Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Evasion en Papouasie: Amnesty veut une enquête après la mort de 17 détenus




Sydney, Australie | AFP | mardi 15/05/2017 - L'ONG Amnesty International a demandé mardi une enquête indépendante sur les méthodes des forces de sécurité de Papouasie-Nouvelle-Guinée, après la mort de 17 détenus dans une tentative d'évasion.
Ces hommes ont été abattus par balle après une évasion collective vendredi matin de la prison de Buimo à Lae, la deuxième ville du pays, a annoncé la police.
Au moins 57 prisonniers sont toujours en cavale. Beaucoup de ces détenus attendaient d'être jugés pour des crimes violents, comme des attaques à main armée ou des cambriolages.
La police avait déjà abattu 12 détenus lors d'une évasion de la même prison l'année dernière. Le journal The National avait affirmé que seul 15 des 87 détenus qui s'étaient alors évadés avaient été rattrapés, la plupart grièvement blessés.
"Il est effrayant que la première réponse des forces de sécurité ait été de recourir à la force mortelle contre des personnes non armées, sans aucune préoccupation pour leur droit à vivre", a déclaré Champa Patel, directrice d'Amnesty pour l'Asie du Sud-Est et le Pacifique.
"Les autorités de Papouasie-Nouvelle-Guinée doivent ordonner immédiatement une enquête indépendante et efficace sur ces meurtres", a-t-elle demandé. "Elles doivent suspendre tous les agents impliqués le temps de l'enquête et déférer devant la justice les auteurs présumés, sans qu'ils ne risquent la peine de mort."
L'insécurité et la criminalité sont endémiques en Papouasie-Nouvelle-Guinée et minent, selon la Banque mondiale, le développement économique de ce pays du Pacifique où de nombreux habitants vivent dans des lieux reculés.

le Mardi 16 Mai 2017 à 04:24 | Lu 346 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance