Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Vaccination Covid-19: le gouvernement rame pour atteindre un "rythme de croisière"



Paris, France | AFP | mardi 05/01/2021 - Début de la vaccination des plus de 75 ans hors Ehpad avant fin janvier, inscription prochaine des Français qui le souhaitent: accablé de critiques, le gouvernement a promis mardi d'"amplifier, accélérer et simplifier" sa stratégie vaccinale contre le Covid-19.

"Le rythme de croisière de la vaccination en France va rejoindre celui de nos voisins dans les prochains jours", a assuré sur RTL le ministre de la Santé, Olivier Véran.

"On a dépassé les 2.000 vaccinations hier, d'ici jeudi on va augmenter encore de façon très importante, on va être sur une courbe exponentielle", a-t-il insisté, alors que le Premier ministre Jean Castex a dénoncé des "polémiques stériles qui n'ont jamais sauvé aucune vie".

Ce chiffre reste très inférieur à d'autres grands pays, comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni. Le gouvernement s'est fixé pour objectif de vacciner environ 1 million de résidents et personnels d'Ehpad (maisons de retraite) courant janvier et février, mais le démarrage très lent de cette première phase lui vaut des critiques nourries depuis une semaine, qui le poussent à accélérer.

"Avant la fin du mois de janvier, nous autoriserons la vaccination des personnes âgées de 75 ans et plus qui ne sont pas en établissement, qui sont en ville, à la maison", ce qui concerne "5 millions de personnes" et qui "prendra plusieurs semaines, plusieurs mois peut-être", a détaillé Olivier Véran.

La première phase de la campagne avait déjà été élargie depuis quelques jours à tous professionnels de santé d'au moins 50 ans ou présentant des facteurs de risque, une catégorie à laquelle le ministre a ajouté mardi matin les pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans.

Autre annonce, le gouvernement va permettre "dans les prochains jours" aux Français qui souhaitent être vaccinés de s'inscrire pour prendre rendez-vous, "sur internet, par téléphone sans doute, et pourquoi pas par l'application TousAntiCovid", a déclaré le ministre, en promettant plus de détails lors d'une conférence de presse avec Jean Castex jeudi.

Consultation simplifiée?

La France reçoit pour l'instant "500.000 doses par semaine" du premier vaccin autorisé en Europe, celui de Pfizer/BioNTech et le gouvernement prévoit de recevoir 500.000 doses par mois du vaccin Moderna, qui pourrait être autorisé mercredi par l'agence européenne du médicament (EMA).

D'ici mercredi après-midi, "nous aurons cumulé au total un million de doses" disponibles, a ajouté Olivier Véran. De quoi susciter encore plus de questions dans l'opposition, qui pilonne l'exécutif depuis plusieurs jours.

"Si 500.000 doses ont bien été livrées, pourquoi n'étions-nous hier matin (lundi) qu'à 516 vaccinés ?", a demandé le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, dans Le Parisien.

"Où sont les doses aujourd'hui?", a aussi interrogé le premier adjoint à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire (PS).

"J'ai demandé que nous démarrions la vaccination dans les Ehpad plus tôt, partout où les professionnels de santé nous disent qu'ils sont prêts, c'est-à dire que les résidents sont prêts à être vaccinés", a expliqué le ministre de la Santé, en promettant de "simplifier" la consultation pré-vaccinale, cible de nombreuses critiques.

Des représentants du secteur des Ehpad avaient déjà prévu en décembre que la montée en charge aurait plutôt lieu durant la 2e semaine de janvier.

"Avec un lancement de campagne un dimanche 27 décembre (...) des contraintes logistiques et de conservations particulières, des délais nécessaires d’information et recueil de consentement, des ressources humaines largement épuisées et insuffisamment nombreuses", "il ne peut (pas) y avoir d'accélération", a prévenu l'AD-PD, une association qui regroupe des directeurs de maisons de retraite et de services d'aide à domicile.

Inquiétants variants 

En attendant que la vaccination monte en puissance, l'épidémie se poursuit.

Lundi soir, Santé publique France a annoncé 380 morts sur les dernières 24 heures, portant le bilan total à 65.415 décès depuis le début de l'épidémie, dont près d'un tiers dans les Ehpad. Le nombre de patients Covid hospitalisés s'élève à 24.962, au plus haut depuis le 21 décembre.

De quoi anéantir les espoirs de réouverture des bars et des restaurants au 20 janvier, comme l'avait envisagé le gouvernement, alors que les lieux culturels ont déjà dû renoncer à accueillir du public pour la rentrée des fêtes.

Face à ces incertitudes, quatre organisations du secteur de la restauration seront reçues à 15H00 à Bercy.

D'autant que l'émergence de nouveaux variants vraisemblablement plus contagieux au Royaume-Uni et en Afrique du Sud fait craindre un rebond encore plus fort.

"Une dizaine de cas suspectés ou avérés" du variant britannique ont pour l'instant été repérés en France, selon M. Véran.
 

le Mardi 5 Janvier 2021 à 04:03 | Lu 151 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus