Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Un jeune espoir fidjien tué par balles en Californie



SUVA, mercredi 11 juin 2014 (Flash d’Océanie) – La mort tragique, mardi, d’un jeune espoir de l’athlétisme fidjien, Roy Ravana Junior, 20 ans, tué par balles à Sacramento (côte Ouest des États-Unis) a provoqué en milieu de semaine un vif émoi dans l’archipel.
Ce jeune athlète se trouvait aux États-Unis dans le cadre d’une bourse de sports-études.
Il a tenté de se porter au secours d’un jeune homme, qui venait de s’effondrer, touché à la jambe par des balles tirées par deux jeunes hommes à bicyclette.
En tentant de porter secours à cette victime en courant vers elle, il a lui-même été mortellement blessé par de nouvelles balles provenant des mêmes tireurs.
Selon les témoins interrogés par la chaîne locale Fox40, les deux jeunes tireurs, d’apparence « latino », ont sorti leurs armes cachées sous leurs blousons avant de tirer au passage dans cette rue, sur plusieurs dizaines de mètres.
Depuis, la police de Sacramento a précisé que deux adolescents, respectivement âgés de 16 et 17 ans, avaient été interpellés et étaient interrogés dans le cadre de cette affaire.
La victime des premiers tirs, pour sa part, se rétablit de ses blessures et son pronostic vital n’est plus engagé.
Roy Ravana Junior est mort à l’hôpital des suites de ses blessures.
Il poursuivait ses études à l’Iowa Central Community College et se trouvait à Sacramento pour assister à un match de rugby.
Au cours de sa brève carrière de sportif, ce détenteur du record national fidjien pour le relais 4x400 mètres (depuis 2011, à l’âge de 17 ans) avait déjà représenté Fidji lors des derniers Jeux du Pacifique (médaille de bronze) et aux championnats du monde junior.
Cette année, il devait participer aux Jeux du Commonwealth à Glasgow (Écosse).
Le Premier ministre fidjien, Franck Bainimarama, a dans un message, mercredi, déploré la « terrible tragédie » ayant abouti au décès d’un « témoin innocent » dont la vie a été prise alors qu’il « portait tant de promesses ».

pad

Rédigé par PAD le Mercredi 11 Juin 2014 à 09:44 | Lu 1014 fois






1.Posté par xxl le 12/06/2014 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec tous les meurtres, quelques soient les pays d'ailleurs, ou sont 9 fois sur 10 impliqués des gens issus de l'immigration; on en arrive à se dire que si nous voulons avoir un pays qui soit moins sujet à la délinquance, il nous faut fermer les frontières de façon hermétique, un peu calqué sur l'ancien système Soviétique.
Ou tout du moins refuser de nationaliser et permettre en cas de violences de reconduire ces gens dans leur pays d'origine.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus