ne changerai jamais quoi qu'il advienne !

9.Posté par Martin PEASE le 24/05/2017 02:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

https://secure.avaaz.org/fr/petition/DIRECTEUR_GENERAL_DE_LOPT_OPT_STOP_AUX_PERTES_ET_AUX_DETOURNEMENTS_DE_NOS_COLIS/?ciRMvjb&utm_source=sharetools&utm_medium=copy&utm_campaign=petition-427274-DIRECTEUR_GENERAL_DE_LOPT_OPT_STOP_AUX_PERTES_ET_AUX_DETOURNEMENTS_DE_NOS_COLIS&utm_term=iRMvjb%2Bfr

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Août 2017 - 14:59 Back to school pour une rentrée réussie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance