Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Vers un système d'astreinte chez les pilotes d'Air Tahiti Nui



Michel Monvoisin, P-dg d’Air Tahiti Nui.
Michel Monvoisin, P-dg d’Air Tahiti Nui.
PAPEETE, 8 février 2016 – La compagnie aérienne Air Tahiti Nui envisage pour 2016 la mise en place d’un système d’astreinte pour garantir la présence de l’effectif de pilotes nécessaire à chaque vol. Le recrutement de dix nouveaux pilotes est en cours pour renforcer les équipes dans cette perspective. Depuis décembre 2015, la compagnie aérienne au Tiare connait des perturbations régulières de son programme de vols, sur fond de tension avec le syndicat du personnel navigant technique (SPNT). Pour faire pression sur la direction, les pilotes de ce syndicat appliquent une sorte de "grève du zèle" depuis quelques semaines en refusant de procéder à des remplacements hors planning.
Le P-dg de la compagnie, Michel Monvoisin, estime que même si la mise en place d'un tel système de réserve est conditionnée à un accord d'entreprise, il pense y parvenir avant la fin de l’année. Interview.

Doit-on s’attendre à de nouvelles perturbations de votre programme de vols ?

Michel Monvoisin : Malheureusement oui. Heureusement que la grande majorité des pilotes est de bonne volonté et dépanne, au besoin. Mais on respecte la réglementation en matière d’amplitudes horaires. On respecte les temps de repos. Et, malgré toute la bonne volonté de ceux qui dépannent, on se retrouve confronté à l’attitude d’une minorité d’une quinzaine de pilotes. Cela est suffisant pour perturber les programmes de vol.

Ne redoutez-vous pas que de telles perturbations finissent par porter préjudice à l’image de votre compagnie ?

Michel Monvoisin : Bien évidemment. Mais ce n’est pas qu’une question d’image. Derrière, cela concerne aussi la compagnie en interne. J’aimerais profiter de votre question pour saluer le travail des équipes au sol : elles n’en peuvent plus de tous ces changements de programme à la dernière minute ; qu’il s’agisse des gens du planning, des mécanos… en interne ça gronde et c’est normal. Il y a une petite caste de pilotes qui pensent que la compagnie leur appartient, qui ont l’habitude de se servir comme ils l’entendent en disposant des heures supplémentaires. Des personnes qui, à dix ou quinze, arrivent à perturber les programmes de vol parce qu’ils ont toujours bloqué les recrutements dans le passé ; parce que la réserve, ils n’en veulent pas. Vous savez, 30 % du salaire des pilotes en moyenne c’est du variable. La répartition des heures est inéquitable. Il y a des gens dans cette compagnie qui se servent sur le planning pour avoir le plus d’heures possible et une plus grosse fiche de paye. Et ils ne veulent pas que ça change.

En tant que président directeur général de cette compagnie, vous allez laisser faire ?

Michel Monvoisin : Aujourd’hui, sur un effectif de 74 pilotes nous avons là une minorité qui fait pression. Et il se trouve qu’en ce moment nous avons par ailleurs quatre pilotes qui sont en longue maladie, et donc inopérants. Si nous ajoutons à cela une quinzaine de pilotes qui ne jouent pas le jeu, quitte à détruire la compagnie – je crois qu’en dehors de leur poche, ils n’y pensent même pas – et restent dans une position arc-boutée, derrière leur chef de file, M. Saint-Marc, avec la consigne de ne pas dépanner les vols. Rappelons que c’est eux-mêmes qui, par le passé ont fait pression pour que l’on ne mette pas en place une réserve en s’engageant pour dépanner les vols, au besoin. Depuis quinze ans, les syndicats de pilotes insistent pour que la compagnie ne mette pas en place un système d’astreinte. Ils disent qu’il suffit d’appeler les pilotes pour qu’ils dépannent. On voit le constat aujourd’hui… Cela ne peut plus durer : nous allons mettre en place une réserve.

Allez-vous devoir engager des négociations avec le personnel ?

Michel Monvoisin : Mettre en place un système de réserve, cela ne se fait pas du jour au lendemain. Il nous faut d’abord recruter, puis mettre en place les termes de la réserve. Bien entendu nous allons engager des négociations : la réserve est rémunérée, il s’agit d’une astreinte qui contraint à des obligations. Des discussions vont être ouvertes avec les syndicats en vue d’un accord d’entreprise.

Craignez-vous que la position du syndicat du personnel navigant technique (SPNT) ne fasse obstacle à ces négociations ?

Michel Monvoisin : Bien sûr que je l’envisage. Mais je trouve cela malheureux : ce sont des gens qui privilégient leur situation personnelle à l’intérêt général de la compagnie et au-delà du Pays.
Une majorité de syndicalistes sont pilotes instructeurs. C’est le fond du problème, depuis des années. Le pouvoir du pôle instructeur est important en matière d’incorporation. C’est lui qui décide si un pilote peut voler ou pas ; ils ont un poids important dans la nomination des commandants de bord…


Dans ces conditions, sous quel délai pensez-vous être en mesure de compter sur un système de réserve fonctionnel ?

Michel Monvoisin : Cela va nous prendre une partie de l’année 2016. Outre le recrutement, l’intégration de nouveaux pilotes suppose une formation adéquate sur les appareils et aux procédures. Nous avons des équipes techniques qui travaillent actuellement sur ce sujet. Je ne peux pas aujourd’hui vous donner une date ; mais notre objectif est d’y parvenir avant la fin de l’année.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 8 Février 2016 à 16:46 | Lu 3510 fois






1.Posté par OTIA le 08/02/2016 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Derrière Saint Marc,nos bons petits demi maohi arrogants et racistes.Les M..,R…,L…,A…,et j'en passe.Monvoisin fout les
dehors tu dégageras assez d'argent pour supprimer la surcharge carburant...

2.Posté par Maître Yoda le 08/02/2016 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A l’attention de Michel Monvoisin,
Après avoir offert une belle phase de rémission à ATN en « ramenant » ses comptes à l’équilibre, vous voilà à nouveau confronté au retour des métastases qui la rongent à nouveau.
Une poignée d’individus, hélas toujours les mêmes depuis une décennie s’évertuent à détruire non seulement leur outil de travail mais aussi l’image touristique de la Polynésie
Combien d’année la clientèle va-t-elle devoir subir l’égocentrisme de certains pilotes, car ici nous ne parlons pas des ouvriers de Good Year ou d’Arcelor Mittal mais bien de personnes dont le salaire n’est pas le SMIC.
Alors la question est : qu’allez-vous faire pour mettre fin à cette mascarade qui a assez duré ?
La Diplomatie a été privilégiée pendant longtemps mais elle est aujourd’hui en mode échec…
Il serait souhaitable d’informer le Public, c’est-à-dire les contribuables et les clients, du surcoût d’exploitation, réel et cumulé depuis une dizaine d’année, de ces mouvements sociaux orchestrés par ces Pilotes sans scrupule
Il serait bon de rappeler qu’une centaine de volontaires ont quitté ATN sous la mandature précédente pour la sauvegarder économiquement. Tout ça pour rien ?
Qui va devoir payer ?...

3.Posté par rod le 08/02/2016 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour 2040 la baisse des tarifs suite à la baisse des carburants ??????????

4.Posté par maire le 09/02/2016 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Saint marc et sa clique sont a l origine de nos problèmes , une mise a l epreuve pourrait leurs remettre la bonne conscience en place!!

5.Posté par Popa'a le 09/02/2016 00:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je les connais bien, tu peux les critiquer mais dire qu'ils sont racistes ca tu ne le peux pas! ce sont des gens qui ont toujours privilégié la compétence à la couleur de la peau... Respect et merci à eux pour ca.
Un Popa'a

6.Posté par maohi le 09/02/2016 01:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr MONVOISIN vire les, ces pilotes tahitiens perturbateurs et embauche les autres tahitiens qui n'attendent que ça. MERCI

7.Posté par Pito le 09/02/2016 07:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La solution licencier ces bons à rien et réembaucher des pilotes, il y a plein de pilotes sur le marché il faut arrêter de traiter ces voyous comme des princes, maintenant ça suffit.
Ce ne sont pas eux les patrons donc il faut agir très vite avant que cela ne s'envenime. Il faut penser tout d'abord aux clients qui sont les personnes les plus importantes, sans eux pas de compagnie, pas de travail et pas de salaire.

8.Posté par prestroika le 09/02/2016 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on n'en sait plus :

- sidérant que l'astreinte ne soit pas en vigueur encore!
un ancien "accord" qui en dit long sur l'ancienne gestion!

- 15 pilotes qui foutent la merde dans cette compagnie publique!
- le PDG a le pouvoir de direction, et de sanction.
- M, PDG, si tes conseillers ne te l'ont pas dit, ..., une grève larvée est illégale!

-c'est un rapport de force, donc , soit le PDG montre qu'il a des C., soit ils n'(ont plus qu'a aller se bronzer les fesses.
et là, vous désavouer la majorité du personnel, la compagnie, ton mandat, et le pays actionnaire!

- nous voulons le chiffrage des pertes financières engendrées par ces blocages .. le montant estimé des pertes qui doivent être reportée sur les responsables

- la population regarde tout ça!

- cette petite caste de demis maohi, (excellent post 1!!), qui se prennent pour des super pilotes!!!,
dans une autre vraie compagnie, ils n'auraient pas pu faire le 10 eme de leurs magouilles!

9.Posté par mama le 09/02/2016 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

intolérable!

c'est dit,
ce sont une petite poignée de merdeux, qui prend la Polynésie et les touristes
en OTAGE!!!!

du jamais vu!


10.Posté par mama le 09/02/2016 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que je sache, c'est de l'argent public qui est injecté, dans cette compagnie!

Président édouard,

ca te choque pas ce que vient de dévoiler Ton PDG de Ta compagnie ATN?

Règles le problème, une bonne fois pour toute!

sinon, fais revenir tontongaston, pour le régler!

11.Posté par Pierre Carabasse le 09/02/2016 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La solution, c'est de vendre nos actions de cette société ; elle nous a coûté déjà quelques dizaines de milliards FCFP. Profitons qu'elle a fait quelques bénéfices ces deux dernières années pour en tirer un prix correct. Je pense que des investisseurs chinois pourraient être intéressés... s'ils maintiennent leurs grands projets touristiques.

12.Posté par Ça suffit ! le 09/02/2016 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1° vos commentaires sur le racisme sont à vomir.....

2° rien d'illégal dans le comportement des pilotes, ils auraient depuis longtemps été assignés.
le PDG et la compagnie ont de bons avocats, n'en doutez pas, car toutes les relations salariés/patrons sont régies par des textes que vous êtes, messieurs les accusateurs, les premiers à revendiquer quand Il est question de vos propres conditions de travail.

3° attaquez-vous plutôt au système des droits sociaux en général.

4° enfin, vous seriez plus avisés de demandez la fermeture pure et simple de cette compagnie qui nous prive du développement de notre tourisme et ouvrez le ciel polynésien aux "Low Cost".
Souvenez-vous, qui atterrissait à FAAA quand nous avions plus de 300 000 touristes ?



.

13.Posté par Maître Yoda le 09/02/2016 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sur une décennie quel est le cout exact de ces mouvements sociaux...y compris la location d'avions NZ parce que les pilotes étaient en grève...les contribuables et les clients veulent savoir....
Ces pilotes sont comptables de fait ! qui va payer les frais maintenant ?
le personnel au sol qui ne dit jamais rien et qui marche comme un troupeau de moutons ?
La vache à lait du Territoire ? ou les clients ? franchement Dr Monvoisin il est temps d'amputer avant que la gangrène gagne tout le corps....Quoiqu'il en soit la population est avec vous !!!!

14.Posté par SKYFREEDOM le 09/02/2016 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@post 12 tu me fais rire haha!!

avec tes "droits sociaux"! à ce niveau d'échelon social !! ouias!! c'est dur d'être en "arrêt maladie", en ce moment,...................très dur!!!!!!! d'être Pilote !! LOL!!!

j'aimerai bien que la CPS envoient ses contrôleurs; mais peut être qu'ils sont ds le coup eux aussi,......

c'est une question d'éthique et de comportement !!
si tu étais directeur, tu ferais KOI?

de ces metastases qui se croient au dessus de tout et qui foutent le bordel! depuis trop longtemps!

c'est peut être le syndrome de l'altitude!!!

enfin, ! d'accord a 100/100 % avec toi,
le pays doit privatiser ATN et
BASTA
et on LIBERE LE CIEL COMME par tout ailleurs!!!

plus de débat, plus de conjectures! fini la Récré!

ils se démerdent avec leur poignée de super pilots experts et VIVE la concurrence!

on va enfin rigoler!

car pour le moment ce n'est pas le cas!

c'est cette poignée de .. qui rigolent sur notre dos de voyageurs

qu'on se le dise!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

15.Posté par F.LEGROS le 09/02/2016 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

STOP A LA DESINFORMATION

ATN ne s'est jamais battue pour imposer l'astreinte aux pilotes ..... pour faire des économies !
Et oui l'astreinte ça se paye et c'est compliqué à gérer en heures de récupération et de congés !
Donc pendant tout le temps où ATN perdait de l'argent, la direction n'a jamais été motivée pour créer une dépense supplémentaire en mettant en place l'astreinte de pilotes, elle était bien contente de bénéficer de leur "bonne volonté" quand ils acceptaient de dépanner, même au dernier moment et même pendant leurs congés payés !
Et quel salarié accepterait d'arrêter ses congés payés, en plein milieu, pour venir remplacer un collégue malade, posez-vous honnetement la question .... pas beaucoup !!!!
Sauf qu'un jour les pilotes en ont eu assez de jouer les "bonnes poires" , alors que d'un autre coté les responsables administratifs de la compagnie passait leur temps à les prendre de haut , en dépit de leurs responsabilités !
Voyant que leur "bonne volonté" ne leur apportait aucune considération, ils ont arrêté la "bonne volonté" pour en revenir à la stricte application du code du travail et de leur contrat de travail en refusant les dépannages de dernière minute.
C'est leu...

16.Posté par TEKI TOA le 09/02/2016 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci F.LEGROS, enfin un commentaire intelligent!


17.Posté par Tamatoa le 09/02/2016 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

deux questions a priori
1) une astreinte, normalement ca se paye. Combien est-il propose aux pilotes pour ca, en sus de leur salaire normal?
2) Pour les pilotes ayant deja un CDI qui ne mentionne pas d'astreinte (???? qui a redige ce contrat?), il faut faire un avenant au contrat. Quel est l'interet des pilotes a signer cet avenant (voir la reponse a la question 1) si elle n'est pas negligeable)?

18.Posté par emere cunning le 09/02/2016 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ F LEGROS,
On se doute bien qu'il y avait un accord tacite gagnant, et pour la cie qui a déjà 74 pilotes sur le paletot, et pour ces derniers dont les plus "singes" (loin d'être "poires") s’accaparaient ces heures supplémentaires qui garnissent leur fiche de paye. Aujourd'hui, ces pépères ne veulent plus jouer le jeu ! Tant mieux car il se pourrait bien que nous gagnions au change par une gestion plus saine de ce personnel qui mène la cie au désastre, par la suppression des tonnes d'heures supp qui coûtent un pactole, par l'embauche de nos pilotes qui ont du s'expatrier à des salaires si bas qu'ils les ramèneraient tous à la raison. Et si par bonheur les syndicats venaient à cesser leur cinéma... Oui, là je débloque, je sais.

19.Posté par LOL le 09/02/2016 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non mais faut arrêter là...15, 20 ou 30 ou 40 pilotes qui suivent ce mouvement. On s'en fout, il faut les virer et embaucher tous ces pilotes polynésiens en dehors. La direction d'ATN aurait dû les virer il y a longtemps quand on apprend que certains pilotes se saoulent la gueule et tapent dans des personnes en escale et sont encore dans la compagnie. A un moment donné faut pas déconner, des gâtés pourris. Chacun son boulot @ poste 15 estime toi heureux d'avoir un boulot comme pilote chez ATN. STOP ça suffit vos conneries!!!Pilotes maohi à la CON!!!

20.Posté par Pierre Carabasse le 10/02/2016 07:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Précisions sur le coût d’ATN pour les contribuables. Rapports CTCPF n°2008-0789 du 23/12/08 : aides publiques de la création à 2007 = 26Mds CFP. CTCPF n°2013-440 du 19/8/13 : déficit total de 2008 à 2011 = 8,66Mds CFP. Le 15/12/11, le CA décide la réduction du capital, la part divisée par 8 : perte pour les actionnaires = 11,3 Mds CFP. Les membres du CA en ont rien à faire puisque c’est pas leur fric (PF 84,8%, Air Tahiti 1,8%, Tahiti Tourisme 1,6%, SOC 3.96%).

21.Posté par ******** le 10/02/2016 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Info ou intox, je connais bien, un pilote,et le salaire serait au dessus de la 1 brique :), variable selon les heures de vols... il me semble que leur salaire est composé d'un montant fixe + rémunération des heures de vol... => + de vol = + de moni, + de pilote => - d'heure de vol => - de moni d'où le fait que cette "bonne volonté" ait fonctionné jusqu'à aujourd'hui et que les syndic aient pas râlé pour des embauches!

Mais il parait qu'une reglementation arrive, qui va bcp influer sur ces heures de vols, d'où ce mouvement, ils veulent un moyen de conserver ce salaire malgré les d'heures de vol qu'ils vont perdre...

(je précise avant de me faire lyncher que ce sont les bruits qui courent sur radio cocotier, vrai ou faux, il faut quelqu'un d'atn pour confirmer :) a bon entendeur!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués