Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Discussions gelées à Air Tahiti Nui : les explications de Michel Monvoisin



PAPEETE, le 22 décembre 2015. Les discussions sont officiellement gelées depuis mardi matin entre la direction d'Air Tahiti Nui et les syndicats des pilotes. Le P-dg d'Air Tahiti Nui conditionne la reprise des négociations à la levée de la consigne syndicale d'un des syndicats.


Difficile d'y voir clair dans les négociations d'Air Tahiti Nui, chaque camp se renvoyant la responsabilité des reports de vols.
Ce mardi matin, une rencontre était prévue mais elle a été levée au bout de quelques secondes. "La direction générale, forte du soutien du conseil d’administration, est entrée en négociations à 8h30 avec les syndicats de pilotes avec de nouvelles propositions et un esprit d’ouverture", a précisé la compagnie dans un communiqué. "La question préalable a été de savoir si la consigne syndicale était levée. Malgré la bonne volonté des autres syndicats que nous remercions, le SPNT de Mr Saint-Marc a répondu par la négative, ce qui revient à maintenir la pression sur la compagnie et continuer à prendre en otage les passagers, ce qui est inacceptable. La direction a donc levé la réunion séance tenante." De son côté, le SPNT indique ne "même pas avoir eu le temps de répondre à la question".

"La direction veut nous faire porter le chapeau",
regrette Jean-Yves Saint-Marc, délégué syndical du SPNT, avant d'assurer que les quatre syndicats de pilotes de la compagnie au tiare se sont mis d'accord pour "réquisitionner des pilotes pour effectuer les vols". "Nous nous engageons auprès des passagers à effectuer des réquisitions de pilotes qui seront en jours de congés, en repos ou en jour base (quand les pilotes travaillent à terre, NDLR)." "C'est une décision unilatérale, prise conjointement par les syndicats de pilotes", insiste le syndicaliste. "Les vols seront effectués dans l'intérêt des passagers et de la compagnie. Nous faisons une trêve aussi longtemps que nous aurons la garantie que les discussions peuvent continuer."
Le terme "réquisitions" de son côté fait bondir le P-dg de la compagnie au tiare. "Ça ne vous choque pas vous "Le syndicat réquisitionne des pilotes" ? Moi, j'ai demandé de lever une consigne syndicale", insiste-t-il (lire interview ci-dessous). Les discussions sont donc "gelées" en attendant.

Les syndicats de pilotes demandent à ce que soit reconnue la pénibilité de leurs heures de nuit. Selon le SPNT, les discussions seraient au point mort en raison de "l'intransigeance de la direction générale, prête à laisser les vols à terre".
La compagnie au tiare, elle, dénonce une situation "qui revient à maintenir la pression sur la compagnie et continuer à prendre en otage les passagers, ce qui est inacceptable". "Le conseil d'administration nous invite à négocier et trouver des solutions à la condition que les débats soient sereins et sans pression, donc sans consigne syndicale", insiste Michel Monvoisin.
Pour plus d'infos, les passagers peuvent appeler le 40 46 03 03.


Michel Monvoisin, P-dg d'Air Tahiti Nui : "Les débats doivent être sereins et sans pression, donc sans consigne syndicale"

Concrètement pourquoi les vols ne peuvent-ils pas être assurés normalement ?
Tout simplement car on a un effectif qui est assez tendu et il suffit qu'il manque quelques pilotes et le programme est chamboulé. Donc il faut demander à des pilotes de bien vouloir dépanner les vols alors qu'ils ne sont pas affectés sur le programme.
µUn consigne syndicale a été lancée de ne pas dépanner donc s'ils suivent la consigne syndicale, il suffit que certains pilotes ne suivent pas pour que les vols ne puissent être assurés. Il ne faut pas oublier qu'on est en haute saison, s'il vous manque cinq pilotes, le programme ne passe pas et il faut faire appel à ce qu'on a appelé dans notre jardon du dépannage.

Jean-Yves Saint-Marc assure que les quatre syndicats de pilotes se sont mis d'accord pour "réquisitionner des pilotes pour assurer les vols". Qu'en pensez-vous ?
Ça ne vous choque pas vous "Le syndicat réquisitionne des pilotes" ? J'ai demandé ce mardi matin au SPNT, le syndicat de M. Saint-Marc si vous levez la consigne syndicale. Il m'a dit non, donc j'ai dit au revoir, c'est pour ça que la réunion a été écourtée.
Moi, j'ai un conseil d'administration qui m'a donné une feuille de route. Le conseil d'administration représente le propriétaire de la société. Cette feuille de route est claire. Il y est bien précisé que le conseil d'administration nous invite à négocier et trouver des solutions à la condition que les débats soient sereins et sans pression, donc sans consigne syndicale.

Une des revendications est la reconnaissance des heures de nuit…
On n'a jamais pu en discuter vraiment.

Mais que proposez-vous sur ce point ?
Depuis le début on est enclin à faire des propositions. Ils sont venus avec un cahier de revendications en réunion le 7 décembre. Je leur ai dit pourquoi pas laissez-nous faire des simulations. Je leur ai donné rendez-vous le 17. Le 17, j'avais des propositions, je leur ai donné rendez-vous au siège social. Sous prétexte d'un changement de salle, un syndicat n'est pas venu. C’est-à-dire que la salle est plus importante que les revendications visiblement. Les autres syndicats sont venus eux.
Mais quand je dis que je reviens le 17 et qu'on discutera à ce moment-là mais qu'on profite de mon absence pour lancer cette consigne syndicale, moi, je me demande si on veut vraiment discuter ou si on cherche autre chose.

Conditionner la reprise des négociations à la levée de la consigne d'un seul syndicat bloque n'est-ce pas pénaliser le personnel et les clients ?
C'est une prise en otages de la compagnie, des clients, de tout le monde. C'est évident que c'est une prise en otages. En période de fêtes, c'est inadmissible. Les équipes du sol sont mobilisées. Elles travaillent d'arrache-pied pour essayer de trouver des solutions.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 22 Décembre 2015 à 20:00 | Lu 5336 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par emere cunning le 25/12/2015 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Xénos,
Pourquoi comparez vous ATN à Hawaian Airlines quand Air France est toujours là et dessert les mêmes destinations ? Réaction typique de ceux qui n'ont plus que le mensonge pour descendre la cie locale ? Pourquoi de telles réactions contre ATN d'ailleurs, je suppose que vous voyagez exclusivement AF où tout est si parfait. Quant à Corsair, ce sont ces tarifs low-cost qui ont fait qu'elle n'a pu tenir longtemps et choisi des tronçons courts plus adaptés.
Je n'approuve pas pour autant le maintien de tarifs aussi élevés tant chez ATN qu'à AF après une telle baisse du carburant. Et pour l'éternelle guerre pilotes/Direction tout juste bonne à faire fuir les clients, ça n'est pas tout noir d'un côté et tout blanc de l'autre.

25.Posté par Xenos le 24/12/2015 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ emere post 20 : Réaction typique de ceux qui n'ont plus que le mensonge et l'attaque ad hominem.

Le prix au km/passager est plus du double chez ATN que chez, par exemple Hawaian. Faites le calcul, moi je l'ai déjà fait ici même.

Quand au billet Corsair on était sur du 145.000 FCP PPT-CDG A/R.

Et la fameuse "c'est faute au carburant", maintenant que le prix du pétrole a été divisé par trois, on dit quoi ?

24.Posté par Ah! le 24/12/2015 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mathius: Ils fêtent Noël ! mdr

23.Posté par Mathius le 24/12/2015 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Question , que font les inspecteurs de la CPS?

22.Posté par La verite le 24/12/2015 07:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au poste 16 : Ce que tu dis prouve d'autant plus que ces arrêts maladies ont bien été orchestrés.
Oui le taux de d'arrêt maladie est bas durant toute l'année, pose toi les bonnes questions alors ! Comment ça se fait que "comme par hasard" il y ai de multiples arrêts maladies en simultanés pile pendant ces revendications ?
Tu ne serais pas ami/famille de pilote? :)

21.Posté par LEPETANT le 24/12/2015 05:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Par les temps qui courent, seuls les privilégiés peuvent se permettre de faire la grève. Et nous, les "povKons", on doit se résigner et faire le dos rond.

20.Posté par emere cunning le 23/12/2015 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Xenos,
"des billets deux fois moins cher", par Air France ? Vous plaisantez, ou vous voyagiez aux frais de la princesse comme tant d'autres à la belle époque POUR VOUS, mais certainement pas pour la majorité des polynésiens qui n'avaient jamais pris l'avion, étaient privés de partir faire des études tant le coût du seul voyage était dissuasif, se contentaient de rêver de vacances à l'étranger, etc. Sans ATN (ou AOM et Corsair partis voler sous des cieux plus rentables), Air France pratiquerait encore aujourd'hui ces tarifs astronomiques que nous avons TOUS connus et ferait sa loi comme pour le second bagage payant qu'elle a réussi à imposer. Je parle des personnes de bonne foi et qui passaient à la caisse, bien sûr, ce qui ne semble pas être votre cas.

19.Posté par teva le 23/12/2015 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faatoito Michel la population te regarde et t'apporte son soutien, il faut licencier ces pilotes syndiqués et ses pilotes instructeurs qui dirigent pratiquement la Cie ATN, nous avons des pilotes à l'étranger et peut-être plus performants, et qui travailleront pour le Pays et pas comme les autres qui ne pensent qu'à remplir leurs poches;

18.Posté par Egoisme le 23/12/2015 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les pilotes sont égoistes, tout ce qui compte c'est eux et leur salaire. Ils n'hésitent pas à donner des consignes qui mettent en péril leur propre société en se faisant passer pour des victimes tout ça pour des augmentation sur des salaires déjà trop élevés...
La population n'est pas stupide ! Elle sait ce que vous faites !

17.Posté par Ce n''''est pas si simple le 23/12/2015 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S'ils essayent de virer les pilotes, c'est la sanction immédiate dictée par notre loi du travail farani, les syndicaux et les pilotes. Ca sera grève et direction les tribunaux pour licenciement abusif. Ils feront encore les victimes et gagneront le procés.
Il ne faut pas cracher sur toute la société non plus, il y a plein d'employés bosseurs et honnête là bas !
Je pense que si la compagnie voulait se gaver comme certaines grosses sociétés qui ont le monopole ici elle n'aurait jamais été dans le rouge !
Il faut arrêter de croire qu'en supprimant ATN tout redeviendra comme avant : billet moitié prix et cie, regardez les prix par exemple de hawaiian airline, le billet pour 5h de vol est aussi cher qu'un billet de 8h de vol chez atn et AF. A comparer à ANZ qui est deux fois moins cher !
Michel Monvoisin est un bon pdg et il essaye de relever la société, seulement certains (les pilotes) se croient maitres du monde !

16.Posté par Les pilote sont rarement malade le 23/12/2015 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut rectifier la vérité. (post 2)
Les pilotes se mettent rarement en arrêt maladie. Pour preuve, le taux d'arrêt dans cette corporation est la moitié de la moyenne du pays.
Dire qu'ils se mettent en arrêt pour l'occasion est simplement faut.
Le probleme vient d'ailleurs.

15.Posté par ponui le 23/12/2015 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quid de la sérénité des pilotes pendant les vols ?

14.Posté par Xenos le 23/12/2015 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avant, on avait Air France, AOM, Corsair, des vols plusieurs fois par jour, des billets deux fois moins chers, et des touristes.

Et puis GF a créé ATN, viré les autres avec un service réduit pour Air France, qui a accepté de ne pas faire de vraie concurrence à ATN. Résultat : un monopole de plus, des prix astronomiques et moins de touristes.

Mais comme toujours des gens qui s'en mettent plein les poches sans la moindre honte.

13.Posté par moustic le 23/12/2015 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut absolument faire venir des pilotes cubains. Demandez son avis à Temaru.

12.Posté par Hotutea le 23/12/2015 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une solution, déposé le bilan de ATN, le pays l’a rachète à un moindre coût,
Reprend les bons employés dans la nouvelle embauche en ignorant les salopards
Qui l’a gangrène et PAF le coup est joué, y a plus Saint-marc.
Hotutea.

11.Posté par cir conspect le 23/12/2015 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lire le commentaire de ce matin de TAHITI TODAY ( les confidences ) tout est bien décrit ! ( des cris ) !

10.Posté par nunaa le 23/12/2015 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

courage, Michel,

enfin un PDG qui ne se laisse pas faire et qui ne fuit pas...

les clients et la population te regarde et te soutient.


9.Posté par TAAHOA le 23/12/2015 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a aussi le problème des instructeurs de ATN qui ne souhaitent pas être remplacés. En tous les cas j'ai décidé à jamais de boycotter cette compagnie. J'irai voir ailleurs. Il faudrait que beaucoup d'entre-nous cessent de voyager sur ATN et que ces connards de SPNT n'aient plus de travail.

8.Posté par Popoti le 23/12/2015 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Licenciements secs avec indemnités et du balai...... il y en a marre de cette poignée de grévistes.

Vous n'aurez aucune difficulté à embaucher de nouveaux pilotes. Il y a beaucoup de pilotes polynésiens qui attendent ses places.

7.Posté par Mathius le 23/12/2015 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut que les voyageurs arrêtent de voyager avec ATN et le problème est réglé avant la fin de l'année.
Il est temps que le Pays assume les magouilles du passé dans cette compagnie.
Les voyageurs doivent aller chez d'autres compagnies et surtout le dire pourquoi, avec internet nous verrons si ce sont les pilotes qui dirigent par chantage l'unique compagnie aérienne du fenua.

6.Posté par Teraihaamana le 23/12/2015 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

5.Posté par Ariitaia le 23/12/2015 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'y aurait-il pas des pilotes pro-Flosse la dessous ?
Le vieux lion cherche par tous les moyens à faire croire que tout va mal en ce moment et à détruire l'économie locale (franchise à 20000 xpf)

4.Posté par TOM le 23/12/2015 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toute façon tout le monde est pris en otage, les clients qui continuent de payer la surcharge carburant (arnaque pure et simple), les pilotes qui ne bénéficient pas des bons résultats de la compagnie, et la compagnie elle-même qui veut se gaver au lieu de se développer (et enfin développer le tourisme). ATN a pourtant été créée pour ça à l'origine.
Donc même la Polynésie est prise en otage. A vomir ...

3.Posté par LOLA le 23/12/2015 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler




le CA, cad le propriétaire regarde et observe,

il n'est pas encore rentré dans la danse ou le choux, et il n'a pas encore dit son dernier mot....

2.Posté par La verite le 23/12/2015 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Inutile d'aller chercher loin pour connaitre la vérité. Si vous connaissez du monde à ATN demandez leur. Les pilotes se croient tout permis. Ils veulent une augmentation pure et simple de leur salaire déjà astronomique. La stratégie syndicale est simple : mettre en arrêt maladie plusieurs pilotes, du coup il n'y a pas assez de pilotes pour assurer les vols, ensuite ils donnent la consigne à tous les pilotes de ne pas assurer de vols supplémentaires alors que légalement ils ont le droit de le faire. Comme dans toutes sociétés, cela s'appelle des heures supplémentaires. Tout ça par caprice. Et c'est bien sur notre compagnie locale et notre pays surtout qui en prend pour son image. Et la direction ne peut rien, si les pilotes ne veulent pas voler, ils ne peuvent rien faire... Le pire c'est quand même de se faire passer pour des victimes !!!

1 2
Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance