Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Trophées du sport – Raihere Dudes en interview : « Cela fait du bien de se sentir soutenu »


Raihere Dudes a été le grand gagnant de la cinquième édition des Trophées du sport. Il remporte un trophée dans la catégorie Performer et le trophée du grand prix du public. Comme Michel Bourez lors d’éditions précédentes, il aura su séduire le public comme le jury. Il reste focalisé sur ses objectifs tout en ayant la volonté de promouvoir les arts martiaux en Polynésie.


Raihere Dudes a reçu son prix de Michel Monvoisin, PDG d'Air Tahiti Nui
Raihere Dudes a reçu son prix de Michel Monvoisin, PDG d'Air Tahiti Nui
Raihere Dudes a remporté vendredi soir le grand Prix des Trophées du sport, le prix du public. Il a également obtenu les faveurs du jury en remportant le prix du meilleur athlète Performer, une catégorie réservée aux sports non officiels ou en devenir (surf de gros, MMA, va’a local, apnée…). Il s’est prêté ensuite au jeu des photos et des autographes avec le public.
 
Venu en famille, il a tenu à passer un moment dans la zone cocktail aux côtés de Michel Bourez, de Henri Burns, des partenaires officiels des Trophées du sport et du reste des invités. Le choix du public a été salué par de nombreux athlètes. En 2017, Raihere Dudes était reparti bredouille des Trophées du sport mais il ne s’en était pas plaint, se demandant simplement si la non reconnaissance de sa discipline avait pesé sur les votes ou non. SB

Raihere Dudes et Henri Burns
Raihere Dudes et Henri Burns
Parole à Raihere Dudes :
 
Ta réaction après ces deux Trophées ?
 
« Cela fait du bien de se sentir soutenu par son peuple, par son pays. C’est aussi un aboutissement de plusieurs années de sacrifices même si l’UFC reste le but ultime, mon objectif numéro 1. Comme tous les grands champions de ce sport, j’ai combattu dans toutes les petites organisations de Californie afin de me faire connaître, pour espérer un jour signer dans les plus grosses organisations comme le Bellator ou l’UFC. »
 
Rêver de l’UFC demande de se maintenir au top en permanence ?
 
« Je m’entraine tous les jours et j’essaye de dépasser mes limites. J’essaye, dès que je le peux, de faire une partie de ma préparation à l’étranger pour rester au niveau. Je fais une pause d’une semaine après chaque combat. »
 
Les arts martiaux, un moyen de canaliser la violence ?
 
« Les arts martiaux sont vraiment un moyen de canaliser la violence. Quoi de mieux que d’aller faire du sport, de se dépenser à la salle. On arrive dans son foyer et on est calme, détendu. En plus de l’aspect physique, il y a l’aspect accompagnement et formation. On est guidé par le coach vers certaines valeurs comme le respect, l’humilité. Les arts martiaux canalisent une partie de cette jeunesse et on devrait remercier et encourager les éducateurs pour ça. »
 
La reconnaissance c’est important ?
 
« Oui, c’est important pour un athlète de sentir que les sacrifices faits soient reconnus. La communication aussi, j’essaye d’être actif sur les réseaux sociaux et avec une belle équipe de tournage, j’essaye de montrer ce sport sous un angle différent, plus sportif. Je m’efforce d’être un exemple dans mes actes tout en restant humble et simple. Je n’oublie pas d’où je viens, un faapu de Tiare au fond de la vallée de Mapuaura, à Faaone. »
 
Tu as été reçu fin 2018 par le président du Pays ?
 
« Oui, j’ai été reçu par le président Edouard Fritch lui-même pour parler d’un moyen pour faire évoluer les choses dans le bon sens pour la discipline du MMA. La discipline pourrait être légalisée dans l’année. »
 
Un dernier mot sur ton programme, des remerciements ?
 
« Mon programme est de gagner le plus de combats possibles pour signer à l’UFC, le Bellator ou le One FC. A tous les jeunes, ceux qui se battent dans la rue, ma salle est ouverte, mieux vaut se dépenser à la salle et être calme à l’extérieur. Respectez votre copine, vos amis, vos parents. Merci à tous ceux qui me soutiennent, mes sponsors Air Tahiti Nui, Aito Sport, Vodafone, Ford Tahiti, World Cargo Pacific, Tahiti Nui Fish… mes amis et ma famille. Ma femme et ma fille. Merci à mon île, Tahiti. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB le Lundi 18 Février 2019 à 14:47 | Lu 416 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti


















ranktrackr.net