Tahiti Infos

Une demi-finale perdue dans les bars de Papeete


Tahiti, le 9 juillet 2024 - Suite à une énième prestation soporifique dans l’Euro 2024, les Bleus ont déçu, ce mardi, en perdant en demi-finale face à l’Espagne. À 10 heures, à Papeete, ce mardi, les supporters étaient pourtant nombreux à soutenir l’équipe de France dans les bars, malgré cette “mauvaise passe” que traverse l’équipe.

 
C’est un mardi matin comme un autre dans la capitale tahitienne. Enfin presque, ce mardi matin, des supporters vêtus de bleu sont venus pimenter le tumulte de la capitale pour la demi-finale France-Espagne de l’Euro 2024. Les plus grands fouteux occupent les bars depuis très tôt, pour pouvoir profiter d’une bonne place sur les terrasses. D’autres curieux passent et s’arrêtent, le regard accroché par cette rencontre sportive qui fait vibrer l’atmosphère. Et quelques passants, pas très animés par cette pratique qu’est le football, profitent de cette ambiance de fête qui vient troubler le quotidien.
 

Espoir durant la deuxième période du match...
Espoir durant la deuxième période du match...
Des rencontres bénéfiques pour les bars
 
Les matchs de la France, comme toujours, font le bonheur des brasseries. Une employée des 3B profite d’une pause cigarette dans le flot de bière ininterrompu commandé par les clients, pour elle aussi profiter d’un petit moment du match. “Cette foule, ça a commencé pour les matchs des quarts, et si on passe en finale, les gens viendront encore plus nombreux.” Difficile d’imaginer comment il est possible de caser plus de supporters, tant la terrasse est déjà au bord de l’explosion.
 
Cette employée espère la victoire de la France de tout cœur, “pas que pour le commerce”, affirme-t-elle, mais aussi pour les souvenirs créés. Ces souvenirs de rencontres footballistiques qui ont fait trembler les murs de la brasserie. “La victoire de la Coupe du monde en 2018, la finale contre l’Argentine en 2022… Mais la soirée que je n’oublierai jamais, c’est pendant la Coupe du monde de 2014. Les matchs étaient très tôt, et les supporters venaient directement des boîtes de nuit pour assister aux rencontres. Ils étaient déchaînés, on a retrouvé des traces de pieds sur le plafond, on n’a jamais su comment ils avaient fait.

Puis désillusion, après la défaite de la France en demi.
Puis désillusion, après la défaite de la France en demi.
Cette année, dur de fêter
 
Dans plusieurs bars alentours, comme le Bora Bora Lounge et l’After, même schéma : des touristes qui côtoient des habitués, qui n’ont jamais manqué une rencontre. Mais si les matchs de foot sont souvent synonymes de festivité, l’Euro 2024 des Bleus, conclu par cette défaite frustrante, a mis du plomb dans l’aile aux réjouissances. Les supporters y croyaient pourtant, comme toujours dans le foot, mais l’ont senti venir. Dès la deuxième période, alors que la France doit mettre un but pour remonter au score, l’inquiétude devient exponentielle. Que ce soit quand le jeune prodige espagnol, Lamine Yamal, touche la balle, ou quand les frappes françaises passent très loin du cadre, ils sont nombreux à se prendre la tête dans les bras par désespoir. Le football transcende, mais pour les supporters des Bleus cette fois, ce n’était pas la bonne.

Rédigé par Tom Larcher le Mardi 9 Juillet 2024 à 14:38 | Lu 850 fois