TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Bodyboard – Tahurai Henry a participé au sauvetage d’un bodyboarder à Pipeline


Tahurai Henry est un bodyboardeur professionnel qui est également ambassadeur ATN. Cet après midi il est venu au secours d'un bodyboardeur inconscient dans l'eau suite à un Wipe Out. Le spot de Pipeline est le spot où Malik Joyeux a laissé la vie. Comment ne pas penser également à Tuhiti Haumani qui a connu une mésaventure similaire il y a un an, dont il n’est toujours pas remis.



La vague qui a failli être fatale au bodyboardeur du New Jersey
La vague qui a failli être fatale au bodyboardeur du New Jersey
HAWAI’I, le 3 mars 2016. Tahurai Henry, bodyboardeur pro et ambassadeur ATN, est actuellement à Oahu, à Hawai’i. Il a participé à la compétition de bodyboard ‘Mike Stewart Pipeline Invitational’ mais dans sa série du round 3 il n’a marqué aucun point, attendant en vain une série qui n’est pas arrivée, dans un spot agité par une houle grosse et pas idéale.
 
Il a prévu de rester à Hawai’i jusqu’à lundi, demain il soutiendra ses amis Angelo Faraire et Julien Miremont qui participeront à la dernière journée de compétition. Cet après midi, il a vécu une aventure dont il risque de se souvenir longtemps. Un quadragénaire américain du New Jersey s’est retrouvé dans une situation très critique après avoir chuté en prenant une vague à Pipeline.

On voit Tahurai en train de couvrir la victime avec une serviette
On voit Tahurai en train de couvrir la victime avec une serviette
Tahurai Henry depuis Hawai’i :
 
Le spot de Pipeline est démonté ?
 
« Oui voilà. Aujourd’hui, il y avait de grosses séries de 5 mètres, le spot ne marchait pas vraiment, avec énormément de courant. Cela a baissé en fin d’après midi, cela promet pour demain. »
 
Que s’est-il passé ?
 
« Vers 16H, j’étais avec Jamie O’Brian sur la plage, un bodyboarder a pris une vague d’environ 2M50. Il est tombé et boum, il ne remonte plus. Une série de vagues est ensuite arrivée. Un gars sur la Volcom House qui bossait à sa rénovation nous a crié ‘le gars ne remonte pas !’ »
 
« Avec Jamie, on a couru à la maison chercher nos planches et on a sauté à l’eau pour aller le chercher. On est arrivé près de lui juste après Guilherme Tamega le sextuple champion du monde de bodyboard. On l’a repêché en pleine zone d’impact, on a eu beaucoup de mal à le remettre sur une planche pour le ramener au bord car il était grand et assez balaise, je dirais sur les 110 kg. »
 
« Il était totalement inconscient, bleu-pâle des pieds à la tête, avec un gros choc à la tête au niveau du front. On a essayé de le ramener au bord, cela a été très difficile à cause du courant et des vagues. A cause d’une vague de retour, on l’a perdu mais grâce à son leash on a pu le repêcher. »
 
« On est arrivés sur la plage, les sauveteurs sont arrivés avec tout le matériel. On le croyait mort, il ne respirait pas et son cœur ne battait plus. Les sauveteurs ont fait trois cycles de CPR (NDLR Réanimation cardio-pulmonaire) avant qu’il ne commence à cracher de l’eau, il a mis plus de cinq minutes à respirer par lui même. »
 
« Cela m’a fait penser à notre ami Tuhiti, l’expérience a été difficile et douloureuse mais j’ai été content d’avoir été là pour lui donner un gros coup de main. J’ai été un peu sous le choc tout l’après-midi. Là apparemment les nouvelles de l’hôpital sont bonnes, il serait tiré d’affaire à part la bosse énorme sur la tête »

Le sextuple champion du monde a joué un rôle important (en noir), il est également sauveteur
Le sextuple champion du monde a joué un rôle important (en noir), il est également sauveteur
Tu as passé une formation de secourisme, cela tombait plutôt bien ?
 
« Oui, j’ai passé le PSE 1 et le BNSSA avec Poaru Maono et son équipe, c’est la deuxième fois que cela m’arrive d’être au secours d’une personne depuis que j’ai passé ces brevets. L’adrénaline était forte, je me suis senti en danger car les vagues étaient grosses mais je ne pouvais pas laisser le gars mourir comme ça, alors j’ai pris mon courage à deux mains. »
 
« J’incite le maximum de monde à Tahiti à passer ce genre de brevet. Cela sert vraiment, le surf est un sport dangereux. Merci Manoa Drollet qui m’a appelé pour passer ce diplôme. »
 
Tu penses que le sauvetage devrait se développer un peu plus à Tahiti ?
 
« Oui, cela devrait se développer plus, c’est sûr. Des choses sont mises en place, quelques formations. Franchement, il y a une bonne entente entre tous les boyz mais cela serait bien qu’on en fasse plus, parce que c’est quand tu t’y attends le moins que ça arrive, et quand ça arrive il faut être prêt. » SB

Le miraculé semble tiré d'affaire
Le miraculé semble tiré d'affaire

Rédigé par SB le Jeudi 3 Mars 2016 à 21:38 | Lu 6901 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Prince le 04/03/2016 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Good job BRO !!!!

2.Posté par Laurie le 05/03/2016 01:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo ! Heureusement qu''il y a des gens comme vous toujours prêt à intervenir 🌼

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki