Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Vivants après avoir dérivé 32 jours dans le Pacifique



Wellington, Nouvelle-Zélande | AFP | mercredi 11/02/2020 - Deux hommes, une femme et une petite fille ont survécu après avoir dérivé pendant 32 jours dans le sud de l'océan Pacifique, a rapporté mercredi un quotidien des îles Salomon.

Les survivants ont raconté que huit personnes avec lesquelles ils s'étaient embarqués, dont un bébé, avaient péri, selon le Solomon Star News.
D'après le quotidien, le groupe avait appareillé le 22 décembre de la province de Bougainville, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans l'intention d'aller fêter Noël dans les îles Carteret, à 100 kilomètres de là.
Mais leur petit bateau a chaviré et une partie des membres du groupe se sont noyés, a raconté l'un des survivants, Dominic Stally.
Les autres sont parvenus à redresser l'embarcation, mais certains sont morts par la suite pendant la longue dérive dans des eaux traversées par de puissants courants océaniques.
"Nous ne pouvons rien faire de leurs cadavres, nous avons dû les abandonner en mer", a déclaré Dominic Stally. "Un couple est mort, laissant un bébé. Je me suis occupé du bébé, mais par la suite le bébé est mort lui aussi".
Pour survivre, les naufragés ont mangé des noix de coco flottant à la surface de la mer et ont collecté de l'eau de pluie.
Selon Dominic Stally, plusieurs bateaux de pêche sont passés à proximité sans repérer les naufragés. Mais finalement les survivants ont été recueillis le 23 janvier au large de la Nouvelle-Calédonie après avoir dérivé pendant 32 jours sur près de 2.000 kilomètres.
Les quatre survivants ont été débarqués samedi dans le port de Honiara, capitale des îles Salomon, un Etat composé d'une douzaine d'îles principales et de centaines d'îles plus petites.
Après avoir reçu un traitement de réhydratation, ils sont sortis de l'hôpital.
Les cas de survie extraordinaire ne sont pas rares dans le Pacifique, où les îles sont souvent séparées par d'immenses étendues d'eau.
En janvier 2014, un pêcheur salvadorien, José Alvarenga, a échoué aux îles Marshall plus de 13 mois après s'être embarqué pour la côte occidentale du Mexique avec un camarade qui a péri dans l'aventure.
Et un adolescent indonésien a survécu sept semaines en mer en 2018 après que sa petite embarcation de pêche est partie à la dérive et s'est retrouvée 2.500 kilomètres plus loin au large de Guam.

le Mercredi 12 Février 2020 à 05:57 | Lu 3520 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus