Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


USA: plus de 100 arrestations grâce à la surveillance d'internet de la NSA



WASHINGTON, 2 juillet 2014 (AFP) - Plus de 100 personnes ont été arrêtées depuis plusieurs années grâce aux programmes de surveillance électronique et téléphonique à l'étranger de l'Agence nationale de sécurité (NSA) américaine, a indiqué dans un rapport mercredi une commission qui a enquêté sur la NSA.

La commission publique, indépendante et consultative "Privacy and Civil Liberties Oversight Board" (PCLOB), constituée de cinq membres, a formellement approuvé mercredi un épais rapport sur les programmes de surveillance de la NSA à l'étranger, dont "Prism", afin d'en décortiquer le fonctionnement et d'en valider la légalité.

Les experts ont conclu que la surveillance des communications internet et téléphoniques des non-Américains à l'étranger, via l'article 702 de la loi sur l'espionnage, était l'un des outils les plus efficaces du renseignement américain pour lutter contre le terrorisme.

Selon leur propre analyse non exhaustive des opérations de la NSA, dans environ une trentaine d'affaires, les informations obtenues grâce à ces programmes "furent le catalyseur initial permettant d'identifier des terroristes auparavant non connus et/ou des projets d'attentats".

Dans environ vingt autres cas, la surveillance a permis de contribuer à une enquête antiterroriste en cours.

"Un décompte approximatif de ces affaires identifie bien plus d'une centaine d'arrestations pour des faits liés au terrorisme", conclut le rapport.

Selon la commission PCLOB, "15 des affaires que nous avons examinées impliquaient un lien avec les Etats-Unis, tel que le site d'un projet d'attentat ou la localisation d'agents, tandis qu'environ 40 cas impliquaient exclusivement des agents ou projets dans des pays étrangers".

La commission, contactée par l'AFP, a confirmé que cette analyse était plus récente et distincte de celle auparavant fournie par les agences de renseignement.

L'année dernière, dans la foulée des révélations dde l'ex-agent de la NSA Edward Snowden, cette agence avait défendu ses multiples programmes de surveillance en affirmant qu'ils s'étaient avérés utiles pour "comprendre des activités terroristes" à 54 reprises, chiffre largement repris par les alliés de la NSA comme le nombre d'attentats déjoués.

Ces événements terroristes concernaient principalement l'étranger: 13 aux Etats-Unis, 25 en Europe, cinq en Afrique et 11 en Asie, selon la NSA.

Rédigé par AFP le Jeudi 3 Juillet 2014 à 00:57 | Lu 521 fois







1.Posté par wavettore le 06/07/2014 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

All that is happening in our days is the prelude to enormous changes but even before discussing in regard of the possible remedy one must be clear about how we came to this point recognizing both physiognomy and origin of the threat.

Since George H. Bush was CIA director, the US secret State agencies had played a double role to finally get to where we are today when every person is constantly monitored by NSA and other agencies not to report the information to the US Government but to feed with all data the embryo of a new superpower still kept hidden.

One Solution

http://www.wavevolution.org

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies