Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Vanuatu : la nouvelle majorité renforcée



PORT-VILA, dimanche 28 février 2016 (Flash d’Océanie) – Au sein du nouveau Parlement de Vanuatu, issu des législatives du 22 janvier 2016, la nouvelle majorité désormais conduite par le Premier ministre francophone Charlot Salwaï semble s’être renforcée ces derniers jours avec, selon la presse locale, le ralliement d’un bloc de cinq nouveau députés jusque là affiliés à l’opposition.

Ces députés proviennent de l’Union des Partis Modérés (UPM, majoritairement francophone), parti au sein duquel M. Salwaï a débuté son chemin politique avant de prendre la tête d’un parti pour le changement, rapporte le journal Vila Times.

Lors d’une cérémonie à mi-chemin entre la politique et la tradition coutumière, agrémentée de dons de nattes et de racines de kava, ce groupe de cinq élus a tenu, en milieu de semaine dernière, à déclarer son allégeance au nouveau chef de l’exécutif.

Principal argument avancé par ces députés : le fait qu’ils se reconnaissent dans les valeurs de « modération » et de « rassemblement » érigées en feuille de route par le nouveau chef de l’équipe gouvernementale.

Ce message d’unité a été repris, dès son élection, par M. Salwaï : dans son premier discours en tant que Premier ministre, il a rappelé la teneur du scrutin de janvier et le fait qu’il signifiait clairement une volonté populaire de changement.

Selon lui, cette nécessaire unité sera « la force qui nous permettra de travailler ensemble pour asseoir la base d’un développement et d’une sécurité ». « Ça fait tellement d’années que ça n’est pas arrivé à Vanuatu (…) Mais nous pouvons travailler ensemble, à tous les niveaux », a-t-il précisé lors d’une interview accordée à la presse régionale.

Toutefois, un dirigeant prééminent de l’UPM, Ismaël Kalsakau, élu dans la circonscription de Port-Vila et qui conserve le titre de chef de l’opposition, ne figure pas dans cette liste de députés fraîchement ralliés à la cause majoritaire.

M. Salwaï, élu Premier ministre le 11 février 2016, fut longtemps un apparatchik de l’Union des Partis Modérés (UPM, majoritairement francophonie).

Charlot Salwaï a été élu Premier ministre de Vanuatu par une écrasante majorité de 46 des 52 députés du Parlement de Vanuatu, issu des législatives anticipées du 22 janvier 2016. Il fut notamment, au cours des années 1990, secrétaire particulier du Premier ministre Maxime Carlot.

Il est aussi perçu comme une personnalité capable de résorber les nombreux clivages, notamment entre francophones et anglophones, de part et d’autre du spectre politique de cet ancien condominium franco-britannique des Nouvelles-Hébrides, devenu indépendant en 1980.

Cette capacité à rassemblée a été illustrée par une majorité sans précédent de votes en sa faveur, par 46 sur 52, parmi les députés de la nouvelle assemblée, issue des législatives du 22 janvier 2016, toutes tendances confondues.
Pour se faire élire, M. Salwaï, qui eut en charge les portefeuilles des finances, de l’éducation et de la justice au sein de précédents gouvernements, a aussi su fédérer une classe politique disparate en un « mouvement de réunification pour le changement » (Reunification Movement for Change, RMC).

Les principales formations politiques à l’origine de cette nouvelle majorité sont le RMC, le Vanua'aku Pati, le GJP de M. Regenvanu, l’Union des Partis Modérés (UPM) et le Parti National Unifié (National United Party, NUP).

Par ailleurs, le Parlement de Vanuatu, à peine élu, devra organiser rapidement des législatives partielles : l’un de ses membres, Havo Molisale, qui représentait le mouvement traditionnaliste Nagriamel pour la circonscription de Malo/Aoré (toute proche de l’île d’Espiritu Santo, Nord de l’archipel), est subitement décédé mardi 23 février 2016.

M. Molisale occupait aussi l’important poste de Vice-président du Parlement.
Le gouvernement a organisé la semaine dernière des funérailles nationales en son honneur.

pad

Rédigé par RB le Lundi 29 Février 2016 à 05:07 | Lu 324 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus