Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un autre bataillon du Pacifique devient le Bataillon d'Hawaii chez l'Harmattan



PAPEETE, le 10 décembre 2018 - Bruno Algan raconte l'histoire du 100e bataillon de Hawaii durant la seconde guerre mondiale. Il parle des hommes qui le composent, de son destin, de sa gloire et de l'impact du conflit sur l'histoire de ce qui est devenu, depuis, le 50e État américain. Ce livre, paru une première fois en décembre 2017, est présenté dans une nouvelle édition enrichie paru chez L'Harmattan sous le titre Le Bataillon d'Hawaii.

"Les éditions de L’Harmattan à Paris ont accepté de publier une nouvelle édition, revue et enrichie, sous le titre Le Bataillon d'Hawaii. J’ai développé en particulier l’Annexe consacrée au Bataillon (français) du Pacifique originaire de Tahiti et Nouméa", précise Bruno Algan.

"J’y mets en perspective les parcours des deux bataillons issus du Triangle Polynésien, en recherchant les éventuelles opportunités de rencontre des soldats du Pacifique sur les différents théâtres d’opérations en Italie et en France."

Pour rappel, avant l'attaque de pearl Harbor (7 décembre 1941) 40% de la population est japonaise. "La moitié de la garde nationale était composée de Nisei", indique Bruno Algan. Les Nisei étant les enfants nés à l'étranger des premiers émigrants japonais.

Après le drame, l’État-major américain s'est interrogé sur le devenir de ces membres de la garde nationale nés de parents japonais. "Fallait-il les laisser sur le territoire, pouvait-on leur faire confiance, que faire d'eux?", rapporte Bruno Algan.

Les 1 500 soldats ont été envoyés à San Francisco pour suivre un entraînement, laissant un peu de temps à l'État-major américain pour trouver des réponses à la question. À l'entraînement, les soldats prouvent leur fiabilité et leur engagement. Ils sont envoyés vers l'Europe via l'Algérie. "Là on leur a proposé d'assurer la surveillance des voies ferrées entre Alger et Oran. Ce qu'ils ont refusé de faire, ils voulaient aller sur les champs de batailles!"

Finalement ils ont gagné l'Europe où ils se sont distingués par leur courage, leur bravoure et leur résistance. "En fait, ils se battaient contre deux ennemis, les Allemands et les préjugés racistes américains." Ce qui a probablement décuplé leurs forces.

Le 100ème bataillon de Hawaii est le bataillon américain qui a été le plus décoré pendant la seconde guerre mondiale. Les soldats qui le composaient ont eux aussi, à titre individuel, été les plus décorés. Ils ont été les seuls à défiler devant le président Truman avant de rentrer au pays.

Couverts de gloire, ils sont rentrés et ont "contrairement aux Maori par exemple ou aux Maohi qui ont repris leur place dans la société", mis à profit cette gloire. Ils ont constitué le parti Républicain de Hawaii, ont fait naturaliser leur parents, les Issei qui a avaient été enfermés dans des camps à la suite de l'attaque de Pearl Harbor et ont permis à Hawaii de devenir le 50ème État des États-Unis !

Autant d'éléments qui apparaissent dans le livre de Bruno Algan. Un autre bataillon du pacifique devenu le bataillon d'Hawaii est le premier et l'unique ouvrage francophone sur le sujet.

Dédicace

Bruno Algan dédicacera son ouvrage chez Archipels samedi 15 décembre de 9 heures à midi.
Il participe au 1er festival des auteurs, compositeurs et illustrateurs.

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 10 Décembre 2018 à 08:46 | Lu 637 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net