Tahiti Infos

Une nouvelle commission bancaire fait le buzz


Tahiti, le 4 août 2022 – La question a agité les réseaux sociaux cette semaine : une nouvelle “commission de revue réglementaire annuelle” de 1 500 Fcfp est prélevée, par personne, sur les comptes particuliers des clients de la Socredo. Cette commission permet de répondre aux obligations légales auxquelles sont soumises toutes les banques françaises.
 
Les clients de la Socredo ont constaté ces derniers jours qu’un nouveau prélèvement bancaire apparaissait sur leur relevé de comptes. Il s’agit d’une “commission de revue réglementaire annuelle” de 1 500 Fcfp, prélevée par personne sur le compte principal (donc deux fois 1 500 Fcfp pour les comptes joints). Déjà mise en place depuis 2017 sur les comptes entreprises, professionnels et associatifs (pour un montant initial respectif de 18 000 Fcfp, 12 000 Fcfp et 6 000 Fcfp par an, rehaussé de 200 Fcfp cette année), cette commission s’étend désormais aux comptes particuliers.
 
Celle-ci est destinée à couvrir en partie les charges d’exploitation et de fonctionnement liées aux obligations légales et règlementaires des établissements bancaires en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. Ces obligations sont imposées par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), un organisme adossé à la Banque de France qui est chargé de la supervision des secteurs bancaires et d’assurance.
 
“Ces obligations légales génèrent un coût très important pour nos banques”, a réagi le Comité des banques de Polynésie française de la Fédération bancaire française (FBF). Les trois banques polynésiennes y sont soumises de la même façon, tout comme leurs homologues métropolitaines, mais chacune est libre de les répercuter, ou pas, à sa manière auprès de ses clients, selon sa stratégie commerciale. “Ainsi, les établissements relevant de la FBF en Polynésie peuvent être amenés à ajuster leurs conditions tarifaires pour tenir compte de ces contraintes croissantes.”
 
Cette nouvelle commission figure bien dans les brochures tarifaires 2022 à destination des particuliers de la Socredo. Mais vu les réactions qu’elle a suscitées ces derniers jours sur les réseaux sociaux, bien des clients de la banque à la feuille de ‘uru ne s’y attendaient pas, à quelques jours de la rentrée scolaire.
 

Rédigé par Lucie Ceccarelli le Jeudi 4 Août 2022 à 13:02 | Lu 9678 fois