TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Aviron – ‘Open Rowing Machine’ : Hiromana Florès imbattable.


Le premier événement de ‘machine à ramer’ a eu lieu samedi matin à l’aéroport de Faa’a. Quelques stars de la rame locale sont venus en curieux participer à cette course d’un nouveau genre. C’est le kayakiste de Shell Va’a Hiromana Florès qui s’est imposé sur 500 comme sur 2000 mètres. L’événement était destiné à la promotion de l’aviron en Polynésie.



Hiromana Florès s'est imposé sur 500 mètres devant Ropati Avaemai
Hiromana Florès s'est imposé sur 500 mètres devant Ropati Avaemai
FAA’A, le 13 décembre 2015. Le cercle d’aviron polynésien a organisé son évènement comme prévu sur le site du restaurant l’Atrium de l’aéroport. Quelques stars de la rame ont bien voulu participer à cet événement sportif nouveau à Tahiti, une course d’aviron sur machine. Des athlètes handisport étaient également de la partie.
 
La machine à ramer utilisée était une ‘concept 2’. Plusieurs séries ont été effectuées et c’est finalement Hiromana Florès qui s’est imposé devant Ropati Avaemai et Kévin Céran-Jérusalemy au terme d’une course intense qui a enflammé le public présent qui pouvait assister à la progression des rameurs sur écran géant.
 
Une course handisport a opposé cinq sportifs et pour finir ceux qui avaient encore de l’énergie ont pu participer à une course sur 2000 mètres qui leur a permis de comparer leur performance à une référence mondiale. Le but avoué est de promouvoir l’aviron, plusieurs embarcations sont arrivées en Polynésie en début de mois.
 
Sur 500 mètres, les temps des premiers - 1’21 - ont été remarquables selon l’organisateur Matthieu Forge, ce qui en dit long sur le potentiel polynésien en aviron, qui rappelons-le est un sport olympique. Il s’agissait pour Matthieu non pas d’attirer les rameurs vers le sport en salle mais bien de promouvoir le club d’aviron polynésien.
 
Les champions de la rame comme Hiromana Florès, Kevin Céran-Jérusalemy et Roland Tere de Shell Va’a sont en trêve actuellement, après une saison intense. Florès s’est également imposé en 2000 mètres en 6'30. Par rapport à la rivalité bon enfant entre les ‘crosfitteurs’ et les rameurs, ce sont bien les rameurs qui ont pris le dessus et pour être plus précis, notre n°1 du kayak Hiromana Florès.

Hiromana et Kevin ont joué le jeu, malgré la trêve
Hiromana et Kevin ont joué le jeu, malgré la trêve
Hiromana Florès au micro de Tahiti Infos :
 
Qu’est ce qui t’a poussé à participer ?
 
« Les copains m’ont appelé pour me proposer. Tout ce qui touche à la rame, j’aime ça. L’aviron cela a un peu rapport avec le kayak, je suis très content d’avoir participé à cette première au fenua. En kayak on utilise aussi les jambes, plus en tous cas que dans le va’a. Je pense qu’au niveau des rameurs, la difficulté va être basée sur les jambes. Pour le haut du corps pas de problème, on peut tirer à fond. »
 
Vous vouliez aussi aider à la promotion de l’aviron ?
 
« L’aviron, le kayak, le va’a c’est une discipline où l’on rame. Chez nous la rame c’est une tradition. En plus l’aviron est une discipline olympique, c’est trop bien de le promouvoir ici sur le fenua. Si on peut comparer notre niveau par rapport aux internationaux, cela pourrait nous inciter à pratiquer. »

Matthieu Forge et Gary Reid
Matthieu Forge et Gary Reid
Matthieu Forge, l’organisateur de l’événement :
 
Satisfait de la journée ?
 
« Génial, énorme, on ne pouvait pas mieux rêver. On a eu 50 personnes, des handisport, des hommes, des femmes, tout le monde est venu pour se faire plaisir, c’était une démonstration, ce n’était pas une compétition. La prochaine ce sera une compétition. Les sportifs ont maintenant une référence et savent avec quoi on peut jouer. »
 
« On a eu la chance d’avoir Gary Reid présent, qui fut rameur aux jeux olympiques 84 et qui est représentant de la marque de machine en Nouvelle Zélande. Il est venu gratuitement pour nous aider grâce à Air Tahiti Nui qui a été notre sponsor. Ils sont venus pour que la compétition se passe bien. Ils sont impressionnés par les athlètes polynésiens. »
 
Justement au niveau des chronos ?
 
« Les temps référence sur 500 mètres est de 1’20 donc le temps réalisé aujourd’hui de 1’21 c’est très puissant. Merci à tous les sponsors, merci à Gary et merci à mon équipe du cercle de l’aviron polynésien qui était la pour aider. »

Les athlètes handisport étaient également à l'honneur
Les athlètes handisport étaient également à l'honneur

Quand la technologie se met au service du sport
Quand la technologie se met au service du sport

Rédigé par SB le Dimanche 13 Décembre 2015 à 12:29 | Lu 1811 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par circonspect le 14/12/2015 04:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ces efforts pour rien !

Nous devrions relier toutes les machines des salles de sports pour produire notre énergie éléctrique propre ? ! …

Chaque famille devrait regarder la TV en pedalant pour fournir l'énergie électrique nécessaire à la maison.

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki