Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Taiarapu Ouest se prépare à accueillir le Gauguin



Le Gauguin peut accueillir jusqu'à 332 croisiéristes.
Le Gauguin peut accueillir jusqu'à 332 croisiéristes.
PAPEETE, le 26 octobre 2016. La compagnie Paul Gauguin Cruises a prévu d'amarrer son navire dans la baie de Vairao en 2018. Le Pays et la commune de Taiarapu Ouest se préparent à cet accueil. Le Pays s'intéresse au terrain de Puunui pour l'aménager.

Certains se souviennent du passage du France, célèbre paquebot français de la Compagnie Générale Transatlantique, en 1962 et 1972. Le paquebot long de plus de 315 mètres avait jeté l'ancre dans la baie de Vairao.
La compagnie Paul Gauguin cruises a annoncé officiellement la semaine dernière que son navire irait à la presqu'île en 2018. Il reprendra ainsi la route empruntée par de célèbres bateaux. Quatre escales sont prévues à Vairao. Pour justifier son choix, la société Paul Gauguin Cruise met avant le "littoral sauvage, les pétroglyphes, les marae, la culture polynésienne et le surf". "C'est une bonne nouvelle pour la population de Taiarapu Ouest et plus amplement pour ceux qui veulent un développement dans cette zone", commente Jean-Christophe Bouissou. "Il y a pas mal de projets sur l'éco-tourisme là-bas, il y a le Pari, Teahupo'o, des balades à faire."

Wilfred Tavaearii, maire de Taiarapu Ouest, se réjouit de cette nouvelle qui permettra de dynamiser la presqu'île. Mardi matin, il a rencontré le ministre du Tourisme. Pour accueillir ces croisiéristes, il faut un espace digne de ce nom. C'est le site de Puunui, à Toahotu, qui apparaît pour le moment le plus approprié au gouvernement. "C'est le seul endroit là-bas qui pourrait convenir pour accueillir des tenders (petites embarcations pneumatiques pour faire débarquer les passagers à terre, ndlr). C'est l'endroit le plus remarquable", précise Jean-Christophe Bouissou. " Il y a une partie de remblai appartenant au Pays et une partie, qui fait 2 hectares à peu près, qui pourrait accueillir des activités". Le ministre du Tourisme ne souhaite en revanche pas parler de prix pour le moment. " On n'y est pas encore", répond-il. Ce terrain appartient à l'homme d'affaires Dominique Auroy.

"Nous sommes dans le cadre d'une sollicitation de la compagnie qui exploite le Paul Gauguin, qui souhaite inclure une escale au niveau de la presqu'ile. La zone idéale est celle de Vairao avec une très grande passe", ajoute le ministre du Tourisme.
Le Pays souhaiterait aménager cet espace sur ce qui a été fait à Moorea. Le site d’accueil des croisières de Papetoai, inauguré en septembre, comprend un fare qui permet de présenter l’artisanat local, un autre fare indique les activités proposées à Moorea. Un troisième fare offre un accès aux taxis. Il dispose également d’un espace de vente de boissons fraîches, de sanitaires et d’espaces verts.

Pour pouvoir accueillir les touristes, "des investissements devront être réalisés en 2017 pour qu'on soit prêt en 2018 pour recevoir le paquebot", note Jean-Christophe Bouissou.
Du côté de Tahiti tourisme, on travaille déjà sur l'accueil de ces croisiéristes pour trouver le groupe de musiciens qui accueillera les voyageurs, qui confectionnera les couronnes…
Interrogés sur la pérennité de ces escales, la société, dirigée par Dick Bailey, indique que le programme de 2019 sera réalisé en 2017.



Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 26 Octobre 2016 à 11:18 | Lu 4631 fois

Tags : VAIRAO






1.Posté par Mathius le 26/10/2016 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dominique auroy et Flosse même combat, allez avec un soupçon d'espoir d'un piratage du site du musée gauguin et nous y voila dans les intérêts familiaux qui continuent allez contre les intérêts général des cinq archipels de la polynesie. C'est un vieux plan rêvé par Flosse pour monopoliser le tourisme sur la presqu'île, au fait ã quoi etait destninė le port de Faratea? mais notre statue de sel Emere va nous le dire. Qui pari avec moi que la prochaine étape est l'expropriation de la terre du jardin botanique et le musée gauguin pour cause l'utilité publique?
Sacré renard des sables de Buissou 🤑🤑🤑🤑🤑🤑😜

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance