TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

"Que l’on rende à Gaston ce qui n’appartient pas à Edouard", interpelle le Tahoera’a




Marcel Tuihani et les élus du groupe Tahoera’a, jeudi matin lors de la conférence de presse donnée en salle des commissions de l’Assemblée pour critiquer le bilan du gouvernement Fritch.
Marcel Tuihani et les élus du groupe Tahoera’a, jeudi matin lors de la conférence de presse donnée en salle des commissions de l’Assemblée pour critiquer le bilan du gouvernement Fritch.
PAPEETE, 22 septembre 2016 – Sous la conduite de Marcel Tuihani, jeudi, le groupe Tahoera’a a vertement critiqué le bilan de l’action politique du gouvernement Fritch depuis septembre 2014.

"C’est le rôle de l’opposition de s’inscrire dans cette démarche", a justifié Marcel Tuihani, porte-parole pour l'occasion du groupe Tahoera’a jeudi lors d’une conférence de presse donnée à l’Assemblée en présence des élus orange. "Sauf à considérer que l’opposition doit se taire".

Le 16 septembre dernier, le président Fritch présentait un bilan d’étape des actions menées par l’exécutif polynésien depuis septembre 2014 au plan fiscal, économique, réglementaire, social : "Dans un dialogue constant avec l’Etat, et avec son appui financier, la Polynésie française est bien sur la voie du redressement", y assure-t-il en préambule de cette belle plaquette résolument positive : 30 pages imprimées sur feuilles brillantes ; l’inventaire minutieux des mesures mises en œuvres par le gouvernement depuis qu’il en assure la conduite, de même que celles en préparation.

Marcel Tuihani a balayé tout ça d’un revers de main en qualifiant le document de bilan d’ "autosatisfaction", de recueil de "mesurettes" : "Allez écouter les gens à l’extérieur (…). Lorsque je vais à la rencontre des commerçants, des Polynésiens, des chefs d’entreprises, ils contestent les statistiques et les commentaires faits sur la base de ces chiffres. J’invite tout un chacun à aller tendre l’oreille et écouter ce qui se dit à l’extérieur de nos beaux bureaux".

"Le redressement, ce n’est pas une opération de communication, ce n’est pas des discours, des incantations, de jolies plaquettes", poursuit le président délégué du Tahoera’a. "Le redressement c’est des actions fortes, c’est une ambition forte et portée haut et clair, à la mesure des défis qui se posent à nous. Or il n’y a rien de tout ceci dans l’inventaire qui nous a été proposé en guise de bilan. C’est du saupoudrage et de l’autosatisfaction. Nous sommes dans la gestion des affaires courantes, rien de plus".

> Lire aussi : La réponse politique communiquée jeudi après-midi par le Tapura Huiraatira

Flosse a semé Fritch récolte

Pour le groupe Tahoera’a l’assainissement des comptes publics et l’embellie économique que connaît la collectivité depuis 2014 est liée aux réformes engagées dès août 2013, sous la présidence Flosse, avec la mise en place de la réforme fiscale et la création des fonds spéciaux pour la garantie de la dette et pour la lutte contre la pauvreté. "Que l’on rende à Gaston ce qui n’est pas à Edouard", clame Marcel Tuihani. "Les grandes mesures, les plus importantes et les plus sensibles, ont été menées en juillet 2013. Depuis, que s’est-il passé ? Rien ! On parle du financement de la PSG. Qui peut me dire de quelle manière la réforme va être financée ? Oui, ce qui a été fait et ce que nous récoltons aujourd’hui, sont les fruits du travail fait par l’ancien gouvernement, dont Gaston Flosse était naturellement le président".

"Standard & Fritch"

Visiblement piqué au vif par l’allusion à "Standard & Flosse", par Edouard Fritch le 15 septembre lors de son allocution devant les représentants de Tarahoi, pour dénoncer le regard critique permanent de l’opposition autonomiste sur l’embellie des comptes économiques, alors que l’agence de notation financière Standard & Poor’s a relevé à BBB- la note de la collectivité en mai dernier, le groupe Tahoera’a répond du tac-au-tac en fustigeant une agence "Standars & Fritch" : "les chiffres montrent tout au plus un frémissement (…) ils traduisent une réalité moins optimiste que celle que le gouvernement nous vante et que vivent les Polynésiens dans leur grande majorité au quotidien", insiste Marcel Tuihani.

Mahana Beach et "Rikiki Beach"

Le groupe orange pointe l’échec du gouvernement Fritch dans la gestion du projet Mahana Beach, complexe touristique phare voulu par Gaston Flosse à Punaauia pour doper l’activité touristique en Polynésie. Le 30 juin dernier, le protocole d’accord pour son financement conclue avec consortium chinois conduit par le groupe Recas a été déclaré infructueux. Dans son discours pour l’ouverture de la session budgétaire, Edouard Fritch a rappelé qu’avec le Tahiti Mahana Beach il avait hérité d’un concours de dessin et que le projet n’était pas financé. "Faux !", s'indigne Marcel Tuihani "Gaston Flosse a toujours déclaré qu’il irait lui-même chercher les investisseurs". Et il poursuit : "Aujourd’hui, au lieu de privilégier une vraie vision du développement de notre collectivité, Edouard Fritch a choisi de développer son « Rikiki Beach » qui consistera, selon ses propos, à donner un bout de terrain à tout investisseur local qui voudra bien en faire quelque chose", fustige-t-il. "Nous étions dans une approche ambitieuse avec plus de 3500 clés. Aujourd’hui on nous parle d’investisseurs locaux. Quelle somme d’argent sont-ils prêts à investir ? Pour quel programme immobilier ? 1000 clés, voire moins ?".

Edouard Fritch "ne fait que pleurnicher"

Sur l’attitude du président Fritch, notamment lors de ses interventions devant la représentation polynésienne Marcel Tuihani dénonce : "Ses discours sont invariablement les mêmes. Il ne fait que pleurnicher et régler ses comptes. Il n’a toujours pas assumé sa rupture. Avant, il se plaignait de ne pas pouvoir travailler parce qu’il n’avait pas la majorité. Maintenant qu’il a la majorité, au lieu de travailler, il nous accuse de faire du catastrophisme et de noircir le tableau. On voudrait anticiper la justification de ses échecs ou d’un bilan moins convainquant qu’annoncé, qu’on ne s’y prendrait pas autrement".

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 22 Septembre 2016 à 15:06 | Lu 2613 fois


Notez


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par emere cunning le 26/09/2016 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Fiu !!!
Ah le mythe des essais propres !!!!!!
« Préoccupé par le pas de vagues » ! Mouais, vous comptiez faire péter vos bombes atomiques tout ce qu’il y a de « propre » et dégager sur la pointe des pieds en laissant derrière vous ce pays complètement déstabilisé, vos cobayes et vos saloperies de déchets nucléaires ! Je comprends que vos gouvernements métros enragent que G Flosse les ait crochés pour rendre des comptes aux siens et payer la note, voilà leurs véritables griefs. Quant à nos populations, elles savent ce qu'il a fait pour elles, d’ailleurs vous êtes encore là et les premiers à en profiter. Sans lui, vous vous seriez servis et vous auriez tous détallés comme des voleurs.

26.Posté par emere cunning le 26/09/2016 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Simone grand,
Tu ne pouvais pas tomber plus mal. En réunions publiques, j’ai TOUJOURS vu G Flosse décortiquer le travail fait et, si tôt, inviter son ministre/conseiller à se lever et les personnes présentes à l’applaudir en remerciements. Mais bon, tout ministre que tu as été, tu ne dois pas savoir de quoi je parle…pas assez bien pour toi ces réunions avec la « populace ».

25.Posté par Fiu!!! le 24/09/2016 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah, le mythe de la « chasse à l’homme » !

On ne peut oublier que pendant de trop longues années, le pouvoir central, par copinage ou par désintérêt de notre petit monde, a laissé faire, uniquement préoccupé par le « pas de vague ». Depuis longtemps, les gouvernements métropolitains ont abandonné le pouvoir temporel aux Églises qui ont assuré la « paix sociale » et le contrôle des esprits.
Aujourd’hui, le temps est venu pour les édiles locaux de payer la note, GF en tête, car il ne bénéficie plus de l’indulgence du « grand frère » JC. Le schtroumph bleu de Fa’a’a, est encore sous le même régime d’indulgence du copain FH.
Mais, il sent bien que la fin est proche. C’est pour cela qu’il se démène de plus en plus du côté de l’ONU, avec le soutien des microdictatures misérables du Pacifique.

24.Posté par paku le 24/09/2016 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour la France les autonomistes c'est comme du kleenex

23.Posté par emere cunning le 23/09/2016 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu leur en demandes trop là, Marcel. D'ailleurs, ils ne feront rien de plus que la france ne leur dicte de peur qu'elle sorte sa baguette et leur tape sur les doigts, voire les vire à Nu'utania. Après nous avoir divisé pour mieux régner, elle mène sa chasse à l'homme et ce n'est pas pour rien. G Flosse sert d'exemple et ils savent désormais ce qui les attend s'ils lèvent, comme lui, le petit doigt pour faire avancer ce pays en dehors d'elle et sans son accord. Même pas la peine d'aller mendier de l'aide à Paris, ça viendra quand ils voudront et auront décidé. Et au final, ça marche, la france a trouvé en eux les meilleurs alliés pour que ce pays stagne et que les polynésiens continuent à croupir dans la misère. HONTEUX !

22.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 23/09/2016 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Manquerait plus que les Tahofferaahahahaha entendent les 80 000 colonisés autonomisés français crève-la-faim proscrits du DROIT au RSA dans la rue hohohohohoho C'est presque du Johnny, dans la rue, ouais, dans la rue.... hahha rollstahiti@gmail.com

21.Posté par Roro LEBO le 23/09/2016 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Gaston a eu du positif dans sa vie mais a eu aussi beaucoup d'actions négatives.

20.Posté par etienne le 23/09/2016 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Rikiki beach" haha, il m'a tué avec sa formule le junior. Elle était excellente celle-là !!!!

19.Posté par jacky le 23/09/2016 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tien voila le caniche à pépère qui commence à montrer les dents pour défendre son gastounet

18.Posté par tuterai58 le 23/09/2016 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si vous faites une conférence de presse pour ne rien dire vaut mieux se taire,vous n'apportez rien de constructif a part polémiquer ce qui est une tradition au t.h,ce sont des méthodes révolues que vous employez, juste pour nous dire que vous survivez.Mr TUIHANI apres trois ans de poltique vous n'arrivez toujours pas a vous exprimer en tahitien quelle honte pour un maohi comme vous,

17.Posté par boran le 23/09/2016 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le mahoi est si idiot qu'il aime les traitres et mensonges

16.Posté par lol le 23/09/2016 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A vomir ces politiciens de m.... pas un pour rattraper l'autre, tous nuls, incapables de faire tourner un petit pays avec autant de richesse et de capacité. Marcel t'es mauvais mais t'as pas tord quand tu dis que le pays stagne, que l’augmentation du nombre de créations d’entreprises dont se félicite le gouvernement n’est que le cache-misère de la précarité ambiante qui pousse les demandeurs d’emploi à prendre une patente. (et payer des impôts, au passage, pour que cet argent soit gaspillé dans vos voyages inutiles notamment). Dire que sans G Flosse, le vieux c.., rien ne peut marcher, (rien ne peut marcher avec un escroc à la tête de ce pays?) C'est ça la vision de votre politique, moi, les gars en lisant ça et en les observant, je dis qu'on est foutu, il n'y a pas de leader honnête, pas de relève ! Dieu c'est comme le père noël, il n'existe pas non plus.

15.Posté par Koolootamam FIUROA le 23/09/2016 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marcel, arretes de nous prendre que pour des cons!

14.Posté par tutua le 23/09/2016 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le zozonomistes oublient gaillardement les renversements, les trahisons et autres joyeusetés de leur parcours entre 2004 et 2013.
9 ou 10 gouvernements ! comment travailler et avancer ? ça a été un suicide imposé par les mauvais perdants, Gaston and Co.

13.Posté par simone grand le 23/09/2016 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aue!!
il m'est arrivé de dire à Gaston: "tu t'appropries le travail d'autrui"; de toute manière la majorité des politiciens ne sait faire que ça: parasiter la population et pas uniquement sur le plan financier.

12.Posté par paku le 23/09/2016 07:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FLOSSE le gourou des autonomistes a semé les malversations maintenant les autonomistes récoltent les condamnations

11.Posté par Tim le 23/09/2016 06:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si au moins les opposants apportaient des choses constructives, on avancerait plus vite!
Par ailleurs, certes la Polynésie a avancer au temps de Flosse mais à quel prix... what else pour notre président mégalomane??

10.Posté par rhumcoke le 22/09/2016 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les conflits de personnes interminables ruinent ce pays qui a pourtant un potentiel extraordinaire pour réussir, nous avons TOUT et nous en faisont rien , même notre handicap supposé , l'éloignement est et sera de plus en plus un avantage que l'on devra exploiter. l'avenir n'est pas le prochain mandat à décrocher mais la proposition de projets à long terme pour la jeunesse , la famille , les anciens et le pays.

9.Posté par Lerouge le 22/09/2016 22:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que l'on rende au peuple ce qui n'appartient pas à gaston...

8.Posté par Lou le 22/09/2016 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sauf erreur, le gouvernement de Gaston Flosse comportait aussi Edouard Fritch?

7.Posté par pif paf le 22/09/2016 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ou comment la politique fait avancer le pays !?!!!!?!!

6.Posté par Zorro le 22/09/2016 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marcel sluuurp, slurrrp, sluuurp attend il en reste encore un peu.....

5.Posté par tuterai58 le 22/09/2016 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De pleurnichard y pas mieux que tuihani qui en 3 ans ne parletoujour pas en tahitien(malheureux),qu'l me dise en quelle langue il parle avec les gens de la rue qui dont certainsne parle que tres peu le francais.C'est vrai que pauley a seme mais pas du bien mais bien des affaires qui s'accumulent annee apres annee,proces apres proces.Mr tuihani standard and poors est une societe pourvue d'expert en finance qui etudient les finances des pays et donnent une note,donc si cette societe,une des plus ecoute par les grands de ce monde a releve la note du pays c'est que certaines lumieres economiques sont passees au vert.Mais bon c'est vrai il faut bien que vous vous fassiez remarquer pour dire que vous exixtez,avant que l'on vous oublie totalement.

4.Posté par mathius le 22/09/2016 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont graves les sectaires, Marcel junior, la justice a rendu ce qui appartenait à Flosse, ses peines pénales n'appartiennent à personne d'autre., Marcel l'alias de Gaston fait feu de Dubois des magouillent qui appartiennent au tahoeraa.
Ben si Edouard pleurniche, c'est qu'il a perdu son père spirituel, et en déplaise au Tahoeeraa il fait pas pire ni mieux que les marionnettes au bûcher.
Au fait Marcel Tuhani qui a donné le marché de la destruction du maeva beach du pré programme de Mahana beach pour que l'entrepreneur soit poursuivi pour escroquerie? Qui a mandaté le cabinet d'avocat parisien que la justice poursuit ?
Je peux encore continuer. Conclusion, Marcel juniors n'a aucune dignité politique.

3.Posté par Pascal ALBERT le 22/09/2016 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que Gaston nous rende les 220 Milions volés à a la collectivité (emplois fictifs)

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine