Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Une microalgue toxique pour l'homme, aussi nuisible aux huîtres et poissons



Une microalgue toxique pour l'homme, aussi nuisible aux huîtres et poissons
Paris, France | AFP | lundi 12/04/2021 - La microalgue Dinophysis, toxique pour les humains, est aussi nuisible pour les huîtres et les poissons, selon des recherches menées par l'Ifremer et l'université de Nantes, qui ont tenté de comprendre si le réchauffement climatique favorisera sa prolifération.

Les microalgues, des organismes microscopiques et unicellulaires, produisent la moitié de l'oxygène sur Terre par photosynthèse et sont à la base de la chaîne alimentaire dans les océans. Mais certaines, comme celles du genre dinophysis, produisent des toxines diarrhéiques, induisant des risques sanitaires pour les consommateurs de coquillages.

Les chercheurs se sont penchés sur cet organisme dans le cadre du projet européen Coclime, visant à analyser l'impact du réchauffement climatique en Méditerranée et en Atlantique sur les activités commerciales et récréatives.

"Une des trouvailles, c'est que la microalgue dinophysis ne pose pas  problème seulement pour la santé humaine, mais potentiellement aussi pour les animaux marins", a expliqué à l'AFP Philipp Hess, spécialiste des phycotoxines à l’Ifremer de Nantes. 

Une des toxines de cette algue altère les gamètes d'une huître, Crassostrea gigas, ainsi que les branchies des poissons, comme les vairons d'estuaire et leurs larves, selon des tests réalisés en laboratoire.  

Les chercheurs ont aussi cherché à comprendre l'impact du réchauffement de l'océan sur la prolifération de cette microalgue, en fonction des différents scénarios des experts climatiques de l'ONU, le Giec (émissions de gaz à effet de serre maîtrisées, modérées ou non-réduites).

"Dans tous les scénarios, Dinophysis connaitra des efflorescences (épisodes de prolifération) au moins jusqu’en 2100", selon un communiqué de l'Ifremer, sans pouvoir dire si elles seront plus importantes qu'aujourd'hui.

le Lundi 12 Avril 2021 à 06:22 | Lu 243 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies