TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Décroissance, simplicité, localisme : l’ébauche d’un programme politique pour la Polynésie ?




François Paul-Pont
François Paul-Pont
Plutôt qu’une décroissance subie, si on optait pour une décroissance volontaire ? C’est la proposition osée de François Paul-Pont. Dans un essai de philosophie économique disponible sur internet, « Et si on devenait raisonnables », cet économiste, professeur de communication à l’ISEPP, propose un nouveau paradigme économique pour la Polynésie française, fondé sur trois concepts : décroissance sélective, simplicité volontaire, localisme…Utopique ?

« Ralentir est devenu impératif », répond François Paul-Pont qui veut croire que parfois, le rêve devient réalité. Cette théorie, il l’a empruntée aux partisans de la « décroissance », ce mouvement minoritaire qui prône une rupture avec l’obsession capitaliste de la croissance et de la consommation. Et nos limites ? s’interrogent ces trouble-fêtes, qui rappellent que les ressources naturelles sont limitées, et que notre modèle s’essouffle.

et_si_on_devenait_raisonnables_def.pdf Et-si-on-devenait-raisonnables_Def.pdf  (2.8 Mo)


Décroissance, simplicité, localisme : l’ébauche d’un programme politique pour la Polynésie ?
Privilégier la production de proximité

Contrairement au « consensus mou » qui prévaut derrière la notion de développement durable, la décroissance est un mot « choc ». Elle a pour but la réduction des inégalités, parce que ce sont elles qui créent ce besoin d’imitation des classes aisées. François Paul-Pont plaide donc pour une société qui reviendrait à l’essentiel, et sonnerait le glas de ces modes de « consommation paradoxaux » si fréquents sous nos tropiques, avec « ces personnes aux revenus modestes qui font le choix de d’endetter sur 5 ou 7 ans pour acquérir un gros 4x4 de plusieurs millions, plutôt que de refaire avec une somme moindre la toiture de leur maison qui prend l’eau à chaque pluie»...

En Polynésie, le retour à l’essentiel passera forcément par un retour à la terre, affirme Paul-Pont. A la Nature avec un grand N qui devrait « être reconnue comme un sujet de plein droit ». Et de rappeler ce précepte polynésien : Eere oe te fatu o te fenua, te fenua ra tei fatu ia oe : la terre ne t’appartient pas, tu appartiens à la terre. François Paul-Pont encourage le développement de l’agriculture en Polynésie, et propose de créer un « bassin de vie » afin de « reterritorialiser » les activités humaines. On appelle ça le localisme, « une doctrine qui consiste à privilégier ce qui est local, sans toutefois se fixer de limites frontalières, afin de favoriser la démocratie participative, la cohésion sociale et la production de proximité, donc l’emploi local et la préservation de l’environnement via une moindre empreinte écologique liée au transport de marchandises ».

Retour à la terre, aux valeurs traditionnelles… Les idées ne sont pas sans rappeler les idéaux politiques d’un certain Temaru. Une convergence d’idées que ne nie pas F. Paul-Pont, qui prend pourtant ses distances avec le personnage. « Mes divergences avec lui sont plus nombreuses que mes convergences... Se pose également le problème de sa « capabilité » à mettre effectivement en œuvre ce qu'il prône ». Qui aurait cette « capabilité » en Polynésie ? « Je travaille avec un homme politique local pour transformer cet essai en programme» explique l’économiste, qui choisit d’en taire le nom. Mais révèle tout de même que c'est... un autonomiste. Pour François Paul-Pont, c’est sur la capacité à présenter un projet de société cohérent avec ces concepts que pourraient se jouer les élections territoriales de 2013.

Rédigé par F K le Jeudi 1 Septembre 2011 à 16:52 | Lu 3747 fois



Notez


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par medusa le 12/09/2011 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon, je relis les commentaires relatifs à cet essai qui sont tous d'une certaine manière assez justes...c'est nul, mal ecrit, plein de redondances et de poncifs et je ne serais pas étonné que mr Pol Pont ai joué du copier/coller...bref, si c'est ça la feuille de route de Rohfritsh ses adversaires sont tranquilles....Mr PP, la décroissance dont vous faite un concept est vicéralement liée a une structure economique dont la Polynésie est totalement exclue, de part les transfert massifs de la france ainsi que son fonctionnement économique (economie containneurs) on pourrait parler éventuellement d'acrroissance mais de toute façons, vos conclusions et énoncés sont une supercherie stérile qui n'apporte rien qui n'ait été deja dit...Donc puisque vous lancez ce pavé sans autres ambitions visiblement que de faire parler de vous, allons y et expliquez plus avant votre propos, vous y etes maintenant obligé au riqsue de passer pour un cuistre iconoclaste...ce qui n'est sans doute pas de votre gout
Du reste vous n'avez aucun talent litteraire...je vous conseille plutot un blog facebook ecrit par vos élèves....

25.Posté par José PETITPANDHA le 07/09/2011 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quand même effrayant de voir que c'est M.PAULPONT qui travail sur le programme politique de Teva ROHFRITSCH !

24.Posté par petites gens le 07/09/2011 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ia orana

@The Marquisian le 04/09/2011 18:04

Avant tout désolé pour la réponse un peu tardive.

Je constate juste une petite confusion. Je n'ai jamais dit salaire, mais pouvoir d'achat (c'est pas la même chose) équivalent à 178 000 Fcfp au minimum pour tt un chacun y compris pour les salariés. Cela ne signifie pas qu'il faille tirer vers le bas le salaire de ceux qui ont un revenu supérieur. Je suis plutôt partisan de tirer vers le haut les bas revenus. Des dictateurs? aucun risque, si le Nuna'a dispose en direct du contrôle et de la sanction IMMÉDIATE à l'égard des politiciens, des institutions du Fenua. Il suffit juste de le stipuler dans notre constitution et de le voter.

Comment faire? Ici je ne peux pas entrer dans les détails, c'est pas le lieu et je me ferais illico éjecter mais les réponses à ttes tes questions sont disponibles.

Vanuatu ma, ce n'est pas mon modèle, le mien c'est le Luxembourg. Quand à la question de l'indépendance, avant ce qui conviendrait de faire c'est de travailler à l'émancipation financière totale du Fenua Ma'ohi. C'est en cours. la tu peux aider à l'acquérir, il suffit juste de soutenir le projet avec ton mail pas plus.

Une fois acquis nous discuterons a...

23.Posté par wakrap le 05/09/2011 06:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ slowly
Et hop, on appelle ceci l'homme de paille.
Semblant incapable de répondre à mes arguments tu m'accuses de fait n'ayant rien à voir avec mon propos ni un quelconque de mes propos.

Tu es un jeune padawan qui ne connait pas encore le sens du mot liberté.

François ne propose rien, il cherche à imposer par la voie démocratique son idée de société. il l'écrit et l'affirme. C'est un fait objectif.
D'autre part j'ai relevé dans les prémisses de la réflexion de son modèle des erreurs grossières qui rendent son propos nul.

Voilà deux point clairs et net que j'ai apporté à cette discussion et tu tentes de dériver sans avoir répondu à un seul de ces points, par des attaques ad hominem à mon encontre.

Pour l'instant on est à 1 pour moi et 0 pour toi, mais tu as toujours ta chance, vas y, répond aux deux arguments que je viens de te renoter ci dessus.
Montre moi qu'un seul de ces points est faux et je l'admettrai immédiatement.

22.Posté par slowly le 04/09/2011 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wakrap :

"Sinon,pour t'aider à comprendre certaines choses, il faut que je te motives à apprendre"

Libéral, toi ?

Je dirais plutôt, dictateur en puissance, autoritaire qui s'imagine avoir la science infuse et tout connaître.

J'ai la Vérité et vous êtes tous des cons !

Ben non, ça ne fonctionne pas comme ça.

"par contre il est insupportable de le voir l'étaler comme un modèle, et vouloir l'imposer." Tu es jaloux ?

Je n'ai que faire de tes conseils, tu n'as strictement rien à m'apprendre ni à apprendre à qui que ce soit.

François Paul-Pont propose quelque chose ; chacun est libre de le suivre ou pas.

Toi, tu imposes. Enfin, tu peux toujours essayer.

"Moi jamais, par contre j'en vois comme ce François qui veulent que tout le monde fassent comme lui."
A commencer par toi.

Regarde-toi donc dans une glace pour une fois. Tu lui reproches ce que tu es exactement.

Fin. Pas de temps à perdre avec un individu comme toi.

21.Posté par The Marquisian le 04/09/2011 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Kaoha Nui,
@les petites gens:

Tu crois vraiment que les entreprises de "Tahiti nui" (comme le veux Mr Temaru) seront capables d'assumer un salaire à 178000xpf/mois? Et ils vont financer ça avec quoi? déjà qu'à 149000 et des poussières, elles en bavent? 500miliards de recettes à minima!?
Tu crois que les hommes politiques, qui ont goutés au 700 000xpf/mois, vont acceptés d'être indemnisés à 178000/mois...
Je prends exemple les vanuatu parce que c'est un Etat insulaire, qui a à peu près les mêmes configuration d'îles que nous: AU MILIEU DU PACIFIQUE! le Luxembourg lui, est pile au milieu de l'Europe, donc c'est facile pour ce Pays d'être indépendant... il n'est pas perdu au milieu du pacifique....
Des actifs immobiliers? où ça? les terres domaniales? à céder? Et qui va acheter ça..?
Qui va investir dans un Pays indépendant et dirigé par des quasi-kadhafi?
Des pseudo dictateurs qui s'octroient des indemnités "de carburant" de 35000xpf/mois en + de leur super-indemnités de représentants?
Je ne crois pas à l'indépendance de notre Pays, si Mr Temaru veut l'indépendance, qu'il commence par diminuer ses indemnités à lui et ses amis représentants à l'APF à 178000xpf, qu'ils montrent l'exemple...

20.Posté par wakrap le 04/09/2011 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ slowly


Une pseudo réponse à ton commentaire se trouve dans ta dernière phrase dont on saisit plus le sens aujourd'hui : l'hopital qui se fout de la charité. Eh oui,il fut un temps où l'hopital vivait surtout de la charité, c'est à dire de contributions volontaires et ce temps est totalement révolu depuis que les libertés économiques ont été réduite à la portion congrue.
Tu devrais justement lire Hayek et Mises qui ont bien montré il y a plus d'un demi siècle les conséquences du chemin pris aujourd'hui , chemin social démocrate dans nos démocraties. Et le François, nous propose encore plus de socialisme dans une version dirigiste habillée de vert et bien rouge dedans. Une vrai pastèque, son idéologie qui fleure bon le totalitarisme.

Sinon,pour t'aider à comprendre certaines choses, il faut que je te motives à apprendre. Le monde dit libéral comprend des personnes très différentes dont des idéologues qui ont perdu le sens du libéralisme qui, lui, n'est qu'une éthique de vie (respect absolu de la liberté)
Les idéologues ont un objectif , un but, une vision du monde qu'il veulent imposer, et écrasent bien souvent tout ce qui gène leur objectif.
Un libéral cohérent défend avec toute la ...

19.Posté par slowly le 03/09/2011 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avons-nous à faire au même wakrap qui pendant des mois nous a fait l'éloge du système économique libéral sur tahiti fenua.com et qui maintenant, retourne sa veste ?

("Alors on peut encore lui conseiller de lire Hayek (en particulier "la route de la servitude"), Mises et son livre prodigieux 'L'action humaine", bref de lire un peu les économistes et penseur de type Autrichiens qui, depuis le début du siècle, ont décrit le chemin qui nous mène à la crise actuelle.") Elle est bonne celle-là !

Le sieur wakrap qui a en permanence imposé son point de vue et pris les gens pour des cons, n'admet que le sieur François Paul-Pont énonce son point de vue !

On appelle ça, l'hôpital qui se fout de la charité.

18.Posté par petites gens le 03/09/2011 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ia orana

tt le monde

@ gaz & The Marquisian & Cie

Un pouvoir d'achat équivalent à 178 000 Fcfp/mois pour tt un chacun. 500 milliards fcfp de recette annuelle à minima.

Dans l'immédiat. Le Gvt loge les actifs immobiliers qu'on l'oblige à céder dans une structure immobilière, le cède en Lease back mutualisé, recette prévisionnelle 15 à 30 milliards Fcfp pour une valeur vénale de 7 Milliards.

Il suffit juste que tu arrêtes le dénigrement improductif et que tu dises banco. Pour plus de détails, tu sais ou les trouver, je me ferais une joie de te l'expliquer.

Entre nous, arrêtez de nous servir du Vanuatu&Cie, rien contre ces pays mais plutôt le Luxembourg en exemple c'est mieux.

Quant à la décroissance, c'est un problème existentiel de pays riche. Possible uniquement si on a du pognon pour parer simultanément au surcoût comme au manque financiers engendrés par la décroissance. D'abord assez de pognon après il faudra peut être y réfléchir à la décroissance

Te aroha ia rahi mauruuru e parahi ana'e petites gens

17.Posté par Manahune le 03/09/2011 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amikaouette, j'étais sur le point de te répondre à peu près la même chose que wakrap, qui je salue au passage et remercie pour son excellent apport au débat. En effet personne n'est contre que tu ailles planter des choux si ça te fait plaisir et si tel est ton choix personnel. Tu disposes de cette liberté que les sociétés occidentales telles que la France ont acquises il y a 223 ans au prix du sang. Cette même liberté qui est constamment mise en péril par des individus sans scrupules assoiffés de pouvoir absolu. Les peuples arabes et tous ceux qui aujourd’hui subissent des dictatures politiques ou religieuses en savent quelque chose. Tu disposes, parce que tu es française, de ce droit merveilleux de ne pas être d’accord et de pouvoir l’exprimer, mais ton droit s’arrête net lorsque tu veux imposer tes choix de vie au reste des gens contre leur volonté, ou tout du moins, sans leur consentement. C’est pourquoi il faut se méfier des certaines théories, surtout lorsque celles-ci tendent vers l’amenuisement ou l'abolition de ton libre choix. Et il faut réagir encore plus fort lorsque les gouvernants font des choix de société sans avoir ton accord. C’est pourquoi beaucoup d’entre nous ...

16.Posté par wakrap le 03/09/2011 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ammikaouette.
Tu te plantes dans ton propos, il est parfaitement humain de penser qu'il y a mieux à faire que d'avoir une manette de jeux dans les mains; il est tout autant parfaitement humain de penser qu'il y a mieux à faire que de danser ou jardiner.


Le problème est quand les tenants de l'une ou l'autre option veulent imposer leur point de vue.
As-tu déjà vu un adepte des manettes de jeux écrire un livre pour dire que c'est la meilleure façon de vivre et qu'il faut trouver la voie pour obliger tout le monde à faire comme lui?
Moi jamais, par contre j'en vois comme ce François qui veulent que tout le monde fassent comme lui.

Personne ne lui reproche son choix de vie, on n'en a rien à foutre, par contre il est insupportable de le voir l'étaler comme un modèle, et vouloir l'imposer.

15.Posté par amikaouette le 03/09/2011 07:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je trouve la plupart des commentaires postés sur cet article un peu primaires: alors selon eux, si on est pour un retour à la terre, une vie moins chargée de superflu et d'objets de consommation, on est taxé d'indépendantiste? Parcequ'on trouve ça normal que nos gosses s'abreuvent de culture américaine, se goinfrent d'objets inutiles, passent leur journées devant leurs écrans d'ordinateur ou scotchés à leurs manettes de jeu et oublient les plaisirs de la pêche ou du jardinage, du ukulele ou de la danse? Et si on dit qu'il faut leur apprendre à se passer de certains objets superflus car il y a mieux à faire et que l'économie future ne leur permettra peut-être pas de tout se payer et que cela ne risque que de créer une énorme frustration chez eux, on passe forcément pour des défenseurs de l'idéologie temariste? et bien non, cet essayiste a raison et il faut apprendre à penser de manière plus large et intégrer, dans un débat autonomiste cette notion de retour aux valeurs humaines...et fondamentales

14.Posté par wakrap le 03/09/2011 07:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens, en arrivant page 16, il reprend cette saillie de la reine d'Angleterre "Comment se fait-il que personne ne l'ai prévue?", en parlant de la crise qui est apparue vers 2008.
Alors on peut encore lui conseiller de lire Hayek (en particulier "la route de la servitude"), Mises et son livre prodigieux 'L'action humaine", bref de lire un peu les économistes et penseur de type Autrichiens qui, depuis le début du siècle, ont décrit le chemin qui nous mène à la crise actuelle.
On a ici, un recueil des écrits de Ruef juste avant l'abandon final de l'étalon or par les usa pour financer leur guerre au vietnam à coup de crédit facile (http://blog.georgeslane.fr/post/2011/07/29/Il-y-a-quarante-ans%2C-le-15-ao%C3%BBt-1971-allait-survenir-avec-son-cort%C3%A8ge-de-surprises%2C-mais-pas-pour-tout-le-monde...)

Toutes ces personnes, économistes libéraux, et non néo-libéraux ou socialauds, ont très bien, et depuis des décennies, montré le chemin pris par les Etats dans leur fuite en avant sociale démocrate.


Bref, son bouquin est un bon gros gloubi boulga, car il n'a pas les bonnes prémisses.

13.Posté par wakrap le 03/09/2011 07:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bah, j'ai arrêté à la première page.
Ce type est un âne inculte.
Quand on se prétend philosophe et que l'on n'est même pas capable de poser des prémisses qui ne soient pas ridiculement fausses, on fait camembert.
Je cite sa première prémisse: "Désormais, les thèses libérales ont établit leur hégémonie absolue dans la pensée économique"
S'en suit une litanie d'arguments absolument tous faux sur les inégalités qui augmentent, l'éducation ....

J'ai du mal à comprendre comment on peut étaler une telle ignorance économique et se prétendre philosophe économique.

On va quand même rappeler au lecteur ignorant des principes économiques de base, que le libéralisme (qui n'est en rien une théorie économique, mais un humanisme philosophique) c'est en pratique du point de vue économique la liberté économique des acteurs individuels libres, donc un système où les hommes sont libres d'agir, donc un système où l'Etat ne peut être que réduit à une portion insignifiante de quelques %, on va dire bien moins de 10%.
On va rappeler que cette liberté a en gros existé jusqu'au début du XXeme siècle pour être quasi anéantie après la deuxième guerre où les Etats sont passés de 10 ou 15% du PIB à plus de 50 voir...

12.Posté par Jo le 03/09/2011 04:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sûr les prescriptions de ce monsieur sont sensées s'appliquer au peuple...
C'est bien connu, les petites gens se contentent de peu, n'ont pas envie de posséder des 4x4 et de manger au restau...
Ils adoreraient manger des patates et du poisson à longueur d'année et se déplacer à pied, d'ailleurs est-ce qu'ils ont envie de se déplacer ??
Je suis sûr que M. Paul Pont adorerait aller retourner la terre au lieu de donner quelques cours à l'ISEPP pour un salaire 20x moins important !

Toute cette pseudo "élite" est au dessus de tout ça... MM. Paul Pont et Temaru ma...
On ne mélange pas les torchons et les serviettes !



11.Posté par Ahonu le 02/09/2011 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si... tous ceux qui commentent cet article commençaient par lire l'essai de PHILOSOPHIE économique en question ? Peut-être comprendraient t'ils qu'ils n'ont rien compris...

10.Posté par hans le 02/09/2011 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un coup, on ne publie pas, un autre, on publie 2 fois : ok alors ! ^_^

Utopie, banlieue?
à croire que toutes propositions afin de sortir le fenua de cette crise ne venant pas de Droite ou des zérotonomistes est utopique...!

tu proposes quoi sinon? Les même voleurs (pas encore condamnés mais ils auront cherché) au pouvoir?

9.Posté par The Marquisian le 02/09/2011 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Hans, et on a quoi comme richesse? La perle?La pêche? Le tourisme?Le noni? Ah si, on a le Paka....
Sérieusement, regarde donc les petits pays indépendants, eux aussi possèdent les mêmes richesses que nous, et pourtant, ils sont pauvres! Prends exemple : les iles cook, des îles aussi belles que les nôtres, et pourtant....
On a encore besoin de la France nous.
Tu prônes l'indépendance? Pourquoi pas, d'ici 50ans...
Tu es prêt à être payé au smig vanuatais? à savoir 24000xpf/mois?
Comment allons-nous faire sans les 176milliards que la France nous envoie chaque années, dis moi?

8.Posté par Gaz le 02/09/2011 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hans, faudrait vite que tu nous expliques ce que nous avons comme richesses et comment nous pourrons les commercialiser, parce qu'à force de cracher dans la soupe, c'est demain qu'il nous faudra trouver le moyen de remplacer les milliards que la France ne nous donnera plus.

7.Posté par hans le 02/09/2011 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on n'est quand même pas ++ con que les autres, sérieux...!
Avec tout ce qu'on a comme richesses, on n'a pas besoin des milliards de la France par contre, ELLE, aura besoin de nous !

le Fonds Souverain Citoyen Ma'ohi...!



vive le Patitifa...!

6.Posté par beaulieu le 02/09/2011 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas beau cha ! non mais sans rire, imaginons que sur les 150 000 que nous sommes à Tahiti, 30 000 se mettent à planter, déja avec les problémes de terres ça ne le ferait pas. Et si c'était faisable, tu imagines un vendeur de patates tous les cent métres? je vois pas qui achéterait quoi. La partie restante adultes serait elle à la péche, le même probléme se présenterait. Bon aillant péché et planté, il va nous falloir tout ce qui fait une société en bonne santé, au moins un service médical correct; pour l'eau soit des volontaires avec des seaux dans chaque famille, soit un collectif qui serait payé avec les produits du terroir et tout à l'avenant, le tourisme, je pense qu'il n'aimerait pas vivre en robinson Crusoé, bon j'arrétes la parceque si je devais continuer une semaine n'y suffirait pas. Les domaines d'Utopie ne pouvaient plus étre viables audela de 500 personnes.

5.Posté par wakrap le 02/09/2011 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et aussi lire dans l'article ceci :" Elle a pour but la réduction des inégalités, parce que ce sont elles qui créent ce besoin d’imitation des classes aisées"

On peut lui conseiller la lecture de ce magnifique livre d'il y a 40 ans écrit par Helmut SCHOECK, "L'envie, une histoire du mal"
http://www.amazon.fr/LEnvie-Une-histoire-du-mal/dp/2251440720/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1315007262&sr=1-1
afin de le sortir d'une forme de misère culturelle et de rechercher cher sa croissance culturelle.

4.Posté par hans le 02/09/2011 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on n'est quand même pas ++ con que les autres, sérieux...!
Avec tout ce qu'on a comme richesses, on n'a pas besoin des milliards de la France par contre, ELLE, aura besoin de nous !

le Fonds Souverain Citoyen Ma'ohi...!


vive le Patitifa...!

3.Posté par wakrap le 02/09/2011 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon dieu mon dieu mon dieu.

Encore un réinventeur du moyen-âge qui voudrait imposer ses vues criminelles par la force du pouvoir politique et il aurait trouvé un politique local pour mettre en oeuvre son délire malthusien.

Y a juste un faille dans son discours c'est que le malthusianisme s'est toujours planté. Toutes les positions malthusiennes depuis deux siècles sont fausses. toujours, toutes.
C'est con la réalité. On peut rien y faire et l'homme libre est infiniment plus intelligent que tous ces malthusiens qui suent le totalitarisme.

2.Posté par Gaz le 02/09/2011 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La lecture de cet article me donne une tres desagreable impression ....un peu comme de la vaseline avant de....

1 2
Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 29 Juillet 2013 - 19:00 L'OPT rêve de sa Banque Postale

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki