Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Va’a V1 – Wild Buffalo Relay : Kévin Céran-Jérusalémy et Tupuria King au top


Le 31 mars, Kévin Céran-Jérusalémy et Tupuria King ont participé à la Wild Buffalo Relay, une course V1 en relais qui s’est déroulée en Californie sur un parcours de 66 km. Ils ont pu remporter la course en étant les seuls à ramer sur une V1, les autres concurrents évoluant en OC1. Ils ont profité de ce déplacement pour proposer un stage de perfectionnement auprès des rameurs locaux.


Encore une victoire pour le Polynésien originaire de Huahine
Encore une victoire pour le Polynésien originaire de Huahine
On ne présente plus Kévin Céran-Jérusalémy, un de nos meilleurs rameurs qui a tout gagné au niveau local. Kévin est par ailleurs champion du monde de va’a marathon (2017) et champion du monde de va’a sprint (2018). Tupuria King quant à lui est le n°1 néozélandais de la discipline, il est également vice-champion du monde de va’a marathon (2017).
 
Tupuria vient régulièrement en Polynésie et il a déjà fait plusieurs fois Hawaiki Nui Va’a au sein du club Paddling Connection. Kévin lui a quitté le club Shell Va’a courant 2018 pour intégrer le club Pirae Va’a. Il réside désormais à Huahine, île dont il est originaire.
 
Les deux rameurs font partie du programme « Ambassadors » de la compagnie Air Tahiti Nui, ce qui leur a permis de participer fin mars à la Wild Buffalo Relay, une course en relais qui se déroule en Californie depuis 2018. Deuxièmes en 2018, ils ont pu remporter cette deuxième édition. SB

Kévin Céran-Jérusalémy fait la promotion de notre culture à l'extérieur de nos frontières
Kévin Céran-Jérusalémy fait la promotion de notre culture à l'extérieur de nos frontières
Le récit de Kévin Céran-Jérusalémy :
 
« La course relie l'île de Catalina et New Port Harbor pour une distance d’environ 66 km que j'ai fait en relais avec Tupuria. Cet événement, dont la première édition s'était déroulée l'année dernière, se présente comme la plus longue course de va'a individuel (V1 / OC1) en haute mer aux US, avec un parcours normalement effectué en V6 avec changements lors des Championnats des US en septembre de chaque année. »
 
« Cela représentait un challenge de par la distance à parcourir alors que nous étions les deux seuls rameurs à concourir en V1 tandis que tous les autres rameurs ont fait le parcours en OC1 (pirogue hawaiienne à safran). Après l'expérience de l'année dernière lors de cette course, nous avons pu planifier une meilleure stratégie, du départ de Two Harbors à Catalina, qui se fait dans le remous de tous les bateaux suiveurs, au programme de changements en haute mer, jusqu’à l'arrivée à Newport Harbor. »

« Nous avons fait environ un tiers de la course aux cotés de l'équipe gagnante de l'année passée afin d'évaluer le rythme de notre concurrence et décider du moment d'accélérer pour prendre la tête de la course. Nous avons alors mis le turbo pendant quelques rotations de changements entre Tupuria et moi pour creuser un écart avec nos poursuivants. Vers la moitié du parcours nous avons géré notre effort à un rythme juste assez soutenu pour ne pas s'épuiser, tout en conservant notre avance. »
 
« À chaque fois que nos poursuivants tentaient d'augmenter leur cadence pour remonter, nous en faisions de même pour les garder à distance. Nous avons fini la course premiers avec un peu plus de cinq minutes d'avance sur la deuxième équipe composée de Danny Ching (champion reconnu de SUP et Va'a) et de son équipier Ryland Hart, ces deux rameurs étant considérés comme les meilleurs de Californie, se plaçant régulièrement dans le top 5 des US. »

« Le lendemain et surlendemain de la course, Tupuria et moi-même avons organisé deux « clinics » de Va'a pour partager notre expérience auprès de deux différents clubs de Va'a. Les rameurs des US se rendent compte que Tahiti représente le berceau du va'a. Beaucoup d'entre eux planifient de venir à Tahiti afin de pouvoir vivre l'expérience du va'a directement ici. Le fait d'avoir relié Catalina à la côte Californienne m'a fait penser à ce que nos navigateurs d'autrefois devaient ressentir lorsqu'ils s'approchaient d'une ile lointaine encore inconnue à leurs yeux. »

« Ce voyage a été encore une fois une merveilleuse aventure qui m'a ouvert les yeux sur de nouveaux horizons et je remercie du fond du cœur toute l'équipe d’Air Tahiti Nui et de Fai Va'a pour le soutien et l'aide que vous m'apportez pour effectuer ce type de déplacement qui me permet de vivre ma passion pleinement tout en la partageant avec les personnes que je rencontre sur mon chemin. »

Va’a V1 – Wild Buffalo Relay : Kévin Céran-Jérusalémy et Tupuria King au top

Rédigé par SB le Mercredi 17 Avril 2019 à 16:34 | Lu 2023 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti


















ranktrackr.net