Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La Tahiti Fashion Week présente ses modèles



Les jeunes femmes commencent à dévoiler leur potentiel (ici Anaiva)
Les jeunes femmes commencent à dévoiler leur potentiel (ici Anaiva)
PAPEETE, le 13 mai 2017 - La compétition de mannequinat associée à la Tahiti Fashion Week est maintenant en ordre de marche. Douze candidates ont été sélectionnées par Brave Model Agency, l'agence italienne partenaire du concours, et elles ont un mois pour apprendre les techniques de base du défilé. La meilleure sera choisie par l’agence et partira faire un test photo à Milan.

La Tahiti Fashion Week se déroulera du 14 au 16 juin prochain. Les meilleurs créateurs de mode de Polynésie y présenteront leurs nouvelles collections. Elles seront portées par des modèles locaux, dont une douzaine de jeunes filles qui tentent une percée dans le monde très glamour du mannequinat via le concours organisé par Alberto Vivian, le directeur artistique de la Tahiti Fashion Week.

Ces aspirantes rêvent toutes d'un destin similaire à Heitiarii Wan, la gagnante 2016, qui fait désormais carrière depuis huit mois dans le monde très fermé de la mode européenne. La jeune fille qui sera choisie par le directeur de Brave Model Agency en personne s’envolera pour Milan où elle aura droit à un test photo. Si elle séduit et persévère, elle pourra être engagée sous contrat par l'agence italienne et commencera à travailler dans le circuit européen.

Les noms et les visages des douze candidates au concours de mannequinat 2017 sont désormais connus, et voici les photos de leur tout premier shooting enfin dévoilées. Elles ont maintenant un peu plus d'un mois pour acquérir les techniques essentielles du défilé. "La priorité, c'est d'apprendre à marcher en talons sur un podium. On leur demande de porter des talons le plus souvent possible dans leur vie quotidienne, pour que ces chaussures deviennent partie d'elles", explique Laurence Joutain, directrice des opérations de la Tahiti Fashion Week. "Nous leur apprenons aussi à se mouvoir avec prestance et à mettre en avant les vêtements et accessoires qu'elles présentent, car c'est ça le vrai but d'un mannequin. Leur coach, Mareva, est avec nous depuis 20 ans, depuis l'époque de la Marilyn Agency."

Si ces jeunes femmes ont des rêves de mode plein les yeux, les organisateurs font leur possible pour les préparer aux difficultés du mannequinat : "Depuis 20 ans, il y a quelques candidates qui ont réussi mais c'est quand même difficile pour nos jeunes. Ici, on est protégés et dorlotés. Beaucoup des candidates tentent le concours pour l'aventure, mais pour faire carrière dans ce métier, il faut une forte motivation. Le glamour, ce sont les défilés, mais le quotidien ce sont les auditions, être prête à recevoir beaucoup de réponses négatives, voyager beaucoup. Mais une fois qu'elles commencent à faire des défilés, elles commencent à très bien gagner leur vie."

Anavai, Malia et Victoria
Anavai, Malia et Victoria

Atika, Hina et Maraea
Atika, Hina et Maraea

Elizabeth, Materita et Anaiva
Elizabeth, Materita et Anaiva


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Samedi 13 Mai 2017 à 10:01 | Lu 18061 fois






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Septembre 2017 - 10:24 Gaya exposera ses oeuvres à la salle Muriavai mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance