Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un cyclone hors saison pour les Salomon



HONIARA, mercredi 1er juillet 2015 (Flash d’Océanie) – Un cyclone tropical s’est formé en début de semaine au-dessus des îles Salomon, à une période de l’année particulièrement inhabituelle.
Ce phénomène, baptisé Raquel par les autorités météorologiques régionales, a commencé à menacer plusieurs îles de cet archipel, y compris celles de l’Ouest, où des pluies torrentielles pourraient provoquer des inondations et des glissements, selon les prévisionnistes.
Raquel, qui empruntait mercredi une direction Sud-ouest, possède en son centre des vents d’une puissance atteignant déjà en rafales les 100 kilomètres heure, avec un potentiel de gain de puissance pouvant dépasser les 130 kilomètres heure, selon les mêmes sources.
Ce système se déplaçait mercredi à une vitesse de 13 kilomètres heure, en prenant de la puissance.
Selon les prévisions établies par le Joint Typhoon Warning Centre (JTWC) de la marine américaine à Hawaii, les vents au centre de Raquel étaient mercredi d’une puissance constante de 83 kilomètres heure avec des rafales à 100 kilomètres heure.
Au cours des 36 heures à venir, ce système devrait progressivement monter en puissance pour atteindre des vents constants de 110 kilomètres heure avec des rafales à 140 kilomètres heure.
Sa puissance devrait ensuite progressivement diminuer, estiment les prévisionnistes.

Les îles Salomon sont situées au Sud de l’Équateur et, dans cet hémisphère, la saison des cyclones commencer vers le mois de novembre et se termine habituellement au plus tard en mai.
Les météorologues de la région, y compris ceux basés à Hawaii au centre d’alerte de la marine, ont d’ores et déjà qualifié cet événement (jusqu’ici classé en catégorie 1 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui comporte cinq gradations) de « hors normes » et d’ « anomalie climatologique ».
Seules quelques occurrences, dans les archives de cette partie du Pacifique, font état de dépressions en juin ou juillet, aux îles Salomon et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
« Mais dans cette région, on n’a jamais vu de système tropical complètement développé en cyclone. C’est la première fois », a déclaré mercredi Georgina Griffiths, météorologue au service national de la Nouvelle-Zélande.
Le 13 mars 2015, le cyclone Pam, classé en catégorie maximale 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson, a frappé l’archipel de Vanuatu, causant une douzaine de victimes et d’énormes dégâts matériels.

pad

Envoyer

Rédigé par PAD le Jeudi 2 Juillet 2015 à 08:20 | Lu 571 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus