Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nuit des Publivores : "Nous avons sélectionné les meilleures pubs des trois dernières années"



Nuit des Publivores : "Nous avons sélectionné les meilleures pubs des trois dernières années"
PAPEETE, le 6 octobre 2016 - Le producteur de la Nuit des Publivores depuis 20 ans, est arrivé à Tahiti avec les clips qui seront diffusés lors de l'événement ces vendredi et samedi. Comme l'événement n'a pas eu lieu depuis 10 ans au fenua, la production a sélectionné spécialement pour nous un programme spécial avec le meilleur de ces trois dernières années.

Ça fait 10 ans, mais les fans n'ont plus à attendre : ce soir c'est le grand retour de la Nuit des Publivores à Tahiti. L'événement familial et festif a lieu demain, vendredi 7 octobre, avec une deuxième soirée ce samedi 8 octobre. La Nuit commence à 18h30 au Grand Théâtre de la Maison de la Culture. Le programme : des publicités décalées et de la fête pendant trois heures.

Il y a dix jours nous vous présentions le programme des animations avec les comiques, les danseurs, les nombreux cadeaux et la "fun zone" à l'extérieur. Mais le cœur de l'événement, ce sont les clips publicitaires. L'organisation de Tahiti Expert Event a préparé une petite sélection de publicités locales, avec les grands classiques d'hier et les nouveautés d'aujourd'hui, pour voir l'évolution de ce média en Polynésie.

Mais ce sont surtout les morceaux d'anthologie publicitaires venus du monde entier qui intéressent le public. Justement, Dimitri Fleury, le producteur français de la Nuit des Publivores, est arrivé à Tahiti avec les disques-durs contenant les précieuses vidéos. C'était l'occasion de lui demander ce qui sera au programme…



Parole à : Dimitri Fleury

Dimitri Fleury, producteur de la Nuit des Publivores depuis 1995
Dimitri Fleury, producteur de la Nuit des Publivores depuis 1995
"On oublie complètement l'aspect marketing, ce qu'on va voir c'est du grand cinéma"

Tahiti Infos : Bonjour Dimitri. D'abord que fait un producteur ?
Dimitri Fleury : "Bonjour ! Alors ça fait une vingtaine d'années que je suis producteur de la Nuit des Publivores, je travaille avec Jean-Marie Boursicot qui a créé le concept il y a 36 ans, en 1981 à Paris.

Alors un producteur, dans mon cas, c'est quelqu'un qui prépare les Nuits des Publivores dans le monde entier. On fait une trentaine de pays, 100 à 160 villes à travers le monde chaque année. Donc je voyage tout le temps. Là par exemple on prépare une grosse soirée à Bruxelles en novembre, une trentaine de villes en Russie, il y a quelques jours on était à Paris au Grand Rex.

Ici à Tahiti, nous sommes là pour aider l'organisation locale à tout mettre en place. Arnaud de Tahiti Expert Event nous a contactés il y a neuf mois pour nous dire que ce serait bien de refaire quelque chose, parce que ça fait quand même 10 ans qu'on n'était plus présent. Et on s'est dit qu'on allait faire un grand retour avec une grande fête, quelque chose de très sympa."

Quel est le gros challenge aujourd'hui dans l'organisation de ces soirées ?
"Alors depuis 36 ans l'organisation est bien rôdée, mais on a toujours le stress lors de la soirée, parce qu'on ne sait pas si le public va réagir. Il faut comment avoir un humour assez second degré pour acheter un billet pour regarder des publicités toute la nuit ! Les gens sont abreuvés de spots publicitaires à la télévision… mais nous, on essaie de montrer le côté vraiment cinématographique des publicités. On oublie complètement le produit et l'aspect marketing, ce qu'on va voir c'est du grand cinéma, avec toujours un humour très décalé.

Nous recevons 20 à 25 000 publicités chaque année de tous les pays, aujourd'hui nous avons les plus grosses archives publicitaires au monde. Jean-Marie a commencé à collectionner les publicités dans les cinémas dans les années 60 et a créé la première cinémathèque consacrée aux publicités ! La Nuit des Publivores a servi au départ à financer le coût de cet archivage, la restauration des films anciens. La collection fait plus d'un million de clips… Et on conserve tout ! C'est le partage d'une passion. Aujourd'hui, les agences de publicité et les directeurs de création nous envoient leurs publicités, et après Jean-Marie fait sa sélection. En novembre et décembre on passe les deux mois à regarder ces publicités et faire la sélection pour la nouvelle année de la Nuit des Publivores. Chaque année le programme est différent, et il tourne dans le monde entier."

Du coup quels films vous avez-nous apporté dans votre valise ?
"Pour Tahiti on a fait un programme spécial de trois fois 45 minutes, avec un condensé des trois dernières années Publivores, avec tout ce que les Tahitiens ont pu rater. Il y aura les grandes lignes du programme 2016, avec en plus le meilleur des deux années précédentes.

Par exemple en 2015 c'était la sortie du dernier Star Wars, et il y a eu beaucoup de publicités hilarantes. On a un programme dédié à la planète, avec des films d'une rare qualité cinématographique, de très très belles choses. On a aussi beaucoup de chats cette année. Les chats ont envahi Internet puis ils ont envahi la pub ! C'est une tendance internationale dans la publicité depuis trois ans, on ne sait pas ce qu'il se passe mais les animaux, et les chats en particulier, sont partout dans la pub !"

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 6 Octobre 2016 à 16:22 | Lu 1395 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance