Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Moana Greig et Joseph Kaiha relaxés dans une affaire de détournement de fonds publics



PAPEETE, le 06/06/2017 - Le tribunal correctionnel a rendu sa décision ce mardi matin, dans une affaire d'emploi de complaisance. Les deux mis en cause, Moana Greig et Joseph Kaiha ont ainsi été relaxés. La justice reprochait à l'ancien ministre de l'Education d'avoir accordé à Joseph Kaiha, une décharge d’enseignement pendant plusieurs années pour une mission qui n’a pas été réalisée.

Le tribunal correctionnel a tranché ce mardi matin, dans l'affaire de détournement de fonds publics mettant en cause Moana Greig, ancien ministre de l’Éducation sous le gouvernement de Gaston Tong Sang, et Joseph Kaiha, maire de Ua Pou.

Les deux protagonistes ont ainsi été relaxés.

Dans cette affaire, il était reproché à l'ancien ministre de l'Education, et actuel candidat orange aux législatives sur la 1ère circonscription, d’avoir accordé à Joseph Kaiha, instituteur et maire de Ua Pou, une décharge d’enseignement pendant plusieurs années pour une mission qui n’a pas été réalisée.

RETOUR SUR LES FAITS

À l'occasion d'une audience foraine sur Ua Pou, le 4 février 2013, une personne avait appris au représentant du parquet que le maire de l’île, Joseph Kaiha, percevait depuis plusieurs années un traitement d’instituteur sans pour autant enseigner.

Une enquête préliminaire, confiée à la section de recherches avait confirmé que si l’intéressé avait été placé en détachement du 19 avril 2008 au 24 février 2010, il tirait en effet profit depuis août 2010 d’une lettre de mission assortie d’une décharge d’enseignement délivrée par Moana Greig, ministre de l’Éducation d'alors. Après en avoir fait la demande en février et mars 2010, Joseph Kaiha avait reçu le 11 août 2010 un courrier signé du ministre, lui confiant une mission spécifique de "recueil des éléments significatifs qui constituent la culture traditionnelle des îles Marquises" assortie d’une décharge d’enseignement.

L’instruction a établi que Joseph Kaiha avait "bénéficié" de cette situation durant les années scolaires 2010-2011 et 2011-2012. Puis durant l’année scolaire 2012-2013, alors qu’il était dorénavant censé reprendre du service à Hakahau. Enseignant depuis 1983, le maire de Ua Pou était déjà l’objet depuis 2005 de divers rappels à l’ordre de la part du ministère, de l’inspectrice de l’éducation nationale ainsi que dès 2011 d’un signalement indiquant à l’administration qu’il ne respectait pas sa lettre de mission et ne justifiait pas de son travail.

Dans cette affaire, Joseph Kaiha avait été mis en examen du chef de recel de détournement de fonds publics le 27 août 2014.

Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 6 Juin 2017 à 09:05 | Lu 3161 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance