Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

1 438 kilos de cocaïne, une prise "sans précédent" dans le Pacifique sud



Les trafiquants interpellés au large des Marquises, de nationalité espagnole, ont été conduits cet après-midi au palais de justice sous haute surveillance.
Les trafiquants interpellés au large des Marquises, de nationalité espagnole, ont été conduits cet après-midi au palais de justice sous haute surveillance.
PAPEETE, le 25 janvier 2017 - Les deux saisies réalisées coup sur coup par les services de l'Etat sur deux bateaux de plaisance en transit dans les eaux polynésiennes constituent désormais le record régional.


Le procureur de la République, le commandant pour la gendarmerie, le directeur régional des douanes et le commandant supérieur des forces armées en Polynésie française se sont associés lors d'une conférence de presse, ce mercredi après-midi, pour se féliciter des deux récentes opérations de lutte contre les trafics de produits stupéfiants ayant débouché sur deux saisies massives de cocaïne cachée à bord de deux bateaux de plaisance interceptés dans les eaux polynésiennes.

"1 438 kilos de cocaïne, c'est une prise sans précédent dans le Pacifique sud", s'est réjoui le procureur de la République Hervé Leroy. "La Polynésie française est désormais identifiée comme route de transit pour les trafics à destination de nos voisins néo-zélandais et australiens", a poursuivi le représentant du ministère public après avoir salué "la mobilisation permanente de tous les acteurs de l'Etat en mer" et "la parfaite symbiose" de leur action : "Cette action est la parfaite illustration de la contribution de la France contre les trafics internationaux dans le Pacifique".

30 ans de prison encourus

Jeudi 19 janvier au petit matin, la frégate Prairial de la Marine nationale avait arraisonné au large des Marquises un voilier en provenance d'Amérique latine transportant 629 kilos de cocaïne. Deux hommes de nationalité espagnole qui se trouvaient à bord avaient été interpellés par les militaires et fait l'objet d'une mesure de restriction de liberté sur le Prairial. Ils ont été remis aux gendarmes de la section de recherches de Papeete ce mercredi, dès le retour de la frégate à la base navale, et placés en garde à vue. Ils ont été présentés dans l'après-midi au juge des libertés et de la détention. Une enquête pour importation de produits stupéfiants en bande organisée et association de malfaiteurs a été ouverte. Ils encourent une peine de 30 ans de prison, 7,5 millions d'euros d'amende, sans compter les amendes douanières.

Quatre jours plus tard, lundi dernier, c'est à la marina de Arue que les douaniers allaient découvrir 809 kilos de cocaïne à bord d'un catamaran immatriculé à Fort-de-France (Martinique). Le bateau était convoyé par un français et un marin panaméen. Remis aux gendarmes de la section de recherches de Papeete à l'issue de la rétention douanière, leur garde à vue a été prolongée mardi. Ils encourent les mêmes sanctions. "Les gendarmes vont maintenant s'employer à déterminer le commanditaire de ce trafic et rechercher toute personne impliquée dans cette affaire", a annoncé le procureur Leroy.


Valeur : près de 6,5 milliards de francs

A l'échelon national et sur tous les territoires, les douanes françaises ont saisi près de 17 tonnes de cocaïne sur toute l'année 2015*, record en date, un total deux fois supérieur au meilleur résultat annuel jamais enregistré. L'année précédente, en 2014, les douaniers avaient saisi 6,6 tonnes de cocaïne, soit 2,5 fois moins. Un repère pour se rendre compte de l'importance de la saisie réalisée ces derniers jours en Polynésie française.

En avril 2015, la douane française avait notamment mis la main sur 2,25 tonnes de cocaïne, d'une valeur de 70 millions d'euros, à bord d'un voilier aux Antilles. Le record en une prise.

Les 1435 kilos soit 1,4 tonne saisis au large des Marquises et à Tahiti représentent en l'état, selon nos calculs et en fonction du barème retenu par les douanes, une valeur marchande de l'ordre de 54 millions d'euros soit près de 6,5 milliards de francs.

*Sources : Douanes

Le procureur de la République Hervé Leroy a associé les autorités garantes de l'action de l'Etat en mer à cette "très belle opération"

1 438 kilos de cocaïne, une prise "sans précédent" dans le Pacifique sud

Des gendarmes cagoulés et armés ont assuré l'escorte


Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 25 Janvier 2017 à 18:35 | Lu 7818 fois







1.Posté par Mathius le 25/01/2017 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le passage des trafiquants aux Marquises est bien connus par les spécialistes us et francais . Bravos pour leurs discrétion et leur coopération.

2.Posté par cacoine le 26/01/2017 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Échec totale de la politique de répression menais depuis des décennies.
Sinon on aurai pas saisie autant.

3.Posté par raerae hétéro le 26/01/2017 07:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo la douane, il faut préserver par tous les moyens le commerce légale de l'alcool.

4.Posté par proQ le 26/01/2017 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Ils encourent une peine de 30 ans de prison, 7,5 millions d'euros d'amende, sans compter les amendes douanières."

C'est pas un peu stupide vos amendes a x millions d'euros?
Comment tu veux payer si tu fais 30 ans de taule? c'est débile.

5.Posté par doctor ice le 26/01/2017 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la cocaïne c'est comme l'alcool et le tabac , si on consomme trop on meurt.

6.Posté par UNO le 26/01/2017 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ya pas un journaleux qui peut demander a Hervé Leroy la date de révision du procès de Pouvana'a a Oopa.

7.Posté par Lebo RORO le 26/01/2017 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
L'idéal serait de le détruire devant tout le monde ''avec sécurité".

8.Posté par simone grands le 26/01/2017 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo aux représentants de la Loi

9.Posté par Helenne le 26/01/2017 23:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Notre jeunesse ne doit pas être pourrie par l ice et la cocaine le paka fait déjà des ravages dans les foyers on A vraiment du mal à supprimer bravos les gendarmes et la douane accentuer par la voie maritime bien sûr avec votre chien partout

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance